MARCHÉS À TERME

ANTICIPATIONS, économie

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 6 068 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nature et mesure des anticipations »  : […] La distinction suggérée par Gunnar Myrdal (1933) entre l' ex ante (a priori) et l' ex post (a posteriori) est au cœur de la dynamique économique : il n'y a aucune raison pour que les prévisions coïncident exactement avec les variations effectives ; de l'écart constaté par les agents entre les deux types de grandeurs découlent des adaptations des comportements et les mouvements économiques. Plus […] Lire la suite

BOURSE - Marchés de valeurs mobilières

  • Écrit par 
  • Daniel GOYEAU, 
  • Amine TARAZI
  •  • 8 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les produits dérivés »  : […] Alors que les transactions se font au comptant sur les marchés traditionnels, c'est-à-dire avec règlement et livraison immédiats de la marchandise ou des titres, il en est tout autrement des marchés dérivés. Sur ces derniers, les opérateurs négocient, à une date donnée, des contrats qui portent sur une marchandise ou un titre financier (appelé le sous-jacent), pour y fixer, à l'instant même, un p […] Lire la suite

CHANGE - Les opérations de change

  • Écrit par 
  • Henri BOURGUINAT, 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 7 002 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Marché au comptant et marché à terme »  : […] Les opérations au comptant sont celles qui lient la fixation de prix et la livraison des monnaies. Cette dernière se fait généralement deux jours ouvrables après la transaction elle-même (dates de valeur). Elles constituent toujours un compartiment important du marché des changes (un tiers environ des transactions), bien qu'en relative diminution par rapport aux swaps sur devises . Les opérations […] Lire la suite

ESSOR DES MARCHÉS DÉRIVÉS

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 290 mots

Malgré quelques tentatives, à la fin du xix e  siècle aux États-Unis, ce n'est que depuis le début des années 1970 que les contrats à terme sont disponibles à grande échelle sur des marchés dérivés organisés. Les incertitudes relatives aux fluctuations des actifs, dans un contexte caractérisé par des taux de change flexibles (depuis les premiers signes de rupture du système de Bretton Woods en 197 […] Lire la suite

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 7 775 mots

Dans le chapitre « Les marchés dérivés »  : […] Les marchés d'instruments dérivés se sont développés au début des années 1970 aux États-Unis, avant de gagner les autres places financières. L'effondrement du système de Bretton Woods à partir de 1971 et le changement de cap de la politique monétaire américaine en 1979 ont considérablement accru la volatilité des taux de change et des taux d'intérêt. C'est à la contrainte nouvelle de gestion des […] Lire la suite

MARCHÉS BOURSIERS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 934 mots

XIII e -XIV e siècle Création des premières organisations de financement du commerce lointain en Italie du Nord et dans le royaume catalo-aragonais : Venise, Florence, Milan, Gênes, Valence, Barcelone ; essor du commerce « papier » avec la lettre de change, instrument de crédit négociable. 1409 Création de la Bourse de Bruges. L'activité financière se déplace vers le nord de l'Europe. 1460 Créati […] Lire la suite

ORIGINE DES CONTRATS À TERME

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 350 mots

Les contrats à terme, tels que nous les connaissons, sont le fruit d'une longue évolution des pratiques commerciales et financières. Déjà, des documents originaires d'Assyrie et datant de la première année du règne de Hammourabi (1792-1750 avant J.-C.) font état de l'utilisation de lettres de change négociables permettant à leur porteur « de recevoir dans 15 jours, à la Cité d'Eshama sur le Tigre, […] Lire la suite

PÉTROLE - Économie pétrolière

  • Écrit par 
  • Jean-Marie BOURDAIRE
  •  • 7 217 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le deuxième choc (1979-1980) et l'émergence du marché »  : […] Après le premier choc, la continuité n'est cependant qu'apparente, car la construction de nombreux équipements nouveaux a été lancée et leur mise en service n'attend que les cinq ou six années nécessaires à la construction des nouvelles centrales électriques, à charbon ou nucléaires, destinées à ne plus utiliser de produits pétroliers. Bref, la réaction économique au premier choc ne se manifeste q […] Lire la suite

SPÉCULATION

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 2 224 mots

Dans le chapitre « Les principaux mécanismes de la spéculation »  : […] Prenons le cas de la spéculation sur le marché des changes (le raisonnement s'applique aussi aux marchés boursiers). Est spéculateur l'opérateur qui prend volontairement un risque de change, en espérant que l'évolution future du cours de change lui permettra de réaliser un gain en capital. On dit qu'il se met en « position de change », c'est-à-dire dans une situation telle que ses avoirs en devi […] Lire la suite

TAUX D'INTÉRÊT

  • Écrit par 
  • Virginie COUDERT
  •  • 5 489 mots

Dans le chapitre « Les dérivés de taux d'intérêt »  : […] Les marchés dérivés de taux permettent de se couvrir contre le risque de variation des taux d'intérêt, ou de spéculer sur leur évolution future. Les plus simples sont les contrats à terme de taux d'intérêt. Comme tous les contrats à terme, ils consistent à fixer aujourd'hui le prix (ici le taux d'intérêt) demandé pour une transaction future. Les taux à terme correspondent aux taux anticipés par l […] Lire la suite

THE PRICING OF OPTIONS AND CORPORATE LIABILITIES, Fischer Black et Myron Scholes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 1 315 mots

Dans le chapitre « Que vaut une option ? »  : […] Les marchés à terme permettent de prendre position sur l'évolution d'un actif (marchandise, devise, action, indice, etc.), dans le but de limiter les risques ou de spéculer. En particulier, les options offrent la possibilité de se couvrir contre les événements défavorables, tout en bénéficiant des événements favorables. Considérons une option qui donne le droit d'acheter à l'échéance T une action […] Lire la suite