MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo ParetoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Utilité parétienne et optimum de Pareto

Le Manuel synthétise l'ensemble des recherches de Pareto en économie pure et ses réflexions de méthode depuis le début des années 1890. Mais c'est essentiellement à deux concepts fondamentaux qu'il doit sa postérité. D'abord, Pareto pose toutes les bases d'une nouvelle théorie de l'utilité fondée en principe sur l'observation effective des comportements, inaugurant ainsi l'abandon de la traditionnelle représentation cardinale de l'utilité au profit d'une conception ordinale. La fonction d'utilité n'est plus qu'un moyen commode de résumer les préférences d'un individu ; elle est une fonction indice qui ne sert qu'à représenter l'ordre des préférences. La conception ordinale de l'utilité sera développée pleinement dans les années 1930 (par John Hicks notamment), et les considérations méthodologiques qui l'accompagnent trouveront un aboutissement dans la théorie de la „préférence révélée“ avancée par Paul Samuelson, qui prend appui sur les choix effectifs des individus pour construire les préférences individuelles.

Le concept d'optimum de Pareto joue un rôle encore plus important parce qu'il justifie l'intérêt des théoriciens pour l'équilibre concurrentiel. L'analyse en a été développée par Allais dans son Traité d'économie pure (1943). La position centrale du concept d'optimum dans la théorie économique tient à ce qu'il sert de référence aux deux théorèmes fondamentaux de l'économie du bien-être. Le premier affirme que l'équilibre concurrentiel est un optimum de Pareto. Le second, sorte de réciproque, démontre qu'on peut associer à toute affectation des ressources optimale au sens de Pareto un système de prix d'équilibre concurrentiel.

À côté de ces deux innovations majeures, la loi empirique de distribution des revenus a connu une postérité plus complexe. Utilisée pour modéliser un grand nombre de phénomènes économiques, notamment financiers, elle s'est d'abord révélée fort utile dans de nombreux domaines extra-économiques : la sténographie, la géographie, les sciences de la matière.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : maître de conférences en sciences économiques à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto  » est également traité dans :

PARETO VILFREDO (1848-1923)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 3 059 mots

Dans le chapitre « Actions logiques et actions non logiques »  : […] Alors que Pareto a atteint le sommet de sa carrière, une douloureuse contrariété familiale (sa femme l'abandonne) bouleverse sa tranquillité de savant à la vie très réglée et routinière. Il s'efforce de sortir de son abattement en lisant et méditant ses poètes préférés : Vigny et Musset. Désormais, son scepticisme se fondera sur le dogmatisme des sentiments, et la raison, déchue, ne sera plus que […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

11-28 août 2019 • Argentine • Victoire des péronistes lors des primaires.

pour la coalition au pouvoir « Ensemble pour le changement » du président Mauricio Macri qui a choisi comme colistier Miguel Ángel Pichetto, un sénateur péroniste. Le ticket formé de l’ancien ministre de l’Économie Roberto Lavagna et de Juan Manuel Urtubey recueille moins de 9 p. 100 des voix. Le 12, l’annonce [...] Lire la suite

22-31 août 2014 • France • Constitution d'un deuxième gouvernement Valls.

et pas ceux de l'Europe ». Le 24 également, Arnaud Montebourg invite Benoît Hamon à la traditionnelle Fête de la rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), en compagnie d'autres élus socialistes « frondeurs » – opposés à la politique économique du gouvernement. Le 25, Manuel Valls présente [...] Lire la suite

1er-29 avril 2014 • France • Nomination du gouvernement de Manuel Valls.

, Manuel Valls prononce devant le Parlement son discours de politique générale à l'issue duquel il obtient la confiance des députés par 306 voix contre 239 et 26 abstentions – dont 11 socialistes. Le Premier ministre maintient l'objectif de réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros [...] Lire la suite

1er-17 mai 2012 • France • Élection de François Hollande à la présidence de la République et nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre.

l'Économie, aux Finances et au Commerce extérieur, Marisol Touraine (P.S.) aux Affaires sociales et à la Santé, Cécile Duflot (Europe Écologie-Les Verts) à l'Égalité des territoires et au Logement, Manuel Valls (P.S.) à l'Intérieur, Nicole Bricq (P.S.) à l'Écologie, au Développement durable et à [...] Lire la suite

4-29 mars 1988 • Panamá • Possible départ du général Noriega

Noriega, après avoir échappé le 16 à une tentative de coup d'État, décrète l'état d'urgence sur tout le territoire afin de faire face aux « attaques internes et externes contre l'économie ». L'état d'urgence sera levé le 20 avril. Le 21, l'opposition politique, regroupée au sein de la Croisade civique [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Sébastien LENFANT, « MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-d-economie-politique/