LEGRIS MANUEL (1964- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une carrière très internationale

Manuel Legris enchaîne les créations et les prises de rôle avec sa compagnie, mais aussi les invitations qui le font connaître à l'étranger. Il assure le succès d'Arepo de Maurice Béjart (1986), de In the Middle Somewhat Elevated de William Forsythe (1987) ou de Sylvia de John Neumeier (1997). Kenneth MacMillan, Twyla Tharp, Jiří Kylián, Rudi von Dantzig ou Roland Petit lui doivent de défendre brillamment leurs ballets sur la scène de l'Opéra-Garnier ou de l'Opéra-Bastille. Des chorégraphes contemporains comme Andy Degroat ou Angelin Preljocaj n'hésitent pas à faire appel à lui lorsque l'Opéra de Paris leur demande un ballet et ils lui permettent d'élargir son répertoire. On retrouve ensuite Manuel Legris dans Phrases de Quatuor (2003) de Maurice Béjart, Variations sur Carmen, que Roland Petit écrit pour lui, Doux Mensonges. Il faut qu'une porte (2004), un duo de Jiri Kylian qu'il interprète avec Aurélie Dupont, O Zlozony/OComposite (2004 et 2007) de Trisha Brown.

Aurélie Dupont

Aurélie Dupont

Photographie

Aurélie Dupont aurait pu n'exprimer l'art de la danse qu'à travers sa vertigineuse virtuosité. À cela, elle a préféré le risque du ballet contemporain, en travaillant notamment avec Pina Bausch, Angelin Preljocaj ou Trisha Brown. 

Crédits : C. Larillot/ Gallery Stock/ Photononstop

Afficher

Manuel Legris a été sollicité par l'Opéra de Vienne et la Scala de Milan. Il a été invité par Marcia Haydée, alors directrice du Ballet de Stuttgart, et reçu au théâtre Bolchoï de Moscou. Au Covent Garden de Londres, il a été le partenaire de Sylvie Guillem dans Le Lac des cygnes (1993) et a participé à un gala en l'honneur de George Balanchine sur la scène du Metropolitan Opera en 1994. Le New York City Ballet l’a aussi invité à danser Sonatine de Balanchine en 2004. La même année, il interprète Rubies avec Diana Vishneva et le ballet du Kirov lors du festival international de danse de Saint-Pétersbourg. Par ailleurs, Manuel Legris se rend régulièrement au Japon avec son groupe de danseurs de l'Opéra qu'il a créé en 1996 : Manuel Legris et [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LEGRIS MANUEL (1964- )  » est également traité dans :

DUPONT AURÉLIE (1973- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 022 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un tournant décisif  »  : […] En 1997, Aurélie Dupont rencontre Pina Bausch qui l’a choisie pour le rôle de l’Élue dans sa version du Sacre du printemps . Cette chorégraphe explique son choix par un commentaire qui fera profondément réfléchir la danseuse : « Vous êtes une femme très dure, vous êtes une danseuse très dure, mais je suis sûre que vous êtes sensible, et c'est la raison pour laquelle je vous ai choisie, et je veux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurelie-dupont/#i_70562

Pour citer l’article

Jean-Claude DIÉNIS, Agnès IZRINE, « LEGRIS MANUEL (1964- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-legris/