MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F.

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La difficile émergence d'une confédération patronale

Si les équilibres internes constituent une dimension essentielle pour analyser le syndicalisme patronal, c'est qu'ils exercent une influence majeure sur les stratégies de l'organisation vis-à-vis de son environnement politique ou social. C'est là un élément de continuité majeure entre le Medef, le « vieux » C.N.P.F. et tous leurs prédécesseurs dans l'histoire. Dès l'origine en effet, la distribution du pouvoir entre les composantes de la confédération patronale a balisé le répertoire des options stratégiques dans les rapports avec les pouvoirs publics ou les syndicats de salariés. C'est que l'organisation d'un syndicalisme patronal est une mécanique complexe, spécifique, notamment si on la compare au syndicalisme ouvrier, et qui doit composer avec des contraintes particulières. La culture individualiste des chefs d'entreprise, l'extrême diversité de leurs entreprises et donc de leurs intérêts, le contexte concurrentiel dans lequel ils agissent forment autant d'obstacles à l'organisation d'une action collective.

Les entrepreneurs français ne se sont d'ailleurs organisés en associations professionnelles que sous la menace de l'intervention étatique ou syndicale dans leurs affaires : au milieu du xixe siècle pour lutter contre les politiques libres-échangistes, et surtout à partir des premières années du xxe siècle pour faire face aux revendications ouvrières et à l'action des syndicats reconnus par la loi de 1884. Il faut aussi souligner que le syndicalisme patronal demeure encore, et pour longtemps, organisé sur un mode très décentralisé, chaque fédération de branche ou d'industrie, chaque chambre syndicale locale défendant fermement son indépendance à l'égard de toute tentative de concentration des pouvoirs.

Un début de centralisation s'esquisse en 1901, lorsque le Comité des forges crée l'U.I.M.M., organe spécialisé dans le traitement des problèmes sociaux, qui verra son rôle s'accentuer lorsque sera votée en 1919 la première loi sur les conventions collectives. C'est l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : docteur en science politique, chargé de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques (U.M.R. Pacte, Institut d'études politiques, Grenoble)

Classification


Autres références

«  MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F.  » est également traité dans :

CHARTE DE L'ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Thierry LIBAERT
  •  • 2 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les enjeux économiques »  : […] Sur les dix articles que comporte la charte, quatre (art. 4, 5, 6 et 9) font directement référence aux impacts économiques. L'article 6 exprime le principe d'intégration du développement durable dans les politiques publiques. Il fixe l'ambition de voir l'action de l'État concilier les sphères sociales, économiques et environnementales. L'article 9 affirme que la recherche et l'innovation doivent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charte-de-l-environnement/#i_1928

FRANCE - L'année politique 2001

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 457 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un climat politique et social troublé »  : […] L'année 2001 n'a certainement pas été politiquement sereine. Les critiques du chef de l'État concernant la politique gouvernementale, formulées à l'occasion même du traditionnel entretien du 14 juillet, les piques de membres du gouvernement et du directeur du cabinet du Premier ministre, fussent-elles voilées, à l'égard du président de la République ont mis fin à la cohabitation paisible des premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2001/#i_1928

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier MÉRIAUX, « MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medef/