MARRAKECH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Marrakech, capitale provinciale

Heureusement, Sīdī Muḥammad Ibn 'Abdallāh, qui avait été gouverneur de la ville avant son avènement en 1757, releva Marrakech : il la dota de monuments nouveaux. Ses successeurs lui conservèrent le rang de capitale secondaire et y séjournèrent souvent ; Marrakech retrouva ainsi son rôle de grande métropole régionale. Des palais et des mosquées s'y élevèrent dans la tradition hispano-mauresque.

Après les Almoravides et les Almohades, Marrakech a été un grand marché rural autant et plus qu'une ville. Elle n'était pas comptée comme ville hadriya, c'est-à-dire de civilisation citadine de souche andalouse. Mais elle est un grand centre religieux, fier de ses saints dont les sanctuaires et les tombeaux parsemèrent la ville et ses abords. Elle reste le centre des pistes et des routes à travers le Haut Atlas, distant d'une cinquantaine de kilomètres (cols du Test et du Tichka), du fait de sa situation dans la plaine du Haouz à proximité de l'oued Tensift, au pied du rocher du Guéliz.

Marrakech a grandi en raison de sa fonction de centre commercial et artisanal (823 154 habitants selon le recensement de 2004). Elle constitue le grand lieu d'échanges entre le Maroc du Nord d'une part, le Haut Atlas et le Sahara d'autre part. Les fonctions de la ville sont variées. Elle remplit surtout celle de capitale régionale par ses commerces, ses services et ses administrations, qui rayonnent sur une partie importante du Sud marocain et lui valent une animation constante. Marrakech voit son activité artisanale se maintenir et générer de l'emploi. L'industrie y est peu présente (conserverie, cimenterie).

La ville est aujourd'hui formée de plusieurs parties fortement contrastées. À l'immense médina, aux maisons de pisé et aux ruelles sinueuses se sont ajoutés la ville européenne (quartier du Guéliz), des cités et des douars. La tonalité rougeâtre des constructions donne, cependant, à l'ensemble une certaine unité.

Bassin de la Ménara, Marrakech, Maroc

Photographie : Bassin de la Ménara, Marrakech, Maroc

Le bassin de la Ménara est alimenté par l'eau des montagnes de l'Atlas, acheminée par un système hydraulique construit il y a plus de 700 ans, pour irriguer l'oliveraie des jardins de la Ménara. 

Crédits : K. Kozlowski/ Shutterstock

Afficher

Souk de Marrakech

Photographie : Souk de Marrakech

Dédale de ruelles ombragées au cœur de la médina, le souk regroupe l'activité artisanale et commerçante de Marrakech. Telles des cavernes d'Ali Baba, les nombreuses échoppes attirent un flot croissant de touristes. 

Crédits : Shostal Assoc.-EB Inc.

Afficher

Marrakech est, enfin, un centre touristique remarquable (un million de touristes par an). La palmeraie, l'arrière-plan montagneux, le climat sec, la médina si pittoresque, les souks bariolées, la célèbre place Djema'a el-Fna et les manifestations folkloriques ont contribué à faire d'elle un des hauts lieux du tourisme international.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Maroc : carte administrative

Maroc : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

1500 à 1600. Expansion ibérique et Réforme

1500 à 1600. Expansion ibérique et Réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Bassin de la Ménara, Marrakech, Maroc

Bassin de la Ménara, Marrakech, Maroc
Crédits : K. Kozlowski/ Shutterstock

photographie

Souk de Marrakech

Souk de Marrakech
Crédits : Shostal Assoc.-EB Inc.

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MARRAKECH  » est également traité dans :

ÉVOLUTION DE LA VILLE ISLAMIQUE

  • Écrit par 
  • Janine SOURDEL
  •  • 3 967 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Villes fortifiées du monde islamique morcelé »  : […] Mais bientôt, de la désagrégation de ces capitales d'empire et du morcellement du monde islamique lui-même, un autre type de ville naquit, sensiblement différent de la métropole abbasside et plus proche de la ville féodale de l'Europe occidentale. Son essor ne se limite pas aux régions syriennes, mais il est tentant d'aller en chercher les exemples dans une province relativement bien étudiée. Là e […] Lire la suite

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 335 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Mobilités et urbanisation »  : […] Plus du tiers de la population marocaine vit au-dessous du seuil de pauvreté. L'exode rural a drainé vers les villes de nouvelles inégalités sociales, et le chômage y est plus élevé. Les bidonvilles, l'« habitat sous-intégré » et, plus généralement, l'habitat non réglementaire continuent de marquer les paysages urbains. Les héritages de la colonisation, avec notamment un balancement spectaculaire, […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 octobre 2019 France. Condamnation des époux Balkany pour blanchiment de fraude fiscale.

Marrakech (Maroc). Le couple, dont les biens immobiliers sont saisis, est également condamné à dix ans d’inéligibilité. […] Lire la suite

13 octobre 2019 Maroc. Démission du dirigeant patronal Salaheddine Mezouar.

Marrakech. Salaheddine Mezouar avait déclaré que « l’armée au pouvoir » devait « composer avec le peuple pour ouvrir la voie à la démocratisation du pays ».  […] Lire la suite

13 septembre 2019 France. Condamnation de Patrick Balkany.

Marrakech (Maroc), soit une soustraction d’impôts sur le revenu et sur la fortune estimée à 4,3 millions d’euros entre 2009 et 2015. Le verdict du second procès impliquant le couple – pour blanchiment de fraude fiscale et corruption – doit être rendu en octobre. Patrick et Isabelle Balkany font appel de leurs condamnations, ce qui suspend la peine  […] Lire la suite

30-31 mars 2019 Vatican – Maroc. Visite du pape François au Maroc.

Marrakech en décembre 2018. Enfin, le pape et le roi – et « commandeur des croyants » – Mohammed VI signent un appel commun à « préserver » Jérusalem comme patrimoine commun de l’humanité et par-dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes, comme lieu de rencontre et symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque […] Lire la suite

3-21 décembre 2018 Belgique. Démission du gouvernement de Charles Michel.

Marrakech où doit être proclamé le « pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières ». Le Premier ministre Charles Michel s’est engagé à défendre ce texte approuvé en juillet par les membres de l’ONU. La N-VA, qui avait soutenu la position favorable à ce pacte adopté par le gouvernement en septembre, a modifié sa position après la […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel NOIN, Henri TERRASSE, « MARRAKECH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/marrakech/