BROOKS MEL (1926- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Débuts professionnels

Melvin Kaminsky, qui adoptera plus tard le pseudonyme de Mel Brooks, naît le 28 juin 1926 à Brooklyn (État de New York), dans une famille juive d’origine germano-russe. Quand il achève ses études universitaires et s’enrôle dans l’armée américaine (1944), il est déjà un imitateur, un musicien et un batteur accomplis. Son affectation au programme de formation spécialisée de l’armée (army specialized training program) lui permet de suivre des cours à l’Institut militaire de Virginie. Après avoir servi dans le génie en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, il devient amuseur professionnel, se produisant dans des performances typiques de la stand-up comedy, mais aussi comme présentateur de spectacle et animateur dans des stations touristiques des monts Catskill, dans l’État de New York. En 1949, il rejoint l’équipe de rédaction de The Admiral Broadway Revue, une série de télévision hebdomadaire avec Sid Caesar. Brooks travaille au côté de ce dernier jusqu’en 1958, le soutenant efficacement dans sa carrière à la télévision, notamment en participant, avec Carl Reiner, Neil Simon et Larry Gelbart, à l’écriture de la série comique qui fera date, Your Show of Shows (1950-1954). Il collabore en outre aux livrets des comédies musicales Shinbone Alley (1957) et All American (1962).

Il devient célèbre comme interprète en 1960, en faisant équipe avec Reiner (qui joue le rôle d’interviewer) pour créer The 2 000 Year Old Man, un numéro d’acteurs, en grande partie improvisé, que le duo interprète dans des séquences télévisées et dans des disques à succès. Brooks fait ses premiers pas dans l’industrie du cinéma en tant que scénariste et narrateur du court-métrage d’animation The Critic (1963), une satire dévastatrice des films d’avant-garde qui remporte un oscar. Il crée ensuite, avec Buck Henry, Max la menace (1965-1970), une sitcom télévisée parodiant les films d’espionnage, genre popularisé par la série des James Bond.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BROOKS MEL (1926- )  » est également traité dans :

COMÉDIE AMÉRICAINE, cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 211 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'hybridation des genres »  : […] Dans une période plus récente, une autre personnalité a dominé la comédie américaine moderne, faisant triompher un « humour juif » déjà illustré dans le domaine burlesque par les Marx Brothers au début du parlant, Jerry Lewis ou Mel Brooks ( Les Producteurs , 1969 ; La Folle Histoire du monde , 1981). Woody Allen crée un personnage original à fort soub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-americaine-cinema/#i_56415

Pour citer l’article

Harold L. ERICKSON, Michael BARSON, « BROOKS MEL (1926- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mel-brooks/