MARCHÉS DÉRIVÉS

ESSOR DES MARCHÉS DÉRIVÉS

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 290 mots

Malgré quelques tentatives, à la fin du xixe siècle aux États-Unis, ce n'est que depuis le début des années 1970 que les contrats à terme sont disponibles à grande échelle sur des marchés dérivés organisés. Les incertitudes relatives aux fluctuations des actifs, dans un contexte caractérisé par des taux de change flexibles (depuis les premiers signes […] Lire la suite

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés dérivés

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 2 354 mots
  •  • 1 média

Les premiers marchés à terme réglementés sont nés à Chicago au xixe siècle, mais leur véritable essor date du début des années 1970, après l'introduction des premiers contrats à terme sur devises sur le Chicago Mercantile Exchange (C.M.E.) et des premières options sur actions sur le Chicago Board Options Exchange (C.B.O.E.). Depuis lors, la croissance […] Lire la suite

BOURSE - Marchés de valeurs mobilières

  • Écrit par 
  • Daniel GOYEAU, 
  • Amine TARAZI
  •  • 8 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'organisation des marchés dérivés  »  : […] Deux catégories de marchés dérivés peuvent être distinguées : les marchés organisés qui sont dotés d'une chambre de compensation, sur lesquels les produits sont standardisés, et les marchés de gré à gré qui ne possèdent pas de chambre de compensation, et sur lesquels les caractéristiques des produits sont définies par les deux co-contractants. La présence d'une chambre de compensation permet d'éli […] Lire la suite

CHANGE - Les opérations de change

  • Écrit par 
  • Henri BOURGUINAT, 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 7 002 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les produits dérivés sur devises »  : […] Depuis 1973, est apparu progressivement un nouveau compartiment du marché des changes extrêmement dynamique, celui des produits dérivés. Les opérations qui s'y développent sont extrêmement différentes : les unes fermes (swaps, futures), les autres optionnelles (options, warrants) ; certaines traitées sur les marchés organisés à Philadelphie, Londres, Chicago, Paris..., les autres de gré à gré ( ov […] Lire la suite

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

Dans le chapitre « Globalisation et instabilité financières »  : […] Une seconde conception de l'endogénéité de l'instabilité financière fait appel au « déterminisme évolutionniste ». Selon cette approche, les périodes d'instabilité financière correspondent aux changements d'état du système financier. Le système financier est comparable au système industriel dans la mesure où son évolution dépend des innovations mises en œuvre et du mode d'organisation que celles- […] Lire la suite

ÉCONOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre FLORENS
  •  • 7 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le domaine de l'économétrie »  : […] L'économétrie construit des modèles, c'est-à-dire des schématisations de phénomènes économiques, à l'aide de relations mathématiques. Ces phénomènes peuvent être microéconomiques et concerner des éléments du comportement des agents économiques : on étudie par exemple l'offre de travail des femmes, l'épargne des ménages ou la structure des coûts de production d'une catégorie d'entreprises. Ils pe […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Benjamin CARTON
  •  • 7 416 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De nouvelles régulations »  : […] L'abandon, au début des années 1970, du système de change fixe instauré à Bretton Woods a conduit à une très forte augmentation de la volatilité des taux de change et des taux d'intérêt, ce qui a rendu nécessaire la généralisation des instruments de couverture ( future , option , swap , etc.) visant à assurer les entreprises contre des variations trop importantes des taux d'intérêt et des taux de […] Lire la suite

FED (Federal Reserve System ou Système fédéral de réserve américain)

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 8 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La grande inflation »  : […] Une poussée d'inflation accompagne la guerre du Vietnam et conduit le Fed, en décembre 1965, à relever le taux d'escompte, signalant ainsi la fin de la politique monétaire accommodante en vigueur depuis l'accord de 1951. Se succèdent alors des alternances de restriction ou d'expansion monétaire ( stop and go policy ) plus ou moins intenses. Le niveau moyen de l'inflation augmente cependant de mani […] Lire la suite

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 7 775 mots

Dans le chapitre « Les produits dérivés »  : […] Les instruments dérivés se regroupent autour de trois catégories de base : les contrats à terme ferme , les options et les swaps . Il s'agit d'outils servant à gérer, en les transférant d'un opérateur à un autre, des risques de marché ou des risques de signature. En simplifiant, on peut dire que les dérivés de la première génération, apparus aux États-Unis à partir du début des années 1970 puis […] Lire la suite

FINANCE DE MARCHÉ - Théorie des marchés financiers

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON
  •  • 6 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La valorisation des produits dérivés »  : […] La valorisation des produits dérivés utilise, elle aussi, le concept d'AOA qui s'avère être un cadre d'analyse bien adapté à ce type d'actifs. En effet, un produit dérivé est un actif financier adossé à un autre actif que l'on appelle le sous-jacent . Par exemple, une option d'achat sur action est un produit dérivé dont le sous-jacent est une action qui donne le droit à son détenteur d'acheter l' […] Lire la suite

MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POLLIN
  •  • 6 875 mots

Dans le chapitre « La gestion et la répartition des risques »  : […] Une bonne mobilisation de l'épargne suppose également que les apporteurs de capitaux se voient offrir des produits de placements adaptés à leurs préférences. Or, pour l'essentiel, ces préférences s'expriment en termes de rendement et de risques, de sorte qu'une autre fonction des systèmes financiers est de transformer les caractéristiques des « investissements réels » pour permettre la gestion et […] Lire la suite

MERTON ROBERT COX (1944-2003)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 719 mots

L'Américain Robert C. Merton, a reçu le prix Nobel d'économie en octobre 1997, en même temps que son compatriote Myron Scholes, pour avoir élaboré une « méthode d'évaluation des instruments financiers dérivés ». Cette méthode d'évaluation a certainement accéléré la croissance rapide des marchés des instruments financiers dérivés depuis les années 1980 et permis l'amélioration de la gestion des ris […] Lire la suite

MILLER MERTON HOWARD (1923-2000)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 837 mots

Issu de l'université de Chicago (Illinois), la pépinière des Prix Nobel d'économie, dont l'idéologie réputée libérale a dominé la pensée économique contemporaine, l'Américain Merton Miller n'a jamais été une « star » dans sa discipline, à l'image d'un Paul Samuelson (Prix Nobel 1970) ou d'un Milton Friedman (Prix Nobel 1976). Très écouté, toutefois, de tous les spécialistes de l'investissement et […] Lire la suite

MONDIALISATION - Pour une régulation économique internationale

  • Écrit par 
  • Michel AGLIETTA
  •  • 8 103 mots

Dans le chapitre « Gérer le risque systémique »  : […] L'action collective doit surmonter les échecs de coordination des marchés qui conduisent au risque d'apparition de la crise systémique. Trois axes de réduction du risque systémique peuvent être distingués. Le premier est une réforme des structures qui approfondirait l'intégration financière internationale ; le deuxième est une tutelle prudentielle sur les comportements privés de gestion du risque  […] Lire la suite

SCHOLES MYRON (1941- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 033 mots

Né en 1941, Myron Scholes présente son doctorat en 1969 à l'université de Chicago. Il occupe en 1988 la chaire Frank E. Buck de professeur de finance au Graduate School of Business de l'université Stanford (Californie) où il dirige également des recherches pour l'Institution Hoover. Il a reçu le prix Nobel d'économie en 1997 pour avoir élaboré, avec Fischer Black, une « méthode d'évaluation des i […] Lire la suite

SPÉCULATION

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 2 224 mots

Dans le chapitre « Les principaux mécanismes de la spéculation »  : […] Prenons le cas de la spéculation sur le marché des changes (le raisonnement s'applique aussi aux marchés boursiers). Est spéculateur l'opérateur qui prend volontairement un risque de change, en espérant que l'évolution future du cours de change lui permettra de réaliser un gain en capital. On dit qu'il se met en « position de change », c'est-à-dire dans une situation telle que ses avoirs en devi […] Lire la suite

TAUX D'INTÉRÊT

  • Écrit par 
  • Virginie COUDERT
  •  • 5 489 mots

Dans le chapitre « Les dérivés de taux d'intérêt »  : […] Les marchés dérivés de taux permettent de se couvrir contre le risque de variation des taux d'intérêt, ou de spéculer sur leur évolution future. Les plus simples sont les contrats à terme de taux d'intérêt. Comme tous les contrats à terme, ils consistent à fixer aujourd'hui le prix (ici le taux d'intérêt) demandé pour une transaction future. Les taux à terme correspondent aux taux anticipés par l […] Lire la suite

THE PRICING OF OPTIONS AND CORPORATE LIABILITIES, Fischer Black et Myron Scholes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 1 315 mots

L'article de Fischer Black et Myron Scholes « The Pricing of Options and Corporate Liabilities » (L'Évaluation des options et des dettes privées), paru en mai 1973 dans le Journal of Political Economy , présente une nouvelle méthode d'évaluation des options, instruments financiers de première importance sur les marchés dérivés. La formule proposée par Black et Scholes reste amplement utilisée par […] Lire la suite


Affichage 

Bourse de Chicago : crise financière de 2002

photographie : Bourse de Chicago : crise financière de 2002

photographie

Juillet 2002, les cours s'effondrent à la Bourse de Chicago Dans cette salle réservée au marché des produits dérivés, les traders (en jaune) indiquaient encore à l'époque les opérations financières à réaliser par des gestes codés 

Crédits : S. Olson/ Getty

Afficher

Bourse de Chicago : crise financière de 2002

Bourse de Chicago : crise financière de 2002
Crédits : S. Olson/ Getty

photographie