MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo ParetoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Utilité parétienne et optimum de Pareto

Le Manuel synthétise l'ensemble des recherches de Pareto en économie pure et ses réflexions de méthode depuis le début des années 1890. Mais c'est essentiellement à deux concepts fondamentaux qu'il doit sa postérité. D'abord, Pareto pose toutes les bases d'une nouvelle théorie de l'utilité fondée en principe sur l'observation effective des comportements, inaugurant ainsi l'abandon de la traditionnelle représentation cardinale de l'utilité au profit d'une conception ordinale. La fonction d'utilité n'est plus qu'un moyen commode de résumer les préférences d'un individu ; elle est une fonction indice qui ne sert qu'à représenter l'ordre des préférences. La conception ordinale de l'utilité sera développée pleinement dans les années 1930 (par John Hicks notamment), et les considérations méthodologiques qui l'accompagnent trouveront un aboutissement dans la théorie de la „préférence révélée“ avancée par Paul Samuelson, qui prend appui sur les choix effectifs des individus pour construire les préférences individuelles.

Le concept d'optimum de Pareto joue un rôle encore plus important parce qu'il justifie l'intérêt des théoriciens pour l'équilibre concurrentiel. L'analyse en a été développée par Allais dans son Traité d'économie pure (1943). La position centrale du concept d'optimum dans la théorie économique tient à ce qu'il sert de référence aux deux théorèmes fondamentaux de l'économie du bien-être. Le premier affirme que l'équilibre concurrentiel est un optimum de Pareto. Le second, sorte de réciproque, démontre qu'on peut associer à toute affectation des ressources optimale au sens de Pareto un système de prix d'équilibre concurrentiel.

À côté de ces deux innovations majeures, la loi empirique de distribution des revenus a connu une postérité plus complexe. Utilisée pour modéliser un grand nombre de phénomènes économiques, notamment financiers, elle s'est d'abord révélée fort utile dans de nombreux domaines extra-économiques : la sténographie, la géographie, les sciences de la matière.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en sciences économiques à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Autres références

«  MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto  » est également traité dans :

PARETO VILFREDO (1848-1923)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 3 059 mots

Dans le chapitre « Actions logiques et actions non logiques »  : […] Alors que Pareto a atteint le sommet de sa carrière, une douloureuse contrariété familiale (sa femme l'abandonne) bouleverse sa tranquillité de savant à la vie très réglée et routinière. Il s'efforce de sortir de son abattement en lisant et méditant ses poètes préférés : Vigny et Musset. Désormais, son scepticisme se fondera sur le dogmatisme des sentiments, et la raison, déchue, ne sera plus que […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

11-28 août 2019 Argentine. Victoire des péronistes lors des primaires.

Le 17, le ministre de l’Économie Nicolás Dujovne annonce sa démission. Le 28, le gouvernement demande au FMI et aux créanciers internationaux un rééchelonnement du remboursement de 101 milliards de dollars de dette en échange d’un renforcement de sa politique d’austérité. En octobre 2018, le FMI a octroyé un prêt de 57 milliards de dollars à Buenos Aires, dont 44 milliards ont déjà été versés. […] Lire la suite

22-31 août 2014 France. Constitution d'un deuxième gouvernement Valls

Le 26, Manuel Valls annonce la composition de son gouvernement. Emmanuel Macron, ancien secrétaire général adjoint de l'Élysée, est nommé ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique. Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin sont promues, respectivement, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et ministre de la Culture et de la Communication. […] Lire la suite

1er-29 avril 2014 France. Nomination du gouvernement de Manuel Valls

Arnaud Montebourg est promu ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique, accompagné de Michel Sapin aux Finances et aux Comptes publics. Bernard Cazeneuve est nommé à l'Intérieur, Benoît Hamon à l'Éducation nationale, à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem aux Droits des femmes, à la Ville, à la Jeunesse et aux Sports, Sylvia Pinel au Logement et à l'Égalité des territoires et George Pau-Langevin à l'Outre-Mer. […] Lire la suite

1er-17 mai 2012 France. Élection de François Hollande à la présidence de la République et nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre

) à l'Économie, aux Finances et au Commerce extérieur, Marisol Touraine (P.S.) aux Affaires sociales et à la Santé, Cécile Duflot (Europe Écologie-Les Verts) à l'Égalité des territoires et au Logement, Manuel Valls (P.S.) à l'Intérieur, Nicole Bricq (P.S.) à l'Écologie, au Développement durable et à l'Énergie, Arnaud Montebourg (P.S.) au Redressement productif, Michel Sapin (P. […] Lire la suite

3-25 janvier 1990 Panamá. Reddition de Manuel Noriega et fin de l'opération Juste Cause

Le 3, le général Noriega accepte de se rendre aux forces américaines qui encerclent l'ambassade du Vatican, où il est réfugié depuis le 24 décembre. Auparavant, des dizaines de milliers de Panaméens avaient manifesté autour de la nonciature pour exiger que l'ancien homme fort du pays soit livré à la justice. Le 4, le général Noriega arrive sur une base militaire de Floride. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Sébastien LENFANT, « MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-d-economie-politique/