WELSCH MAXIMILIAN VON (1671-1745)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte allemand. Originaire de Kronach en Franconie, Maximilian von Welsch reçoit à Bamberg une formation d'ingénieur militaire qui le mène au grade de général. En 1704, il entre au service du prince-archevêque de Mayence, l'archichancelier d'Empire Lothar Franz von Schönborn (1655-1729), et il s'établit définitivement dans cette ville.

Comme Balthazar Neumann, qui fut également au service de la famille des Schönborn, Maximilian von Welsch devait passer de l'architecture militaire (il a construit une ceinture de fortifications autour de la forteresse de Mayence) à l'architecture civile. Le château de la Favorite, inspiré de l'exemple de Marly, qu'il édifia à Mayence au début de sa carrière, a disparu. Lorsque Lothar Franz fit édifier au village de Weissenstein en Franconie la somptueuse résidence familiale qu'est le château de Pommersfelden, von Welsch donna les plans du jardin (1715) et ceux des écuries qui ferment la cour d'honneur (construites de 1714 à 1718) ; peut-être a-t-il participé à l'élaboration des plans du château lui-même, construit par Johann Dientzenhofer avec les conseils de Lukas von Hildebrandt. Lorsque Johann Philipp von Schönborn, neveu de Lothar Franz, décida de faire construire à Wurtzbourg, dont il était devenu prince-évêque en 1719, une chapelle funéraire à l'extrémité nord du transept de la cathédrale, les plans furent demandés à Maximilian von Welsch ; mais Neumann, chargé de l'exécution, modifia considérablement la disposition intérieure (1721-1724). Inversement, von Welsch dut revoir et corriger les plans de Neumann, alors au début de sa carrière, pour la résidence de Wurtzbourg, entreprise à la même époque ; la disposition générale est due à cette collaboration, si l'aspect extérieur reflète les interventions de Lukas von Hildebrandt et de Boffrand. La carrière des deux hommes devait encore se croiser : au château de Bruchsal (résidence du cardinal Damian Hugo von Schönborn, autre neveu de Lothar Franz), achevé par Neumann après que [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

Classification


Autres références

«  WELSCH MAXIMILIAN VON (1671-1745)  » est également traité dans :

NEUMANN BALTHASAR (1687-1753)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 1 870 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Travaux militaires et édifices civils »  : […] Johann Philip von Schönborn, après son accession au trône de prince-évêque de Würzburg, en 1719, l'appelle à seconder Maximilian von Welsch qu'il a chargé de construire une nouvelle résidence. La famille des Schönborn est alors l'une des plus puissantes de l'Empire. La confiance et la familiarité que Neumann sait mériter de la part de ces grands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balthasar-neumann/#i_24878

Pour citer l’article

Pierre VAISSE, « WELSCH MAXIMILIAN VON - (1671-1745) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximilian-von-welsch/