BEYER MARCEL (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ressaisir le temps

L'œuvre littéraire de Marcel Beyer s'élabore autour d'un fil rouge : la capacité de l'écriture – et du langage – à dire le passé et sa fugacité. Chacun de ses romans ou de ses cycles de poèmes révèlent la recherche d'une forme adéquate à une approche constamment variée du récit du passé. C'est dans le roman que se déploie le plus précisément la complexité subtile de sa poétique. Révélé au grand public par le roman Flughunde, pour lequel il reçut le prix Bachmann à Klagenfurt, Marcel Beyer ne cesse d'interroger la mémoire allemande de façon singulière. Comme leur auteur, les protagonistes de ses romans sont de grands observateurs du monde : ainsi de Karnau, l'acousticien de Flughunde, ou de Kaltenburg, le zoologiste du roman éponyme. Karnau, à la fois passionné des sons humains et preneur de sons surdoué, collectionne des enregistrements, gravés dans la cire – réalisés tout au long des années brunes de l'histoire allemande –, et parmi eux quelques spécimens des plus effrayants, voire compromettants, qui évoquent sans équivoque des scènes de tortures. Kaltenburg – dont la biographie évoque celle de Konrad Lorenz – est un ornithologue célèbre qui entretient à grands frais une réserve d'oiseaux et un institut de recherche dans une jeune R.D.A. exsangue. Les deux romans ainsi que Spione (2000) posent la question des rapports que la politique entretient avec la science et la technique. En enregistrant les cris de jubilation des foules en délire lors des grands-messes du parti nazi ou les gémissements de douleur d'êtres torturés, Karnau sert le régime sans se poser la moindre question sur sa responsabilité. Kaltenburg, dont on fait connaissance au début du roman sous l'uniforme de la Waffen-SS, n'a pas davantage d'état d'âme. Autrichien, il choisit après 1945 le poste – et le statut alléchant – que lui offre la R.D.A., qu'il quittera quasi clandestinement quand elle ne lui permettra plus de poursuivre sa carrière à sa guise.

L'enfermement – psychique, géographique, idéolo [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : directrice de l'association Les Amis du roi des Aulnes, traductrice

Classification

Autres références

«  BEYER MARCEL (1965- )  » est également traité dans :

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 521 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Une écriture de la mémoire »  : […] L'orientation de la littérature romanesque vers le politique et le social continue à être présente dans de nombreux romans et récits construits autour des conflits entre l'intime et le politique. Ainsi des écrivains de générations différentes, Friedrich Christian Delius, né en 1943 ( Amerikahaus und der Tanz um die Frauen , 1997), Michael Wildenhain, né en 1958 ( Erste Liebe. Deutscher Herbst , […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicole BARY, « BEYER MARCEL (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-beyer/