MANDZHOUGUO ou MANDCHOUKOUO (1932-1945)

CHANGCHUN [TCH'ANG-TCH'OUEN], ville

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 283 mots
  •  • 1 média

Ancienne capitale politique du Manzhouguo, Changchun est le chef-lieu de la province chinoise du Jilin. Il s'agit d'une des grandes villes industrielles chinoises, qui s'est d'abord développée en tant que grand carrefour ferroviaire de l'ensemble de la Chine du Nord-Est. La transformation de la riche production agricole des plaines du Jilin et le traitement du bois exploité dans les massifs orient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changchun-tch-ang-tch-ouen-ville/#i_26345

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « L'invasion de la Mandchourie »  : […] Cependant, la grande crise atteignait inéluctablement le Japon. La population de ce pays, qui était de l'ordre de 37 millions en 1880, dépassait 64 millions en 1930 (elle allait atteindre 74 millions en 1944). En 1930, la moitié de la population active travaillait dans le secteur primaire, le cinquième seulement dans le secondaire. La terre cultivée était fractionnée à l'extrême : la moitié des f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_26345

MANDCHOURIE

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX
  •  • 1 979 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Instabilité politique et développement économique »  : […] La poussée générale des forces centrifuges et l'anarchie militaire, qui caractérisent en Chine toute la période consécutive à la révolution républicaine de 1911, affectent tout particulièrement la Mandchourie, du fait de sa situation marginale. C'est l'ère des « seigneurs de la guerre », qui se disputent les provinces. Le maître de la Mandchourie est alors Zhang Zuolin, ancien bandit Honghuzi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandchourie/#i_26345

PUYI [P'OU-YI] (1906-1967)

  • Écrit par 
  • Claude HUDELOT
  •  • 519 mots
  •  • 2 médias

Né à Pékin, Puyi, fils du prince Chun et neveu de l'empereur Guangxu, prend la succession de celui-ci à l'âge de trois ans, le 2 décembre 1908 . La régence est d'abord assurée par le prince Chun puis par la veuve de l'empereur défunt, Long Yu. La République chinoise est proclamée le 1 er  janvier 1912. Long Yu signe le décret d'abdication au nom de l'empereur le 12 février […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puyi-p-ou-yi/#i_26345


Affichage 

Japon, expansion de 1853 à 1937

carte

La politique nippone de conquête territoriale, depuis l'ouverture à l'Occident en 1853 jusqu'à la seconde guerre sino-japonaise en 1937 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Japon, expansion de 1853 à 1937
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte