MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fonctions de la mémoire autobiographique

La mémoire autobiographique remplit trois fonctions principales : directive, identitaire et sociale. Sa fonction directive est de guider nos comportements présents et futurs. La mémoire autobiographique nous permet de mieux comprendre les situations de vie auxquelles nous sommes confrontés, elle oriente nos choix et nous aide à résoudre certains problèmes actuels. Elle nous permet également d’envisager l’avenir et nous guide dans l’atteinte de nos buts personnels. La deuxième fonction est identitaire. Se souvenir du passé donne une impression de continuité personnelle, le sentiment d’être la même personne malgré les changements incessants qui caractérisent le déroulement d’une existence. Ce sentiment de continuité dépend non seulement du souvenir de nos expériences passées mais aussi de la capacité d’en extraire du sens, de les lier les unes aux autres et ainsi de se créer un récit de vie. L’image de soi dépend également dans une large mesure de la mémoire autobiographique : ce dont nous nous souvenons détermine comment nous nous percevons. Enfin, la troisième fonction est de nature sociale. Le partage de souvenirs personnels contribue de manière importante au développement et au maintien des liens interpersonnels et favorise l’empathie et la proximité dans les relations.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : docteur en psychologie, chercheur qualifié au Fonds de la recherche scientifique de Belgique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Arnaud D' ARGEMBEAU, « MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-autobiographique/