MAROC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielRoyaume du Maroc (MA)
Chef de l'Étatle roi Mohammed VI (depuis le 23 juillet 1999)
Chef du gouvernementSaad-Eddine al-Othmani (depuis le 5 avril 2017)
CapitaleRabat
Langues officiellesarabe, tamazight (langue berbère) 2
Note : Selon les amendements à la Constitution adoptés par référendum en juillet 2011
Unité monétairedirham marocain (MAD)
Population35 020 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)439 850

Géographie

Entre la Méditerranée, l'Atlantique et le Sahara

Un relief très diversifié

Parmi les pays de l'Afrique du Nord, le Maroc se distingue à la fois par l'altitude plus élevée de ses montagnes et par la remarquable extension des plaines et des plateaux. Le Haut Atlas occidental compte plusieurs sommets dépassant quatre mille mètres, dont le djebel Toubkal (4 165 m) qui est le point culminant de toute l'Afrique du Nord. En revanche, les surfaces planes ou peu accidentées couvrent près des deux tiers du pays.

Plateau de l'Oukaimeden, Maroc

Plateau de l'Oukaimeden, Maroc

Photographie

Le plateau de l'Oukaimeden, à 3 200 mètres d'altitude, dans le Haut Atlas, sert de pâturage pour les éleveurs de la région. S'y trouve également une station de sports d'hiver, à 70 kilomètres seulement de Marrakech. 

Crédits : A. Garozzo/ DEA/ Getty

Afficher

Dans l'ensemble des montagnes marocaines, le Rif, au nord, est un système à part dont la structure en nappes s'apparente à celle des unités telliennes d'Algérie. Relativement peu élevé (2 450 m au djebel Tidighine), le Rif est cependant une chaîne compliquée, déversée vers le sud, arquée et allongée d'est en ouest. Comme l'Atlas tellien qu'il prolonge, il contribue à l'isolement du littoral méditerranéen.

Au sud, le Haut Atlas, orienté est-nord-est - ouest-sud-ouest, est aussi dans le prolongement des montagnes algériennes de l'Atlas saharien. C'est un énorme pli de fond soulevant, entre de grandes cassures, un bloc de roches anciennes, le Haut Atlas occidental, avec sa couverture secondaire, le Haut Atlas central et oriental. Cette chaîne rigide élevée, mais franchissable en deux ou trois endroits (Talremt, Tichka, Tizi-n-Test), tombe sur la mer par des plateaux tranchés brutalement par la côte.

Vallée de l'Ourika (Maroc)

Vallée de l'Ourika (Maroc)

Photographie

Située au sud de Marrakech, la vallée de l'Ourika, régulièrement arrosée par les abondantes crues de l'oued, présente un paysage de cultures sur de petites parcelles jusqu'aux élévations des contreforts de l'Atlas. Le vert de la végétation contraste ici avec le rouge de la terre à flanc... 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Vallée du Dadès, Maroc

Vallée du Dadès, Maroc

Photographie

La vallée de l'oued Dadès, au cœur des montagnes du Haut-Atlas. 

Crédits : N. DeVore/ Getty Images

Afficher

Le Haut Atlas et le Rif encadrent une région tabulaire, une meseta. À l'est, l'extrémité occidentale des hautes plaines oranaises constitue les hauts plateaux du Dahra au-dessus de la vallée de la Moulouya. À l'ouest, la Meseta marocaine est soulevée au maximum jusque vers quinze cents mètres dans le Massif central marocain, et ses roches anciennes sont recouvertes, à l'est, par la masse calcaire du Moyen Atlas. Dans sa partie orientale, le Moyen Atlas [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 31 pages



Médias de l’article

Maroc : carte physique

Maroc : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Maroc : drapeau

Maroc : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Plateau de l'Oukaimeden, Maroc

Plateau de l'Oukaimeden, Maroc
Crédits : A. Garozzo/ DEA/ Getty

photographie

Vallée de l'Ourika (Maroc)

Vallée de l'Ourika (Maroc)
Crédits : Insight Guides

photographie

Afficher les 20 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAROC  » est également traité dans :

DJEBEL IRHOUD SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 1 628 mots
  •  • 1 média

Le site archéologique Djebel Irhoud est situé au Maroc, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de la ville côtière de Safi et à une centaine de kilomètres à l’ouest de Marrakech. Découvert par hasard en 1960 lors de l’extension d’une carrière de barytine (exploitée jusque dans les années 1980), il a depuis fourni plus d’une vingtaine de fossiles humains associés à une riche faune et à une sé […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

17 mars 2020 • Maroc • Condamnation du journaliste Omar Radi.

Le tribunal d’Ain Sebba condamne le journaliste Omar Radi à quatre mois de prison avec sursis pour outrage à magistrat. Celui-ci est accusé d’avoir critiqué sur Twitter un verdict très sévère rendu en avril 2019 contre des membres du mouvement de contestation qui avait agité le nord du pays en 2016 et 2017. [...] Lire la suite

18 février 2020 • France • Discours du président Emmanuel Macron sur le « séparatisme islamiste ».

en respecter les règles ». Il développe le premier axe de son action, qui vise à réduire les « influences étrangères » sur l’islam de France : le système des « imams détachés » envoyés par la Turquie, le Maroc ou l’Algérie, doit être progressivement remplacé par des « imams français formés en France [...] Lire la suite

11-19 février 2020 • Maroc • Dénonciation d’une « campagne de répression » de l’opposition.

Le 11, l’ONG de défense des droits humains Amnesty International publie un communiqué dénonçant « une campagne de répression » des opposants poursuivis « pour avoir simplement exercé leur droit à la liberté d’expression ». Elle dénombre la condamnation « à des peines sévères », depuis novembre 2019, d’au moins dix personnes accusées d’avoir critiqué sur les réseaux sociaux le roi Mohammed VI, les  [...] Lire la suite

22 janvier 2020 • Maroc • Intégration des eaux du Sahara occidental.

Le Parlement adopte à l’unanimité une loi qui établit la souveraineté du pays sur l’espace maritime s’étendant de Tanger à Lagouira, à la frontière mauritanienne, et qui intègre donc les eaux bordant le Sahara occidental. Cette décision est dénoncée par le Front Polisario qui revendique l’indépendance du Sahara occidental.  [...] Lire la suite

26-31 décembre 2019 • Maroc • Arrestation d’un journaliste.

Le 26, le journaliste et militant des droits humains Omar Radi est arrêté et inculpé pour outrage à magistrat. En avril, il avait dénoncé sur Twitter un jugement sévère rendu contre des membres du Hirak, le mouvement de contestation sociale qui a agité le nord du pays en 2016 et 2017, qualifiant le juge de « bourreau ».Le 28, plusieurs centaines de personnes manifestent à Rabat contre l’arrestatio [...] Lire la suite

25 novembre 2019 • Maroc • Condamnation du rappeur Gnawi.

Le tribunal de Salé condamne à un an de prison, pour outrage à fonctionnaire public, le rappeur Gnawi, reconnu coupable d’avoir injurié des policiers dans une vidéo. Celui-ci a été arrêté au lendemain de la mise en ligne d’un titre devenu très populaire, intitulé Aachachaab(« Vive le peuple »), qui dénonce « l’injustic [...] Lire la suite

18 octobre 2019 • France • Condamnation des époux Balkany pour blanchiment de fraude fiscale.

coupables d’avoir déposé le produit de leur fraude fiscale — pour laquelle ils ont été condamnés en septembre — sur des comptes offshore non déclarés et de les avoir utilisés pour acquérir ou embellir leurs villas de Saint-Martin (Antilles françaises) et de Marrakech (Maroc). Le couple, dont les biens immobiliers sont saisis, est également condamné à dix ans d’inéligibilité.  [...] Lire la suite

13 octobre 2019 • Maroc • Démission du dirigeant patronal Salaheddine Mezouar.

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc Salaheddine Mezouar annonce sa démission. Le gouvernement avait désavoué les propos sur le mouvement de contestation en Algérie qu’il avait tenus lors d’un récent forum économique international à Marrakech. Salaheddine Mezouar avait déclaré que « l’armée au pouvoir » devait « composer avec le peuple pour ouvrir la voie à la démocratisation du pays ».  [...] Lire la suite

23 septembre - 16 octobre 2019 • Maroc • Condamnation de la journaliste Hajar Raissouni pour avortement et « débauche ».

Le 23, plus de quatre cent soixante-dix Marocains et Marocaines, en majorité des femmes, publient une tribune dans la presse, dans laquelle ils se déclarent « hors la loi » pour avoir « eu des relations sexuelles hors mariage » ou « avoir subi, pratiqué ou été complice d’un avortement ». Cette prise de position contre des lois jugées « injustes » et « obsolètes » est justifiée par l’arrestation, f [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Raffaele CATTEDRA, Myriam CATUSSE, Fernand JOLY, Luis MARTINEZ, Jean-Louis MIÈGE, « MAROC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/