MARINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Flottes primitives et courants migratoires

Historiens et ethnologues se perdent en conjectures sur l'époque et les modalités des migrations océaniennes. Quoi qu'il en soit de l'origine des peuples des archipels océaniens, les migrations ont nécessairement mis en œuvre un nombre élevé d'embarcations, et la longueur des parcours, en toute hypothèse, pose le problème d'une technique empirique de navigation. Si l'on discute encore de la provenance des diverses populations mélanésiennes (notamment des « Canaques ») des archipels de l'ouest, on connaît mieux celle des habitants de la Polynésie (Maoris principalement). Les pirogues à balancier couplées furent les instruments de migrations dont certaines sont approximativement datées : avant le ve siècle (Tahiti), xiie siècle (île de Pâques, Hawaii, Nouvelle-Zélande), xive siècle (Nouvelle-Zélande) et la propagation d'île en île se poursuivit au xviiie siècle. L'hypothèse d'itinéraires empruntés par les migrations venues d'Amérique à la faveur des alizés semble étayée par quelques expériences réalisées vers les Tuamotu (le Scandinave Thor Heyerdahl sur le Kon Tiki, venu du Pérou en 1947) et les Samoa (l'Américain Willis, 1954). En sens inverse, le Français Éric de Bischop avait tenté de démontrer en 1947 la possibilité d'une migration polynésienne vers le Pérou. Ce qui est certain, c'est la parenté ethnique et linguistique des Polynésiens avec les Malais.

Les archipels et péninsules de l'Asie du Sud-Est ont été également le point de départ d'importantes migrations maritimes vers l'ouest, jusqu'en Afrique et à Madagascar. Directement ou par le relais de l'Inde ? Le régime de la mousson fait pencher pour la seconde hypothèse ; de même la majeure partie de l'immigration malaise (au sens large, c'est-à-dire malaise et indonésienne) à Madagascar est probablement passée par la côte africaine et les Comores. Ces migrations ont dû commencer bien avant l'expansion de l'État maritime de Srivijaya, dont Sumatra était le centre. Le Livre des merveilles de l'Inde (xe s.) et le géographe arabe Idrisi (xiie s.) mentionnent la venue, au milieu du xe siècle, d'Indonésiens en Afrique, puis à Madagascar (Wak-Wak). Même le transport de quelques centaines d'émigrants ou de réfugiés supposait une flotte nombreuse.

L'historien connaît mieux les migrations scandinaves. Sans entrer dans la discussion de la localisation du Vinland sur la côte américaine du nord, il est admis, sur la foi des sagas et de certaines chroniques, qu'une voie maritime septentrionale a été fréquentée à partir du viiie siècle. Les formes rondes et les hauts bords des knarrs scandinaves ont permis le transfert des quelques milliers de colons qui peuplèrent les Féroé, les Shetland, les Orcades, l'Islande (xie s.), le Groenland méridional (xe s.) et, finalement, touchèrent l'Amérique (xie s.). Les relations avec la Norvège et le Danemark, et les liens politiques étaient fondés sur l'existence d'une véritable marine.

En bref, se trouve posé le problème des migrations maritimes à haute époque. Les questions sont aussi nombreuses que les rivages abordés et les routes possibles. L'histoire n'apportant que peu de renseignements et l'ethnographie disposant de données difficiles à dater, les hypothèses, même séduisantes, risquent d'être échafaudées sur du sable. Il est aisé de parler de migrations méditerranéennes vers l'Amérique du Sud et d'évoquer le monstre sacré de l'Atlantide ; ce sont des suppositions, non des preuves.

En revanche, les courants migratoires maritimes ne furent pas limités aux navigations primitives. Le Moyen Âge connut les migrations arabe et iranienne vers les côtes (swahilies, étym. sahel) de l'Afrique de l'Est ; l'époque moderne, l'émigration espagnole et portugaise vers l'Amérique latine, la française vers le Canada, l'anglaise vers les futurs États-Unis ; à l'époque contemporaine, l'émigration britannique et islandaise vers l'Amérique et l'Australie, celle des Italiens et des Allemands aux États-Uni [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Boat people

Boat people
Crédits : Evening Standard/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Trière athénienne

Trière athénienne
Crédits : J. Hios/ AKG

photographie

Trafalgar

Trafalgar
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le golfe d'Aden

Le golfe d'Aden
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MARINE  » est également traité dans :

AMIRAL

  • Écrit par 
  • Ulane BONNEL
  •  • 538 mots

Venu du mot arabe amīr ou emīr (chef), le terme « amiral » désigne dès le xvi e  siècle, selon Jal ( Glossaire nautique , 1848), « le chef des flottes, des armées et de la police navale d'un État ». Il s'applique, d'une part, à celui qui est revêtu de la charge d'amiral, d'autre part, à celui qui est investi du commandement à la mer. La dignité d'amiral de France sous la royauté, ou de grand ami […] Lire la suite

AZTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Alexandra BIAR, 
  • Mireille SIMONI
  •  • 11 273 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La navigation chez les Aztèques »  : […] Dans la continuité de ces découvertes archéologiques, Alexandra Biar s’est spécifiquement intéressée aux embarcations et installations lacustres aztèques sur les lacs du bassin de Mexico. L’utilisation de documents historiques et archéologiques réunissant les données provenant à la fois de l’eau et de la terre lui a permis de « dynamiser » un paysage décrit par ses prédécesseurs, et de démontrer q […] Lire la suite

BREST

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 1 063 mots
  •  • 2 médias

Principale ville du Finistère (dont Quimper est le chef-lieu), Brest, avec 143 902 habitants dans la commune et 314 844 dans l'aire urbaine (en 2012), est la deuxième ville de la Bretagne administrative, après Rennes, la capitale régionale. La localisation de Brest est si exceptionnelle qu'elle explique en grande partie l'histoire de la ville. Brest occupe en effet une situation stratégique près d […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mutineries et désobéissances collectives

  • Écrit par 
  • André LOEZ
  •  • 2 954 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mutineries navales en Allemagne et en Autriche-Hongrie »  : […] L’infanterie allemande, dans laquelle l’indiscipline croît également durant l’année 1917, ne connaît pas de faits identiques, contrairement à la flotte où, à l’image de la situation russe, les protestations se multiplient pendant l’été de 1917. Deux des matelots arrêtés, Albin Köbis et Max Reichpietsch, marqués par des idées de gauche, sont fusillés. Des mutineries de plus grande ampleur survienn […] Lire la suite

NAVIRES - Navires de guerre

  • Écrit par 
  • Régis BEAUGRAND, 
  • André BERNARDINI, 
  • Jean LE TALLEC, 
  • Marc MENEZ, 
  • Jean TOUFFAIT
  •  • 12 481 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les grandes tendances »  : […] Les marines modernes se trouvent aujourd'hui confrontées à différentes préoccupations sociétales, économiques et opérationnelles qui ont des répercussions sur les navires de combat en cours de conception. Sur le plan sociétal, beaucoup d'États n'acceptent plus les pertes et les accidents de personnes, même en cas de conflit. Cela se traduit par une amélioration de la furtivité, par une réduction […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

21-26 avril 2021 France. Lettre ouverte de militaires contre le « délitement » de la patrie.

Le 23, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen affirme, dans une tribune publiée par le même journal, partager l’« affliction » des signataires qu’elle engage à rejoindre son parti. Le 26, la ministre de la Défense Florence Parly demande au chef d’état-major des armées François Lecointre d’adopter des sanctions contre les militaires d’active signataires de la lettre ouverte. […] Lire la suite

21-25 avril 2021 Indonésie. Naufrage d'un sous-marin militaire.

Le 21, la marine nationale indique avoir perdu le contact avec un sous-marin de sa flotte, le KRI Nanggala (402), qui effectuait des manœuvres au nord de Bali avec cinquante-trois personnes à son bord. Le 25, elle annonce avoir localisé l’épave brisée du submersible, par plus de 800 mètres de fond, et confirme la mort de tous les membres d’équipage. […] Lire la suite

1er-22 avril 2021 Ukraine – Russie. Regain de tension.

Le 16, alors que Volodymyr Zelensky s’entretient de la situation, à Paris, avec le président français Emmanuel Macron et, en visioconférence, avec la chancelière Angela Merkel, le président russe Vladimir Poutine annonce la suspension pour six mois de la circulation maritime aux abords de la Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou en mars 2014, au large de laquelle la marine russe effectue des manœuvres. […] Lire la suite

20 novembre 2020 États-Unis – Israël. Libération d'un espion juif américain.

L’ancien analyste de la marine américaine Jonathan Pollard, de confession juive, coupable d’avoir livré des renseignements à Israël, est libéré après trente années de prison et cinq ans de liberté conditionnelle. Arrêté en novembre 1985, Jonathan Pollard avait été condamné à la prison à vie en mars 1987. Sa remise en liberté conditionnelle en novembre 2015 était assortie d’une interdiction de voyager et de s’exprimer publiquement. […] Lire la suite

6-31 août 2020 Grèce – Turquie – Égypte – France. Regain de tensions en Méditerranée orientale.

Le 13, deux avions Rafale, un porte-hélicoptères et une frégate dépêchés par la France participent à un exercice au côté de la marine grecque au large de l’île de Kastellorizo. Le 27 puis le 31, les autorités turques annoncent la prolongation de la mission du navire d’exploration Oruç Reis en Méditerranée orientale. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel MOLLAT DU JOURDIN, « MARINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/marine/