MALVALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Étude systématique

Les Tiliacées, comprenant quelque 45 genres et 400 espèces, presque toutes tropicales, sont des arbres, des arbustes, des arbrisseaux, des herbes vivaces ou, exceptionnellement, annuelles. Elles ne sont représentées, dans la zone tempérée de l'hémisphère boréal, que par les tilleuls (genre Tilia), arbres répandus dans les plaines et les basses montagnes de l'Eurasie et de l'Amérique du Nord. Le genre Corchorus (arbrisseaux ou herbes) mérite aussi d'être cité : la tige de C. capsularis, herbe de l'Asie tropicale, contient des fibres textiles utilisées, sous le nom de jute, pour la confection de toiles plus ou moins grossières ; l'espèce, améliorée par la culture, est économiquement importante en Inde et dans les pays limitrophes.

Les Élaeocarpacées (10 genres, 400 espèces) sont représentées par des arbres sans utilisation notable, mais dont les fleurs sont généralement décoratives, vivant dans les forêts de toutes les régions chaudes de l'hémisphère austral, de Madagascar à l'Amérique du Sud (Afrique exclue).

Les Sterculiacées forment une grande famille (70 genres, environ 1 000 espèces) pantropicale, remarquable par la diversité (dans le cadre des caractères précis qui définissent l'ordre) des structures florales : étamines plus ou moins nombreuses à filets à peine ou longuement soudés, toutes fertiles ou partiellement transformées en staminodes stériles ; fleurs hermaphrodites ou unisexuées avec ou sans corolle. Presque toutes les Sterculiacées sont des arbres ou des arbustes, les herbes étant exceptionnelles.

Les espèces du genre Theobroma sont de petits arbres vivant dans le sous-bois des grandes forêts humides de l'Amérique tropicale. Les fleurs, minuscules, formées sur le tronc et les grosses branches (cauliflorie), sont très caractéristiques. Les fruits (cabosses), volumineux, sont indéhiscents. Les cabosses de T. cacao (« cacaohatl » des Indiens précolombiens), espèce dont on a diversifié de nombreux cultivars, renferment, noyées dans une pulpe sucrée, trente à quarante graines (fèves), presque exalbuminées, dont l'embryon violet, riche en corps gras (beurre de cacao) et contenant des alcaloïdes stimulants (caféine et, surtout, théobromine), est la matière première à partir de laquelle sont fabriqués, par des opérations complexes (fermentation, séchage, écrasement, moulage), le chocolat et, après enlèvement partiel du beurre et broyage du tourteau, la poudre de cacao.

Cacaoyer : fleur, fruit et graine

Dessin : Cacaoyer : fleur, fruit et graine

Structure de la fleur, du fruit et de la graine du cacaoyer 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le cacaoyer

Photographie : Le cacaoyer

Les cabosses de cacao, fruits du cacaoyer, poussent sur les branches les plus épaisses de l'arbre ou même directement sur son tronc. 

Crédits : Eungchopan/ Shutterstock

Afficher

Les espèces du genre Cola sont des arbres ou des arbrisseaux vivant dans les forêts de l'Afrique tropicale. Les graines fraîches (« noix de cola ») de C. nitida, d'Afrique occidentale, riches en caféine, sont un stimulant très recherché par les Africains ; récoltées dans les zones forestières, où existent des plantations artisanales, les « noix » non consommées sur place sont exportées vers les régions arides du Nord.

Les Bombacées (28 genres, 200 espèces) sont toutes tropicales et arborescentes.

Les baobabs (genre Adansonia) des régions sèches de Madagascar (4 ou 5 espèces), d'Afrique (1 espèce) et d'Australie (1 espèce) sont des arbres étranges, à tronc peu élevé mais démesurément épais, dont le bois, très tendre, contient une importante réserve d'eau ; les grandes fleurs, pendantes, sont pollinisées par les chauves-souris.

Baobab

Photographie : Baobab

Adansonia L. (baobab) est un genre de la famille des Bombacaceae qui regroupe une dizaine d'espèces d'arbres adaptés à la sécheresse originaires de Madagascar, d'Afrique et d'Australie, vivant parfois deux mille ans, à gros tronc et grandes fleurs bisexuées pendantes. 

Crédits : vil.sandi/ flickr ; CC-BY-ND

Afficher

La bourre connue sous le nom de kapok est le système pileux produit par la paroi interne des fruits des kapokiers (Bombax) et du fromager (Ceiba pentandra ; en dépit de son nom, aucun de ses organes n'est comestible). Ces genres, d'origine sud-américaine, sont aujourd'hui pantropicaux ; kapokiers et fromagers sont de grands arbres (le fromager atteint des dimensions très importantes), à tronc lisse ou épineux, étayé, à la base, par de puissants contreforts.

Dans le fruit (fig. 2), épineux et nauséabond, du durian (Durio zibethinus), arbre de Malaisie et d'Insulinde, les grosses graines sont enveloppées dans un arille épais et charnu, à odeur et saveur de fromage, aliment très apprécié.

Le balsa (Ochroma lagopus), d'Amérique tropicale, est un arbre dont le bois, extraordinairement léger (densité 0,12 : deux fois plus léger que le liège), sert, depuis les temps précolombiens, à fabriquer des embarcations insubmersibles (par exemple le radeau du Kon Tiki), des flotteurs, des isolants thermique et phonique.

Les Malvacées constituent une grande famille (85 genres et 1 500 espèces, surtout tropicales) avec [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Cacaoyer : fleur, fruit et graine

Cacaoyer : fleur, fruit et graine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Le cacaoyer

Le cacaoyer
Crédits : Eungchopan/ Shutterstock

photographie

Baobab

Baobab
Crédits : vil.sandi/ flickr ; CC-BY-ND

photographie

Hibiscus (fleurs)

Hibiscus (fleurs)
Crédits : karen_hine/ flickr ; CC-BY

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges MANGENOT, « MALVALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/malvales/