MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE, Karl Marx et Friedrich EngelsFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'histoire et les luttes de classes

« L'histoire de toute société jusqu'à nos jours est l'histoire des luttes de classes. » S'arrêtant tout spécialement sur la contradiction moderne qui oppose la bourgeoisie et le prolétariat, Marx décrit leur affrontement historique qui doit conduire à la victoire politique du prolétariat puis à la fin de tout antagonisme de classe. Mais le heurt de protagonistes conscients d'eux-mêmes s'articule à une logique plus profonde, qui voit s'opposer les forces productives d'un côté, en essor constant, et les rapports de production de l'autre, enserrant étroitement cet essor. En ce sens, si les luttes de classes expriment un conflit qui les dépasse et les détermine, elles peuvent seules en opérer la résolution, la conscience étant nécessaire à la poursuite du devenir historique.

Le plan de l'ouvrage, en quatre parties brèves, associe une analyse d'ensemble de l'histoire à celle de la situation politique présente du mouvement ouvrier et de ses tâches. Présentant la bourgeoisie comme classe révolutionnaire, Marx dresse la liste des bouleversements qui résultent de son ascension. Le développement conjoint de la grande industrie et des marchés modifie l'ensemble de la réalité, y compris la sphère des idées. Provoquant la dissolution de l'idéologie féodale qui masquait la réalité des rapports sociaux, la bourgeoisie crée les conditions de la lucidité en mettant elle-même à nu les procédés de sa domination. Détruisant les identités nationales en même temps qu'elle centralise le pouvoir politique, la bourgeoisie provoque en outre des crises périodiques de surproduction. Ces crises rendent manifeste la contradiction grandissante entre une production croissante de richesses et le carcan des rapports de propriété bourgeois qui brident cette croissance et organise son inégale répartition.

C'est à partir de la conviction que ces contradictions sont entrées dans leur phase aiguë [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE, Karl Marx et Friedrich Engels  » est également traité dans :

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La conception marxiste des classes sociales »  : […] Contrairement à une opinion courante, Karl Marx n'a pas « découvert » les classes sociales : « en ce qui me concerne, écrivait-il en 1852 à Joseph Weydemeyer, ce n'est pas à moi que revient le mérite d'avoir découvert l'existence des classes dans la société moderne, pas plus que la lutte qu'elles s'y livrent. Des historiens bourgeois avaient exposé bien avant moi l'évolution historique de cette […] Lire la suite

COMMUNISME DANS LE MONDE JUSQU'À LA CHUTE DE L'URSS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 720 mots

1848 Karl Marx et Friedrich Engels font paraître le Manifeste du parti communiste , dans lequel ils en appellent à une union internationale des travailleurs contre la bourgeoisie capitaliste. Septembre 1864 Création à Londres de la I re  Internationale, qui est dissoute dès 1876 au terme de nombreuses dissensions internes. Juillet 1889 Création à Paris de la II e  Internationale, dont le pacifi […] Lire la suite

MARX KARL (1818-1883)

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La jeunesse (1818-1846) »  : […] À l'époque de la jeunesse de Karl Marx, la contradiction principale d'où résultent les caractéristiques de l'histoire européenne commence seulement à se manifester comme contradiction de la bourgeoisie capitaliste et du prolétariat industriel. Son développement est extrêmement inégal. En Allemagne, où Marx reste jusqu'à la fin de 1843, la bourgeoisie n'est dominante qu'en Rhénanie où Marx est né ; […] Lire la suite

OUVRIER MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT, 
  • Bernard PUDAL
  •  • 10 989 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La première moitié du XIXe siècle »  : […] Une première période débute à la fin de la crise révolutionnaire et des guerres de l'Empire, et se termine autour de 1848. Dès l'abord, un fait la caractérise : la très forte poussée du mouvement ouvrier anglais. En 1833 est créée sous l'influence d'Owen la Grand National Consolidated Trades Union qui, très rapidement, arrive à grouper 500 000 adhérents. Après son échec, dû à la répression, l'Ang […] Lire la suite

PROLÉTARIAT & PROLÉTARISATION

  • Écrit par 
  • Serge MALLET
  •  • 9 630 mots
  •  • 4 médias

« Que les classes dirigeantes tremblent à l'idée d'une révolution communiste ! Les prolétaires n'y ont à perdre que leurs chaînes, ils ont un monde à gagner » (Karl Marx, Friedrich Engels, Manifeste du Parti communiste , 1848 ). Avec le Manifeste , le prolétariat fait son entrée dans l'histoire comme classe porteuse de l'avenir. Jusqu'à la I re Internationale, les penseurs et écrivains révolution […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Élection de Fabien Roussel à la tête du Parti communiste français. 25 novembre 2018

Le trente-huitième congrès du Parti communiste français réuni à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) désigne le député du Nord Fabien Roussel au poste de secrétaire national en remplacement de Pierre Laurent. Le texte défendu par ce dernier avait été mis en minorité en octobre au profit d’un manifeste présenté par Fabien Roussel et André Chassaigne. […] Lire la suite

Bulgarie. Validation des réformes par le Parti communiste. 2-27 février 1990

Le 2 s'achève le XIVe congrès « extraordinaire » du Parti communiste bulgare (P.C.B.), qui s'est ouvert le 30 janvier à Sofia. Malgré les désaccords entre les réformateurs et les conservateurs encore puissants, un Manifeste pour un socialisme démocratique a été adopté […] Lire la suite

France. Regain d'agitation sociale dans le secteur public. 8-30 novembre 1988

succès mitigé. À l'origine de plusieurs mouvements de grève, la centrale dirigée par Henri Krasucki apparaît comme l'instrument du Parti communiste dans le bras de fer qui l'oppose au Parti socialiste, en particulier à propos des négociations sur les accords locaux pour les élections municipales […] Lire la suite

France. Préparation de l'élection présidentielle. 8-24 janvier 1981

Le 8, le Conseil d'État juge illégales les inscriptions sur les listes électorales qui ont été recueillies à domicile par le Parti communiste dans certaines municipalités de la Région parisienne. Cette campagne de « porte-à-porte » avait été dénoncée en décembre 1980 par Christian Bonnet, ministre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Isabelle GARO, « MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE, Karl Marx et Friedrich Engels - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/manifeste-du-parti-communiste/