PIETRAGALLA MARIE-CLAUDE (1963- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De Marie-Claude à Pietra

Née le 2 février 1963, Marie-Claude Pietragalla entre à l'École de danse de l'Opéra de Paris à l'âge de dix ans. En 1979, elle est engagée dans la troupe au rang de stagiaire : elle a seize ans et on lui prête volontiers un bel avenir. Sujet en 1982, Pietragalla danse en soliste Bakhti III de Maurice Béjart : une flamme rouge portée par la musique indienne, ciselant des mouvements tout en angles. En 1984, elle s'inscrit au Concours international de danse de Paris avec un partenaire de l'Opéra, Wilfried Romoli ; ils obtiennent le premier prix.

En 1988, Marie-Claude Pietragalla se voit enfin décerner le titre de première danseuse. Cette année-là, elle danse In the Middle Somewhat Elevated de William Forsythe, Le Martyre de saint Sébastien dans la réalisation scénique de Bob Wilson et Esmeralda dans Notre-Dame de Paris, première grande rencontre avec Roland Petit sur l'échiquier des destins croisés. Avec ces pièces à son actif, la danseuse montre déjà quelle orientation prendra sa carrière : l'expression dramatique associée à la modernité de l'écriture chorégraphique. C'est pourtant à l'issue d'une représentation des plus classiques, Don Quichotte, où elle incarne une Kitri aussi délurée qu'énergique, qu'elle reçoit, le 22 décembre 1990, le titre d'étoile.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PIETRAGALLA MARIE-CLAUDE (1963- )  » est également traité dans :

SAKOUNTALA (M.-C. Pietragalla)

  • Écrit par 
  • Odile COUGOULE
  •  • 1 016 mots

Sakountala, spectacle créé en 2000 par Marie-Claude Pietragalla pour le Ballet national de Marseille, évoque, dans une grande fresque spectaculaire, la vie et l'œuvre de Camille Claudel (1864-1943). Associant la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakountala/#i_21725

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, Jean-Claude DIÉNIS, « PIETRAGALLA MARIE-CLAUDE (1963- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-claude-pietragalla/