HIGGINS CLARK MARY (1927-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mary Higgins Clark est une auteure américaine dont les romans policiers et à suspense furent des best-sellers pendant plus de quatre décennies.

Mary Theresa Eleanor Higgins naît le 24 décembre 1927 dans l’arrondissement du Bronx, à New York dans une famille d’origine irlandaise. Elle commence à écrire de la poésie à l’âge de six ans. Tout au long de sa vie, elle tiendra un journal dont elle reconnaîtra s’être inspirée pour la trame de certaines de ses histoires. Des épreuves subies dans sa jeunesse (notamment la mort de son père en 1939, qui laisse sa mère seule avec trois enfants, dont l’un mourra de méningite quelques années plus tard) auront une grande influence sur ses portraits de personnages féminins, inventifs et résilients. Elle renonce provisoirement à des études universitaires, préférant suivre des cours de secrétariat dans le but de trouver un emploi de bureau ; toutefois, après avoir exercé pendant trois ans dans une agence de publicité, elle travaille en 1949 comme hôtesse de l’air pour la compagnie aérienne Pan Am. Son expérience à bord du dernier vol pour la Tchécoslovaquie avant que le pays ne se retrouve de l’autre côté du rideau de fer lui inspirera sa première nouvelle publiée, Stowaway (1958).

Après avoir quitté son travail pour épouser William Clark, elle se concentre sur l’écriture de nouvelles tout en élevant ses cinq enfants. À la suite du décès brutal de son mari en 1964, elle écrit des scripts pour la radio afin de subvenir aux besoins de sa famille, jusqu’à ce qu’un mentor l’incite à se tourner vers le genre romanesque. Son premier livre, Le Roman de George et Martha (Aspire to the Heavens: A Biography of George Washington, 1968), une biographie de George Washington, est un échec (il sera réédité en 2002 sous le titre Mount Vernon Love Story). Cependant, son premier roman à suspense, La Maison du guet (Where Are the Children?, 1975), connaît un succès immédiat. Elle décroche alors une série de contrats de plusieurs millions de dollars avec l’éditeur Simon & Schuster. Surnommée la « reine du suspense », Mary Higgins Clark publie de nombreu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  HIGGINS CLARK MARY (1927-2020)  » est également traité dans :

POLICIER ROMAN

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE, 
  • Jean TULARD
  •  • 16 578 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'évolution du genre aux États-Unis »  : […] La vague du récit hard- boiled domine encore durant les années 1950 avec une foule d'histoires de détective privé. Mais après guerre, face à la progression importante de la délinquance et de la criminalité, la police apparaît pour la majorité des citoyens comme la seule protection efficace dans la jungle urbaine. Cet état d'esprit favorise la naissance du police procedural (procédure policière), […] Lire la suite

Pour citer l’article

« HIGGINS CLARK MARY - (1927-2020) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-higgins-clark/