KNUTZEN MARTIN (1713-1751)

KANT EMMANUEL

  • Écrit par 
  • Louis GUILLERMIT
  •  • 13 382 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les études »  : […] Avant de mourir prématurément en 1737, cette mère remarquable avait dû à l'amitié du pasteur Albert Schultz, professeur à l'université, de pouvoir faire entrer son fils, en 1732, au Collegium Fredericianum, dont il était le directeur. Si Kant rendit plus tard hommage à la solide culture latine qu'il y reçut, il dit aussi quel souvenir « de terreur et d'angoisse » lui laissa cet « esclavage de jeun […] Lire la suite