MASQUE, genre dramatique

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Musique

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  • , Universalis
  •  • 6 928 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La période élisabéthaine et jacobéenne »  : […] Lorsque Élisabeth monte sur le trône en 1558, la relève des Taverner, Tye et Tallis n'est pas encore amorcée : de ceux qui leur succéderont, seul Byrd, encore adolescent, a déjà conscience de sa vocation. Deux facteurs importants, d'ordre sociologique et culturel, vont marquer la vie et la production musicales de cette ère : d'une part, l'apparition d'une classe nouvelle de citadins et de bourgeoi […] Lire la suite

ARNE THOMAS AUGUSTINE (1710-1778)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 626 mots

Compositeur anglais, né le 12 mars 1710 à Londres, mort le 5 mars 1778 à Londres. Arne est le fils d'un tapissier de King Street, dans le quartier de Covent Garden. Il étudie le droit à Eton, mais joue en cachette du violon et de l'épinette. Il acquiert une telle maîtrise que son père finit par ne plus s'opposer à sa carrière musicale. Hormis quelques leçons auprès de Michael Christian Festing, q […] Lire la suite

CAMPIAN THOMAS (1567-1620)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 314 mots

Médecin de profession, mais de vocation poète et musicien, Thomas Campian est l'une des figures les plus attachantes parmi les artistes de son temps. D'abord étudiant à Peterhouse (Cambridge), puis à Gray's Inn (Londres), il tire surtout de sa formation universitaire une ouverture d'esprit qui le prépare à une activité pluridisciplinaire où il brille dans tous les domaines. Théoricien de la poésie […] Lire la suite

DIDON ET ÉNÉE (H. Purcell)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Pour un peu, l'Angleterre du xvii e  siècle n'aurait pas eu son opéra ! Ce n'est pas, il est vrai, dans le contexte puritain institué par Cromwell que l'activité théâtrale pouvait se développer. C'est seulement lors de la réouverture des théâtres, en 1660, que s'affichent de nouvelles recherches en matière de spectacle musical. On recourt surtout au genre du mask (« masque »), divertissement très […] Lire la suite

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 629 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le masque »  : […] Il convient de dire quelques mots du masque, divertissement très élisabéthain sous la forme d'un poème dramatique qui procède de la pantomime et du ballet, et donne la préséance à la poésie, à la musique et aux costumes sur l'intrigue et les personnages . Sans doute faut-il y voir l'ancêtre des opéras (dont The Siege of Rhodes , 1656, de William Davenant [1606-1668], est le premier en Angleterre) […] Lire la suite

FERRABOSCO II ALFONSO (1575 env.-1628)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 252 mots

Compositeur, violiste et luthiste anglais, Alfonso  II doit sa renommée à ses pièces pour viole. Fils naturel du compositeur italien Alfonso Ferrabosco, Alfonso Ferrabosco II, ou le Jeune, naît vers 1575, probablement à Greenwich, peut-être à Londres. La reine Élisabeth I re prend en charge son éducation musicale et il demeurera au service de la famille royale jusqu'à sa mort, en mars 1628 (il e […] Lire la suite

JONES INIGO (1573-1652)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 732 mots
  •  • 1 média

Après le règne d'Élisabeth, les Stuart ramenèrent leur pays dans le grand courant de la culture européenne, et le premier quart du xvii e siècle vit mûrir en Angleterre un art de cour à la fois puissant et raffiné où l'on reconnaît les dernières manifestations de la Renaissance. Un artiste au génie protéiforme résume cette époque : Inigo Jones. Premier architecte, au sens moderne du mot, en Angle […] Lire la suite

JONSON BENJAMIN dit BEN (1572-1637)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 875 mots

À côté de Shakespeare, son émule et son rival, Ben Jonson est le plus important dramaturge de la Renaissance anglaise. Il naquit à Westminster School, sous la férule de l'humaniste Camden (1551-1623). Sa mère s'étant remariée à un maçon, il exerça ce métier quelque temps, puis partit guerroyer dans les Flandres (1591-1592 ?). À son retour à Londres, il se mêle au monde des théâtres, et travaille p […] Lire la suite

LANIER NICHOLAS (1588-1666)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 213 mots

On attribue au compositeur, chanteur, luthiste, peintre et graveur anglais d'origine probablement française Nicholas Lanier l'introduction en Angleterre de la monodie italienne et du style recitativo créé par Jacopo Peri et Giulio Caccini, puis perfectionné par Claudio Monteverdi. Baptisé le 10 septembre 1588, à Greenwich, Nicholas (ou Nicolas) Lanier (ou Lanière, ou Lanières) collabore en 1617 […] Lire la suite

LAWES HENRY (1596 env.-1662)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

Compositeur et chanteur anglais fort apprécié de ses contemporains pour ses chansons avec basse continue, Henry Lawes, frère aîné de William Lawes, également compositeur, est baptisé le 5 janvier 1596 à Dinton, dans le Wiltshire. Il meurt le 21 octobre 1662, à Londres, et est enterré – preuve de sa notoriété – dans le cloître de l'abbaye de Westminster. Henry Lawes devient en 1626 « Gentleman » […] Lire la suite

LAWES WILLIAM (1602 env.-1645)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Compositeur anglais majeur du premier baroque, baptisé le 1 er  mai 1602 à Salisbury, dans le Wiltshire, William Lawes doit sa réputation à la très grande originalité de ses pièces instrumentales. Frère cadet du compositeur Henry Lawes, William Lawes entre au service du comte de Hertford vers 1612. En 1635, il devient « musicien ordinaire pour le luth et les voix » à la cour de Charles I er . Par […] Lire la suite

MILTON JOHN (1608-1674)

  • Écrit par 
  • Jacques BLONDEL
  •  • 4 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Serviteur de la poésie »  : […] Né au cœur de la cité de Londres, John Milton fut élevé selon les traditions les plus rigoureuses de la pédagogie humaniste. Son père, tabellion de haute intégrité, y veilla de bonne heure et le confia à un précepteur puritain ; il aimait lui-même la poésie et jouait de l'orgue. Le jeune homme apprit qu'il ne devait pas gaspiller son talent, tandis qu'il étudiait les lettres classiques et s'enchan […] Lire la suite

SHIRLEY JAMES (1596-1666)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Après avoir enseigné, Shirley devint ministre protestant puis se convertit au catholicisme. Sa première pièce, L'École de la galanterie ( The School of Complement ), fut représentée en 1625. À la fermeture des théâtres de Londres, en 1636, il écrivit pour le théâtre de Saint Werburgh, de Dublin. De retour à Londres en 1640, Shirley obtint la charge de dramaturge de la maison du roi, au théâtre de […] Lire la suite

YATES FRANCES AMELIA (1899-1981)

  • Écrit par 
  • Margaret LLASERA
  •  • 676 mots

Après des études de français à l'université de Londres (B.A. 1924, M.A. 1926), Frances Yates, spécialiste britannique de l'histoire des idées, poursuit d'abord ses recherches en dehors du contexte universitaire. Entrée en 1941 au Warburg Institute, institut d'études de la Renaissance, elle y est nommée professeur en 1956. Elle estimait devoir à l'esprit encyclopédique du Warburg l'élaboration de s […] Lire la suite