MAOÏSME

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 139 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les poudrières de l'Asie »  : […] Les guérillas néo-maoïstes, naxalistes en Inde (à partir de 1967) et maobadis au Népal (à partir de 1996), témoignent de la permanence des facteurs qui furent à l'origine du communisme maoïste en Chine même : misère rurale accumulée, impéritie et népotisme des dirigeants, permanence d'une idéologie communiste au sein d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_18422

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 806 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le national-développementalisme asiatique »  : […] et dépecé par les voisins, y compris le Japon, malgré l'avènement de la république (1911). Le communisme maoïste (1949-1978) en est la réponse radicale. À ses échecs socio-économiques successifs – la collectivisation du Grand Bond en avant (1958-1962), qui provoque entre vingt et trente millions de morts, ou la grande révolution culturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_18422

CENT FLEURS LES

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 943 mots

C'est en mai 1956 que le président Mao Zedong énonce sa formule désormais célèbre : « Que cent fleurs s'épanouissent, que cent écoles rivalisent. » Ce slogan d'expression très classique fait référence aux « cent écoles », dénomination donnée par le philosophe taoïste Zhuangzi aux multiples écoles spéculatives de pensée qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cent-fleurs/#i_18422

CHEN BODA [TCH'EN PO-TA] (1905-1989)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 765 mots

Ce futur interprète de la politique de Mao Zedong et cet éminent porte-parole du Parti communiste chinois voit le jour à Hui'anxian au Fujian dans une famille de paysans pauvres. Ne pouvant se permettre de poursuivre de longues études, Chen Boda entre au service d'un chef de guerre qui l'emploie comme secrétaire. Dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chen-boda-tch-en-po-ta/#i_18422

CHINE - Histoire de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 153 mots
  •  • 14 médias

la Chine est aussi la victime de la plus tragique des utopies radicales à l'ère maoïste. Elle a retrouvé, après la mort de son fondateur en 1976, l'ordre public et la paix civile, sans lesquels aucune tentative de modernisation n'était viable. De 1979 à sa mort en 1997, Deng Xiaoping, le dernier des grands fondateurs de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-de-1949-a-nos-jours/#i_18422

PROCLAMATION DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

La République populaire de Chine est proclamée par Mao Zedong à Pékin le 1er octobre 1949, vingt-huit ans après la fondation du Parti communiste chinois, qui conquiert ainsi le pouvoir après des années de guerre civile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proclamation-de-la-republique-populaire-de-chine/#i_18422

CHINE - Droit

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 10 297 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'évolution du droit chinois au cours des trente premières années du régime communiste (1949-1978) »  : […] l'été de 1957 puis du Grand Bond en avant (1958), le régime se radicalise, se « maoïse ». Tirant argument de la critique marxiste du « droit bourgeois » et du nécessaire dépérissement du droit au cours de la transition socialiste, Mao Zedong renoue en réalité avec la tradition chinoise d'unification de la loi et de la morale, et marginalise la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-droit/#i_18422

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 650 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du « démontage » du FN à l'assaut de l'État »  : […] issus des classes moyennes éduquées des villes. L'Armée populaire de libération (EPL), maoïste, fut créée en 1967. Elle parvint à s'implanter dans le nord du pays, parmi les ouvriers des bananeraies de l'Urabá, jusqu'à sa démobilisation en 1991, dans le cadre d'une amnistie gouvernementale. D'autres groupes choisirent également la lutte armée : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_18422

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 808 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Autopsie du phénomène »  : […] son prestige et ses débouchés depuis la disparition de l'U.R.S.S. Par ailleurs, le maoïsme a seulement suscité un temps, en Europe, l'adhésion de jeunes étudiants et d'intellectuels qui y cherchaient un remake de 1917. Il n'a trouvé en Asie que des points d'application mineurs. Convient-il de penser que la Chine, désormais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire/#i_18422

CONFUCIUS & CONFUCIANISME

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 14 466 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Confucius et Mao »  : […] ne descendent pas jusqu'au peuple » et de n'être plus que « le saint des puissants ou de ceux qui veulent le devenir ». Depuis la « révolution culturelle », il semble que le président Mao adopta ces idées outrancières : qu'est-ce que le Petit Livre rouge, sinon le Xiao xue de ce néo-marxisme ? Or, par un retournement dialectique dont nul ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confucius-et-confucianisme/#i_18422

EXTRÊME GAUCHE

  • Écrit par 
  • Christine PINA
  •  • 7 144 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Organisations et stratégies de lutte »  : […] trotskiste (Lutte ouvrière, Ligue communiste révolutionnaire) et les organisations maoïstes (Parti des travailleurs) ou marxistes-léninistes. Si la structure organisationnelle varie d'une tendance à l'autre, voire d'un parti à l'autre, l'ouverture aux tendances les différencie également. Ils demeurent néanmoins les témoins d'un rapport spécifique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extreme-gauche/#i_18422

GODARD JEAN-LUC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LEUTRAT, 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 3 153 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les années « Mao » »  : […] Dès 1967, avec La Chinoise, Jean-Luc Godard noue étroitement contexte politique et création cinématographique : « Cinquante ans après la révolution d'Octobre, le cinéma américain règne sur le cinéma mondial. Il n'y a pas grand-chose à ajouter à cet état de fait. Sauf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/godard-jean-luc/#i_18422

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 506 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La montée des inégalités et des maoïstes »  : […] La paupérisation des campagnes offre un terrain fertile aux maoïstes, surtout dans les zones tribales du centre-est où les militants se sont repliés après la répression des années 1960-1970 et où les indigènes ont été expulsés de leurs terres par les grandes entreprises minières afin d'exploiter les ressources du sous-sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_18422

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 431 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les ivresses de Mai »  : […] l'intervention des troupes du Pacte de Varsovie à Prague, et ayant montré plus que de la méfiance à l'égard des événements de Mai, on chercha d'autres modèles politiques. Certains intellectuels se mirent à rêver de « Révolution culturelle » et de gardes rouges. Le voyage en Chine connut alors son heure de gloire et ses témoignages enthousiastes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/#i_18422

JIANG QING [KIANG TS'ING] LI WEIFEN dite (1913-1991)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 724 mots

Assez peu connue en Occident avant la révolution culturelle prolétarienne, Jiang Qing, la quatrième épouse du président Mao Zedong, eut bien antérieurement une influence insoupçonnée dans le domaine culturel en Chine populaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jiang-li/#i_18422

KOIRALA GIRIJA PRASAD (1925-2010)

  • Écrit par 
  • Anne RANSON
  • , Universalis
  •  • 783 mots

Pendant ce temps, l'insurrection maoïste est montée en puissance. Koirala tente de déployer l'armée pour y mettre un terme, mais le roi Birendra, qui a succédé à Mahendra en 1972, s'y oppose. À partir de 1996, les rebelles maoïstes mettent le Népal à feu et à sang. Lorsque le prince héritier Dipendra assassine son père et plusieurs membres de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girija-prasad-koirala/#i_18422

LIN BIAO [LIN PIAO] (1907-1971)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 069 mots

Né au Hubei dans un milieu de petits propriétaires terriens, Lin Biao s'intéresse très tôt aux mouvements radicaux de l'intelligentsia. Au sortir de l'école secondaire, il devient membre de la Ligue de la jeunesse socialiste puis entre, en 1925, à l'Académie militaire de Whampoa, où ses qualités attirent l'attention de ses instructeurs, parmi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lin-biao-lin-piao/#i_18422

MAO ZEDONG ou MAO TSÉ-TOUNG (1893-1976)

  • Écrit par 
  • Yves CHEVRIER
  •  • 7 610 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La courbe historique du maoïsme »  : […] Contrairement à sa légende, elle aussi dépassée, cette alliance ne fit pas du maoïsme un alliage privilégié avec la paysannerie, ni de Mao un communiste démocrate en harmonie avec le Tiers Monde. Tout en prétendant activer politiquement le parti et la société, sa terreur ne fut pas moins policière ni moins bureaucratique que celle de Staline ; ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mao-zedong-mao-tse-toung/#i_18422

NÉPAL

  • Écrit par 
  • Gilles BÉGUIN, 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Luciano PETECH, 
  • Philippe RAMIREZ
  •  • 16 331 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La deuxième démocratie népalaise : naissance et échec »  : […] de la classe politique à se radicaliser. En février 1992, des représentants du futur Parti communiste du Népal (P.C.N.[M.], maoïste) déposent une série de revendications auprès du Parlement qui choisit de ne pas réagir. Face au mépris répété affiché par les principaux partis politiques, le P.C.N.(M.) – officiellement fondé en mars 1995 – accélère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nepal/#i_18422

PENG DEHUAI [P'ENG TÖ-HOUAI] (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

Né au Hunan, Peng Dehuai a une enfance misérable ; il exerce divers petits métiers avant de s'engager dans les armées provinciales et il est emprisonné pour avoir attenté à la vie d'un gouverneur. En 1918, il reçoit un commandement qui va l'amener à participer à l'« expédition du Nord » des républicains contre les potentats septentrionaux (1926). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peng-dehuai-p-eng-to-houai/#i_18422

PENG ZHEN [P'ENG TCHEN] (1902-1997)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 871 mots

De son véritable nom Fu Maogong, Peng Zhen naît à Chuwu, dans le Shānxi. Issu d'un milieu humble de paysans, il doit travailler très tôt pour survivre et poursuivre des études. À l'âge de vingt et un ans, les premiers périodiques révolutionnaires chinois, en particulier La Nouvelle Jeunesse (Xin Qingnian), et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peng-zhen-p-eng-tchen/#i_18422

PHILIPPINES

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • William GUÉRAICHE, 
  • Lucila V. HOSILLOS, 
  • Jean-Louis VESLOT
  • , Universalis
  •  • 21 397 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Marcos président »  : […] l'activité économique. Dans ce terreau, l'opposition au président prend plusieurs formes. Le maoïsme insuffle un sang neuf au communisme philippin. De jeunes militants inspirés par la révolution permanente transforment en 1968 le Partido Kumunista ng Pilipinas en Communist Party of the Philippines (C.P.P., de tendance plus maoïste). Les tensions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippines/#i_18422

POL POT SALOTH SAR dit (1928-1998)

  • Écrit par 
  • Christian LECHERVY
  •  • 859 mots

présenter son programme politique à Lê Zuan. Alors que le dirigeant vietnamien morigène son jeune collègue, les Chinois l'accueilleront avec chaleur. Le parti change de nom (Parti communiste du Kampuchea) et s'engage sur la voie du maoïsme. L'affrontement sourd commence avec Hanoi (1967) qui s'inquiète du choix des Cambodgiens pour la lutte armée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saloth-sar-pol-pot/#i_18422

RÉVOLUTION CULTURELLE EN CHINE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Contesté à la tête du régime après l'échec du Grand Bond en avant (1958-1961), qui a provoqué un véritable marasme économique en Chine populaire et accéléré la rupture des relations avec l'U.R.S.S. (1960), Mao Zedong lance, lors de l'été de 1966, une « grande révolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-culturelle-en-chine/#i_18422

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 583 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Après la « déstalinisation » »  : […] À y regarder de près, les conceptions esthétiques de Mao Zedong se distinguent peu de l'orientation jdanovienne. Dès janvier 1940, Mao affirmait : « Nous voulons une nouvelle culture nationale chinoise pour éliminer la vieille culture au service de la vieille politique » (« La Démocratie nouvelle »). Parce qu'il reprend au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dans-les-pays-socialistes/#i_18422

YAO WENYUAN (1931-2005)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 589 mots

Les renseignements qui concernent les débuts du polémiste Yao Wenyuan, l'un des membres de la bande des Quatre, sont très lacunaires. On sait seulement qu'il a été élevé dans un climat intellectuel, car son père, Yao Bengzi, était un écrivain engagé des années 1930, proche d'auteurs de renom tels Laoshe, Bajin et Maodun, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yao/#i_18422

ZHAO SHULI (1906-1970)

  • Écrit par 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 1 219 mots

Dans le chapitre « L'artiste du peuple »  : […] Les œuvres de Zhao Shuli seront bientôt louées par les plus hautes personnalités communistes (Zhou Yang, Guo Moruo ou Peng Dehuai) et saluées comme la mise en application du modèle littéraire fixé par Mao Zedong dans ses Causeries de Yan'an, voire, pour certaines d'entre elles, proposées comme matériaux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhao/#i_18422


Affichage 

Famille chinoise, vers 1950

photographie

Une famille chinoise devant le portrait de Mao Zedong (1893-1976), vers 1950 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Propagande maoïste dans les campagnes chinoises, 1967

photographie

Durant la révolution culturelle, des jeunes lisent Les Pensées de Mao avant d'aider les paysans à faire la moisson, en 1967 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Révolution culturelle en Chine, 1966

vidéo

Lancée en 1966, la révolution culturelle en Chine part du débat ouvert autour d'une pièce de théâtre accusée de réhabiliter les adversaires du maoïsme L'appel à la purification idéologique est, en fait, inséparable d'une opération de reprise en main engagée par Mao Zedong mis à mal... 

Crédits : Pathé

Afficher

Famille chinoise, vers 1950
Crédits : Hulton Getty

photographie

Propagande maoïste dans les campagnes chinoises, 1967
Crédits : Hulton Getty

photographie

Révolution culturelle en Chine, 1966
Crédits : Pathé

vidéo