MAUPITI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une des îles Sous-le-Vent en Polynésie française, Maupiti est située à un peu moins de 50 kilomètres à l'ouest de Bora Bora, par 160 26′ de latitude sud et 1540 32′ de longitude ouest. Elle est peu étendue (environ 25 km2) et les restes du volcan qui constitue sa charpente ne dépassent pas 213 mètres d'altitude. Elle est entourée d'un vaste lagon que cerne un récif corallien. Une seule passe, souvent dangereuse, permet d'y accéder par la mer, ce qui explique que l'ancien style de vie des Polynésiens y ait été mieux préservé qu'ailleurs. Depuis 1973, Maupiti est reliée par voie aérienne aux autres îles de l'archipel. Ses habitants (dont le nombre est estimé à 1 200 habitants dans les années 2000) sont groupés dans un seul village : Vaiea, où l'eau de source est plus abondante qu'ailleurs (aucune eau de ruissellement n'arrose cette île volcanique). Les anciennes productions (coprah et vanille) sont en déclin et Maupiti vit principalement de la culture des pastèques qui sont exportées vers les plus grandes des îles de la Société. Le tourisme constitue également une part importante de ses ressources économiques.

Polynésie française [France] : carte administrative

Polynésie française [France] : carte administrative

carte

Carte administrative de la Polynésie française [France]. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Jadis, l'ensemble de la plaine côtière était habité, comme en témoignent les nombreux vestiges archéologiques repérables en surface. Maupiti était alors sous la dépendance des chefferies de Bora Bora, mais échangeait avec le reste de l'archipel les produits de son artisanat ; on y trouve en effet des trachytes au grain particulièrement fin et propre à la taille et au polissage de l'outillage lithique. En 1963 fut découvert, sur l'un des îlots du récif-barrière, un ensemble de sépultures datées du xe siècle. Cette découverte a confirmé certaines traditions orales concernant le rôle de cet archipel dans le peuplement de la Nouvelle-Zélande. C'est également à la suite de cette découverte que l'on a défini, pour les îles de la Société, une période dite « de Maupiti », antérieure à la période dite « des marae ».

—  José GARANGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  MAUPITI  » est également traité dans :

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le domaine océanique proprement dit »  : […] L' alignement Hawaii-Emperor , le plus septentrional des alignements du Pacifique, présente une chaîne continue d'îles, récifales dans les eaux chaudes du Sud, non récifales dans les eaux froides du Nord. Il comprend les îles Hawaii, les atolls et haut-fonds du groupe des îles Midway ainsi que les guyots et les reliefs sous-marins qui le prolongent vers le nord-ouest. Cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_45505

Pour citer l’article

José GARANGER, « MAUPITI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maupiti/