MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F.

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un groupe de pression

L'initiative de « refondation sociale », initiée en 1999 par Ernest-Antoine Seillière et son bras droit Denis Kessler, va concrétiser le nouveau cours de l'organisation patronale : la négociation interprofessionnelle au sommet est certes relancée, mais elle n'est que le véhicule permettant de décentraliser la négociation vers la branche et surtout vers les acteurs de l'entreprise. Sous couvert de défendre « l'autonomie contractuelle » contre l'emprise de la réglementation étatique, discours auquel certaines organisations syndicales sont toujours sensibles, l'initiative patronale vise à assouplir les normes régissant les relations de travail, en décentralisant la production des normes mais surtout en donnant davantage de capacité aux acteurs de l'entreprise de déroger aux normes de niveau supérieur.

Par ailleurs, la « refondation sociale » fait l'objet d'une mise en scène médiatique qui place le Medef et son « projet de société » au centre du débat public et qui fait apparaître l'organisation comme le « parti de l'entreprise » et le héraut de la réforme néo-libérale radicale. Ce positionnement n'est pas sans risques pour le Medef, désormais davantage exposé aux incertitudes du contexte politique, ni pour la démocratie sociale dans son ensemble, car il tend à renforcer symétriquement les options étatistes des opposants au modèle libéral défendu par le patronat. Il n'est pas non plus dénué d'ambiguïtés : reprenant à son compte la posture favorite du syndicalisme, en l'inversant simplement, le patronat n'est jamais tant favorable à l'autonomie contractuelle que lorsque la gauche est au pouvoir, et jamais aussi peu réticent face à l'intervention du législateur que lorsque la majorité penche à droite (les « aménagements » apportés aux trente-cinq heures depuis 2001 en témoignent).

Reste enfin une incertitude majeure, qui tient au paradoxe suivant : dans le « modèle social » que le Medef appelle de ses vœux, où l'entreprise serait à la fois l'unité pertinente de la négociation collective et l'entité de base de la gestion des risques sociaux, la raison [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : docteur en science politique, chargé de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques (U.M.R. Pacte, Institut d'études politiques, Grenoble)

Classification


Autres références

«  MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F.  » est également traité dans :

CHARTE DE L'ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Thierry LIBAERT
  •  • 2 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les enjeux économiques »  : […] Sur les dix articles que comporte la charte, quatre (art. 4, 5, 6 et 9) font directement référence aux impacts économiques. L'article 6 exprime le principe d'intégration du développement durable dans les politiques publiques. Il fixe l'ambition de voir l'action de l'État concilier les sphères sociales, économiques et environnementales. L'article 9 affirme que la recherche et l'innovation doivent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charte-de-l-environnement/#i_1928

FRANCE - L'année politique 2001

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 457 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un climat politique et social troublé »  : […] L'année 2001 n'a certainement pas été politiquement sereine. Les critiques du chef de l'État concernant la politique gouvernementale, formulées à l'occasion même du traditionnel entretien du 14 juillet, les piques de membres du gouvernement et du directeur du cabinet du Premier ministre, fussent-elles voilées, à l'égard du président de la République ont mis fin à la cohabitation paisible des premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2001/#i_1928

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier MÉRIAUX, « MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medef/