MARIONNETTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une double veine religieuse et populaire

Bien que l'état des connaissances ne permette pas toujours d'affirmer l'origine religieuse de ce genre de représentation, des exemples nombreux semblent devoir l'attester. Il est vraisemblable d'ailleurs que le spectacle de marionnettes a précédé celui des comédiens de chair – ce qu'indique sans doute le vocable appliqué, en Inde, au directeur de théâtre : sutradhara, celui qui tire le fil. En France, s'il a été introduit par des jongleurs venus de Rome où il n'était qu'un instrument de divertissement, il a été le premier autorisé, dans la société chrétienne, à prêter des traits humains au Christ, représenté jusque-là symboliquement par l'agneau.

Il convient toutefois de distinguer le rôle d'illustration de l'histoire sainte, qui lui était ainsi accordé, du pouvoir magique, qui lui a été attribué dans les sociétés primitives ou archaïques : chez les Indiens Hopi de l'Arizona, au retour de la lune de mars, à l'équinoxe de printemps, une représentation où des marionnettes à fils figuraient les filles de Maïs sur un champ en miniature, avec des pousses réelles de céréales sortant de petits tas d'argile, visait à obtenir des forces naturelles qu'elles fécondent la terre et favorisent la prochaine récolte ; le dalang, prêtre et philosophe, poète et orateur, animateur des ombres de Java, apparaissait comme un médium : accompagné d'un orchestre de gongs et de tambours, on lui reconnaissait le pouvoir de contraindre les morts à répondre à son appel et à subir l'attraction de l'image mouvante d'eux-mêmes qu'il leur proposait en agitant ses ombres ; avec elles, il faisait revivre leur histoire.

De l'Inde à l'Indonésie, marionnettes à tiges, silhouettes animées ou ombres ont eu la charge, depuis le xie siècle avant J.-C., d'improviser sur le thème des grandes épopées mythologiques : le Bala-Rāmāyaṇa et le Mahā-Bhārata.

Dès le xixe siècle avant J.-C. dans les temples d'Égypte, dans les églises chrétiennes au long du Moyen Âge, l'idée est venue d'animer les statues sacrées lors des fêtes annuelles. Ains [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages





Écrit par :

  • : président d'honneur du Syndicat de la critique dramatique et musicale, chef du service culturel et critique dramatique de France-Inter, secrétaire général du Centre français de l'Institut international du théâtre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul-Louis MIGNON, « MARIONNETTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marionnettes/