MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo ParetoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la théorie de l'équilibre général aux phénomènes économiques concrets

Les trois premiers chapitres („Principes généraux“ ; „Introduction à la science sociale“ ; „Notion générale de l'équilibre économique“) posent les principes d'une science objective des phénomènes sociaux, et plus particulièrement des phénomènes économiques, dont le but est d'énoncer des lois, ou encore de rechercher l'uniformité des phénomènes. L'économie politique, écrit Pareto, étudie les „actions logiques, répétées, en grand nombre, qu'exécutent les hommes pour se procurer les choses qui satisfont leurs goûts“ ; et la logique mathématique est appropriée à l'étude d'un grand nombre de phénomènes interdépendants, qu'ils soient économiques ou sociaux. L'équilibre économique résulte de l'opposition entre les goûts des hommes, d'une part, et les obstacles à leur satisfaction de l'autre. L'analyse mathématique des goûts repose sur le concept d'utilité du consommateur – Pareto parle d'ophélimité –, et sur la recherche du profit pour le producteur. L'analyse des obstacles indique sous quelles conditions les individus peuvent renoncer à la consommation de certains biens au profit d'autres biens, soit par l'échange soit par la production. L'équilibre économique dépend enfin de la structure du marché : concurrence ou monopole. Le chapitre iv („Les Goûts“) aborde les propriétés générales des préférences individuelles à partir du concept de courbe d'indifférence (ensemble de paniers procurant la même satisfaction au consommateur) et leurs implications pour le comportement d'offre et de demande. Le chapitre v („Les Obstacles“) étudie la production. Pareto y discute du concept de capital et généralise la théorie de Walras en introduisant des coefficients de production variables. Pour produire, le producteur n'est plus contraint d'associer les facteurs de production selon un rapport fixe, il peut substituer ces facteurs, dans une certaine mesure. Le chapitre vi („L'Équilibre économique“) réunit les conditions d'équilibre de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : maître de conférences en sciences économiques à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto  » est également traité dans :

PARETO VILFREDO (1848-1923)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 3 059 mots

Dans le chapitre « Actions logiques et actions non logiques »  : […] Alors que Pareto a atteint le sommet de sa carrière, une douloureuse contrariété familiale (sa femme l'abandonne) bouleverse sa tranquillité de savant à la vie très réglée et routinière. Il s'efforce de sortir de son abattement en lisant et méditant ses poètes préférés : Vigny et Musset. Désormais, son scepticisme se fondera sur le dogmatisme des sentiments, et la raison, déchue, ne sera plus que […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

11-28 août 2019 • Argentine • Victoire des péronistes lors des primaires.

pour la coalition au pouvoir « Ensemble pour le changement » du président Mauricio Macri qui a choisi comme colistier Miguel Ángel Pichetto, un sénateur péroniste. Le ticket formé de l’ancien ministre de l’Économie Roberto Lavagna et de Juan Manuel Urtubey recueille moins de 9 p. 100 des voix. Le 12, l’annonce [...] Lire la suite

22-31 août 2014 • France • Constitution d'un deuxième gouvernement Valls.

et pas ceux de l'Europe ». Le 24 également, Arnaud Montebourg invite Benoît Hamon à la traditionnelle Fête de la rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), en compagnie d'autres élus socialistes « frondeurs » – opposés à la politique économique du gouvernement. Le 25, Manuel Valls présente [...] Lire la suite

1er-29 avril 2014 • France • Nomination du gouvernement de Manuel Valls.

, Manuel Valls prononce devant le Parlement son discours de politique générale à l'issue duquel il obtient la confiance des députés par 306 voix contre 239 et 26 abstentions – dont 11 socialistes. Le Premier ministre maintient l'objectif de réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros [...] Lire la suite

1er-17 mai 2012 • France • Élection de François Hollande à la présidence de la République et nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre.

l'Économie, aux Finances et au Commerce extérieur, Marisol Touraine (P.S.) aux Affaires sociales et à la Santé, Cécile Duflot (Europe Écologie-Les Verts) à l'Égalité des territoires et au Logement, Manuel Valls (P.S.) à l'Intérieur, Nicole Bricq (P.S.) à l'Écologie, au Développement durable et à [...] Lire la suite

4-29 mars 1988 • Panamá • Possible départ du général Noriega

Noriega, après avoir échappé le 16 à une tentative de coup d'État, décrète l'état d'urgence sur tout le territoire afin de faire face aux « attaques internes et externes contre l'économie ». L'état d'urgence sera levé le 20 avril. Le 21, l'opposition politique, regroupée au sein de la Croisade civique [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Sébastien LENFANT, « MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-d-economie-politique/