MÉLANOPSINE

HORLOGES BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • François ROUYER
  •  • 3 318 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La rétine, voie unique de synchronisation de l'horloge par la lumière »  : […] Chez les mammifères, l'information lumineuse reçue par les yeux parvient aux NSC par le tractus rétino-hypothalamique (fig. 5), formé d'un minime contingent des axones du nerf optique (environ 0,1 p. 100 chez la souris). L'importance de la rétine dans la photoréception circadienne est attestée par l'incapacité d'animaux énucléés à être synchronisés sur les cycles jour-nuit. Cependant, des souris […] Lire la suite