ODENBACH MARCEL (1953- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste plasticien et vidéaste allemand, Marcel Odenbach est né en 1953 à Cologne. Après des études d'architecture, d'histoire de l'art et de sémiologie, il se fait connaître à partir de 1976 par son travail avec la vidéo. En 1992, il est nommé professeur à l'École supérieure des beaux-arts à Karlsruhe.

Les performances vidéo qu'il réalisa de 1976 à 1981 lui permirent d'expérimenter plusieurs données essentielles qui nourriront son travail ultérieur : la mise en jeu de son propre corps dans un dispositif scénographique à structure formelle ritualisée et la confrontation dramatisée de lui-même (en direct et avec tous les effets de tensions et de violence contenue que cela implique) avec le public d'une part et l'image électronique sur moniteur de l'autre.

On retrouvera ces diverses orientations dans ses installations et dans ses bandes vidéo, à partir de 1976-1977 à 1989. Dans l'une et l'autre de ces pratiques, Odenbach met en œuvre un dispositif de confrontation — plutôt conflictuelle — entre l'individu (lui, l'artiste, le corps — regardant, marchant, courant, agissant comme témoin et comme prisonnier) et la société représentée dans ses manifestations de masse et sous ses formes culturellement identifiables : la violence médiatisée par la télévision, les meurtres scénographiés par le cinéma hollywoodien, la discrimination raciale (Keep in View, fondation De Appel, Amsterdam, 1993), la mémoire douloureuse transmise par les images d'archives des films de guerre sur l'Allemagne nazie, l'obscénité de films pornographiques anonymes, les grands rituels et stéréotypes de la culture bourgeoise comme la musique symphonique ou l'opéra, l'exotisme, le culturisme, les ors de Versailles, etc. Et cette confrontation, Odenbach l'organise à partir de structures formelles impérieuses, parfois obsessionnelles, jouant tout à la fois des figures de la répétition (la mise en boucle, le ressassement jusqu'à l'exacerbation ou l'hypnose) et de l'éclatement, de l'écartement, de la division.

Ainsi, dans les installations, cet écartèlement est-il celui de la séparation des moniteurs entre lesq [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : enseignant-chercheur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Philippe DUBOIS, « ODENBACH MARCEL (1953- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-odenbach/