MAROC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRoyaume du Maroc (MA)
Chef de l'Étatle roi Mohammed VI (depuis le 23 juillet 1999)
Chef du gouvernementAziz Akhannouch (depuis le 7 octobre 2021)
CapitaleRabat
Langues officiellesarabe, tamazight (langue berbère) 2
Note : Selon les amendements à la Constitution adoptés par référendum en juillet 2011
Unité monétairedirham marocain (MAD)
Population36 093 000 (estim. 2020)
Superficie (km2)410 000

Géographie

Entre la Méditerranée, l'Atlantique et le Sahara

Un relief très diversifié

Parmi les pays de l'Afrique du Nord, le Maroc se distingue à la fois par l'altitude plus élevée de ses montagnes et par la remarquable extension des plaines et des plateaux. Le Haut Atlas occidental compte plusieurs sommets dépassant quatre mille mètres, dont le djebel Toubkal (4 165 m) qui est le point culminant de toute l'Afrique du Nord. En revanche, les surfaces planes ou peu accidentées couvrent près des deux tiers du pays.

Plateau de l'Oukaimeden, Maroc

Photographie : Plateau de l'Oukaimeden, Maroc

Le plateau de l'Oukaimeden, à 3 200 mètres d'altitude, dans le Haut Atlas, sert de pâturage pour les éleveurs de la région. S'y trouve également une station de sports d'hiver, à 70 kilomètres seulement de Marrakech. 

Crédits : A.Garozzo/ De Agostini/ Getty Images

Afficher

Dans l'ensemble des montagnes marocaines, le Rif, au nord, est un système à part dont la structure en nappes s'apparente à celle des unités telliennes d'Algérie. Relativement peu élevé (2 450 m au djebel Tidighine), le Rif est cependant une chaîne compliquée, déversée vers le sud, arquée et allongée d'est en ouest. Comme l'Atlas tellien qu'il prolonge, il contribue à l'isolement du littoral méditerranéen.

Au sud, le Haut Atlas, orienté est-nord-est - ouest-sud-ouest, est aussi dans le prolongement des montagnes algériennes de l'Atlas saharien. C'est un énorme pli de fond soulevant, entre de grandes cassures, un bloc de roches anciennes, le Haut Atlas occidental, avec sa couverture secondaire, le Haut Atlas central et oriental. Cette chaîne rigide élevée, mais franchissable en deux ou trois endroits (Talremt, Tichka, Tizi-n-Test), tombe sur la mer par des plateaux tranchés brutalement par la côte.

Vallée de l'Ourika (Maroc)

Photographie : Vallée de l'Ourika (Maroc)

Située au sud de Marrakech, la vallée de l'Ourika, régulièrement arrosée par les abondantes crues de l'oued, présente un paysage de cultures sur de petites parcelles jusqu'aux élévations des contreforts de l'Atlas. Le vert de la végétation contraste ici avec le rouge de la terre à... 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Vallée du Dadès, Maroc

Photographie : Vallée du Dadès, Maroc

La vallée de l'oued Dadès, au cœur des montagnes du Haut-Atlas. 

Crédits : michel Setboun/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

Le Haut Atlas et le Rif encadrent une région tabulaire, une meseta. À l'est, l'extrémité occidentale des hautes plaines oranaises constitue les hauts plateaux du Dahra au-dessus de la vallée de la Moulouya. À l'ouest, la Meseta marocaine est soulevée au maximum jusque vers quinze cents mètres dans le Massif central marocain, et ses roches anciennes sont recouvertes, à l'est, par la masse calcaire du Moyen Atlas. Dans sa partie orientale, le Moyen Atlas forme une chaîne plissée, dépassant trois mille mètres au-dessus de la Moulouya (Blou-Iblane et Bou-Nassere). Cet édifice compact et peu articulé, ce « dos que le Maroc tourne à l'Algérie » ne laissant entre le Rif et lui que l'étroit couloir de Taza, crée l'originalité du Maroc atlantique auquel rien, en Afrique du Nord, ne peut être comparé.

Enfin, dans l'extrême Sud, la bordure saharienne a été ployée jusqu'à plus de deux mille mètres en pli de fond dans l'Anti-Atlas, coupé en deux par la percée nord-ouest - sud-est de l'oued Drā. Au nord, l'Anti-Atlas est séparé du Haut Atlas par un long sillon interrompu par le volcan tertiaire du Siroua (3 300 m). Au sud, les crêtes monoclinales du djebel Bani s'enfoncent plus ou moins régulièrement sous les plateaux désertiques des hamadas.

Des domaines bioclimatiques contrastés

La disposition du relief, les influences conjointes de l'Océan et du désert, la position du pays en latitude et longitude font du climat marocain un climat méditerranéen à l'été sec, à la fois contrasté et nuancé.

Ici encore, le domaine le plus original est le domaine atlantique. La proximité de la mer atténue les écarts de température et accroît sensiblement l'humidité de l'air. Des cultures permanentes en terre sèche existent au Maroc à la latitude de Béchar et des grands ergs nord-sahariens. Cependant, la latitude et la distance de la côte imposent des subdivisions. Sur le littoral, au nord de Safi, règne un climat méditerranéen atlantique de type portugais, avec quatre cents à huit cents millimètres de précipitations ; au sud, c'est un climat canarien, tempéré, brumeux pendant la période estivale, mais avec des précipitations de plus en plus faibles vers le sud. Dans l'intérieur, au nord, les étés chauds et secs, les hivers frais ou froids selon l'altitude, avec des précipitations supérieures à quatre cents millimètres, s'étendent jusqu'en bordure du Moyen Atlas ; au sud, l'été est excessif, aride, et certaines années sont franchement désertiques.

Le domaine montagnard est naturellement plus complexe et varié. Les hivers y sont froids et pluvieux, le gel et la neige fréquents. Les étés sont chauds malgré l'altitude, et les orages font qu'ils ne sont pas absolument secs. De multiples climats locaux tiennent à la position en latitude et altitude, à l'exposition et la [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 31 pages

Médias de l’article

Maroc : carte physique

Maroc : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Maroc : drapeau

Maroc : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Plateau de l'Oukaimeden, Maroc

Plateau de l'Oukaimeden, Maroc
Crédits : A.Garozzo/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Vallée de l'Ourika (Maroc)

Vallée de l'Ourika (Maroc)
Crédits : Insight Guides

photographie

Afficher les 20 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MAROC  » est également traité dans :

DJEBEL IRHOUD SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 1 629 mots
  •  • 1 média

Le site archéologique Djebel Irhoud est situé au Maroc, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de la ville côtière de Safi et à une centaine de kilomètres à l’ouest de Marrakech. Découvert par hasard en 1960 lors de l’extension d’une carrière de barytine (exploitée jusque dans les années 1980), il a depuis fourni plus d’une vingtaine de fossiles humains associés à une riche faune et à une sé […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

17 mai 2022 Maroc – Espagne. Réouverture des frontières terrestres entre le Maroc et les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

Les frontières terrestres entre le Maroc et les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla rouvrent après plus de deux ans de fermeture due à la pandémie de Covid-19, puis à la crise diplomatique entre les deux pays liée au dossier du Sahara occidental. Celle-ci s’est conclue en avril par l’alignement de Madrid, à ce sujet, sur les positions de Rabat. […] Lire la suite

1er mai 2022 Maroc. Grâce royale accordée à des condamnés pour « terrorisme ou extrémisme ».

Le ministère de la Justice annonce la grâce accordée par le roi Mohammed VI à vingt-neuf condamnés pour des faits de « terrorisme ou extrémisme » ayant fait preuve de repentir. Cette mesure résulte de l’application du programme de réinsertion baptisé Moussalaha (« Réconciliation »), lancé en 2017 dans le royaume. Vingt-trois sont libérés et six autres voient leurs peines réduites. […] Lire la suite

25-29 avril 2022 Maroc. Condamnations d'activistes pour offense au roi et outrage envers les corps constitués.

Le 25, le tribunal d’Al-Hoceima condamne l’activiste Rabie al-Ablaq à quatre ans de prison et une amende de 20 000 dirhams pour « offense » envers la personne du roi sur les réseaux sociaux. En juin 2018, Rabie al-Ablaq faisait partie des cinquante-trois militants du Hirak condamnés à des peines de prison pour leur participation au mouvement de contestation né en octobre 2016 dans la région du Rif. […] Lire la suite

18 mars - 7 avril 2022 Espagne – Maroc. Approbation par Madrid de la position marocaine sur le Sahara occidental.

Le 18 mars, le gouvernement espagnol publie un communiqué annonçant « une nouvelle étape dans notre relation avec le Maroc ». Le président du gouvernement Pedro Sánchez avait auparavant adressé un message au roi du Maroc Mohammed VI dans lequel il déclarait soutenir le plan marocain « d’autonomie » de l’ancienne colonie espagnole du Sahara occidental. […] Lire la suite

21 février 2022 Maroc. Création d'une nouvelle région militaire frontalière de l'Algérie.

La Revue des Forces armées royales annonce la création d’une troisième région militaire le long de la frontière avec l’Algérie. Cette « zone est » s’ajoute aux régions militaires nord et sud existantes. Cette création fait suite à l’accroissement des tensions avec l’Algérie au sujet du Sahara occidental depuis la rupture du cessez-le-feu en novembre 2020. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Raffaele CATTEDRA, Myriam CATUSSE, Fernand JOLY, Luis MARTINEZ, Jean-Louis MIÈGE, « MAROC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/