BESSET MAURICE (1921-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien d'art français, conservateur de musée et professeur d'université. Élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, Maurice Besset commence sa carrière en Autriche, à l'Institut français d'Innsbruck de 1948 à 1958, puis à la Maison de France à Berlin, de 1958 à 1959, et au Musée de Grenoble de 1969 à 1975. Chacun de ses passages dans ces institutions est pour lui l'occasion de les placer au centre de la vie artistique, en consacrant des expositions aux pionniers de l'abstraction et du graphisme, tels que Max Bill (1969) et Roman Cieslewicz, et en faisant l'acquisition d'œuvres d'artistes de dimension internationale, tels que Sam Francis, Sol LeWitt ou Ellsworth Kelly. Au Musée national d'art moderne de Paris, où il est nommé conservateur (1960-1965), il inaugure un programme pluridisciplinaire qui mêle la photographie, le théâtre, le cinéma et l'architecture à la peinture et à la sculpture. Il enseigne également l'art contemporain dans les universités de Besançon et de Grenoble. Professeur à l'université de Genève de 1971 à 1991, il sera le premier titulaire de la chaire d'histoire de l'art de l'époque contemporaine. En 1988, il fait événement en organisant le regroupement de 250 œuvres pour l'exposition La Couleur seule, l'expérience du monochrome au musée Saint-Pierre de Lyon. Sa passion pour l'art contemporain et l'architecture s'est traduite également par la publication de nombreux ouvrages consacrés à Le Corbusier (1968) et à ses carnets (1981-1982), à Alexander Calder (1965, 1975) et à Gottfried Honegger (1978).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BESSET MAURICE - (1921-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-besset/