MALI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mali : carte physique

Mali : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mali : drapeau

Mali : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Village dogon (Mali)

Village dogon (Mali)
Crédits : Glen Allison/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Mali : régions agricoles

Mali : régions agricoles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


Nom officielRépublique du Mali (ML)
Chef de l'ÉtatIbrahim Boubacar Keïta (depuis le 4 septembre 2013)
Chef du gouvernementBoubou Cissé (depuis le 23 avril 2019)
CapitaleBamako
Langue officiellefrançais
Unité monétairefranc CFA
Population19 446 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)1 241 238

Géographie

Un pays immense et enclavé

Doté d'une superficie de 1 240 190 kilomètres carrés, le Mali est le second plus grand pays d'Afrique de l'Ouest, après le Niger. Étiré entre 100 et 250 de latitude nord, des savanes soudaniennes au sud aux marges désertiques sahariennes au nord, le Mali présente un relief peu marqué, composé de plaines et de bas plateaux dépassant rarement les 350 mètres. Son point culminant est le mont Hombori Tondo (1 155 m), situé non loin de la frontière avec le Burkina Faso. La disposition zonale du climat permet de distinguer trois sous-ensembles bien marqués.

L'extrême nord du pays appartient au domaine saharien. Les pluies sont rares et très irrégulières, peu efficaces du fait de l'évaporation intense, donnant, au mieux, un éphémère tapis herbacé très recherché par les troupeaux des tribus nomades. Dans sa partie au sud-est, cette frange saharienne s'appuie sur un massif ancien, l'Adrar des Ifoghas (ou Iforas), composé de roches volcaniques et culminant à 890 mètres (Ad Esseli).

Le centre du pays relève du domaine sahélien. La pluviométrie est faible (de 200 à 700 mm/an), concentrée durant la période d'hivernage (entre juin et septembre) et surtout très variable. La saison sèche est longue et très chaude, accentuée par le souffle de l'harmattan (un vent très sec chargé de poussière et de sable), ce qui explique l'adaptation de la végétation (steppe boisée ou buissonneuse). Cette bande sahélienne est le domaine de l'élevage pastoral (bœufs, moutons, chèvres) principalement mené par les Peuls et de l'agro-pastoralisme plus au sud (agriculture vivrière). Entaillés par l'érosion, les terrains d'âge primaire situés au sud-est de cette zone (frontière avec le Burkina Faso) offrent un paysage grandiose de buttes, de plateaux (pays dogon) et de falaises, à l'instar de celle de Bandiagara, très visitée par les ethnologues et les touristes.

Village dogon (Mali)

Village dogon (Mali)

Photographie

Village dogon sur les falaises de Bandiagara au Mali. 

Crédits : Glen Allison/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

L'extrême sud du pays appartient au domaine nord-soudanien. Tributaires du passage du front intertropical, les précipitations s' [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine de l'Afrique, université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, directeur du C.E.M.A.F. (Centre d'études des mondes africains, U.M.R. 8171)
  • : directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : agrégé de géographie, maître de conférences à l'université Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  MALI  » est également traité dans :

MALI, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/mali/#i_13469

ADRAR DES IFORAS

  • Écrit par 
  • Isabelle CRUCIFIX
  •  • 308 mots

Situé au sud-ouest du massif du Hoggar, l'Adrar des Iforas, ou Ifoghas, occupe le nord-est de la république du Mali, entre 21 et 18 degrés de latitude nord. Plateau cristallin aux nombreuses aspérités, il présente une surface brunâtre et chaotique. L'altitude moyenne est voisine de 600 mètres, le point culminant se situe à 890 mètres. Un lambeau de grès du Hoggar, d'origine paléozoïque, affleure d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrar-des-iforas/#i_13469

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'art dogon »  : […] Le site grandiose des falaises de Bandiagara au Mali abrite la vieille civilisation des Dogon, qui a depuis longtemps frappé les visiteurs par la hardiesse de son architecture, la vitalité de ses rites, la beauté de son art et de ses manifestations culturelles. Leur « découverte » scientifique en 1931 par la mission Dakar-Djibouti dirigée par Marcel Griaule, et les nombreuses publications qui ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_13469

BAMAKO

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 554 mots
  •  • 1 média

Capitale du Mali (du bambara Bammakô qui signifie le « marigot du caïman »), Bamako a été fondée à la fin du xvi e  siècle, sur la rive gauche du fleuve Niger. Longtemps gros village fortifié où se tenait un important marché (bétail, cola, sel, riz), la ville connaît un vigoureux essor commercial et militaire durant la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bamako/#i_13469

BAMBARA

  • Écrit par 
  • Jean BAZIN
  •  • 2 614 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une identité sociale relative »  : […] Aujourd'hui, Bambara est l'une des grandes catégories ethniques grâce auxquelles les habitants de la république du Mali s'identifient mutuellement. Les Bambara sont majoritaires dans la moitié occidentale du territoire, approximativement de Bamako à Djenné. On nomme aussi couramment bambara la forme véhiculaire moderne, utilisée par un nombre croissant de Maliens, de la langue mandingue, c'est-à- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bambara/#i_13469

BOBO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 406 mots

L'appellation Bobo est peu claire. Les ethnologues ont alimenté la confusion en distinguant Bobo Oulé ou Tara, Niénigué, Bobo Gbé ou Kian, Bobo Fing, Bobo Dioula. Les Bobo Oulé ainsi que les Niénigué sont des Bwa ; ils sont installés au Burkina Faso, au nord-est de Bobo-Dioulasso, au sud et au nord de Dédougou et débordent sur les confins maliens. Quant aux Bobo Gbé que signale l'ethnologue frança […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bobo/#i_13469

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 004 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une politique étrangère très active »  : […] François Hollande est très présent sur le terrain des relations internationales, ce dont témoigne le nombre de ses voyages à l’étranger : plus de quarante par an en moyenne, ce qui constitue un record par rapport à ses prédécesseurs ! Ces voyages permettent de faire entendre la voix de la France, mais également de promouvoir à l’étranger la technologie française. Le président et son ministre de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-hollande-2012-2017/#i_13469

DOGON

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 487 mots
  •  • 3 médias

Descendant d'une branche Keita, les Dogon habitent au Mali, dans la partie sud-ouest de la boucle du Niger, une région montagneuse appelée « falaises de Bandiagara » . D'après la tradition, ils sont venus du Mandé, région située au sud-ouest de leur habitat actuel. Le Mandé fut, au xiii e et au xiv e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dogon/#i_13469

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 693 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La France à l’épreuve du monde »  : […] L’ année 2013 avait été marquée par une intervention au Mali – près de trois mille hommes engagés dans l’opération Serval – et le début de l’intervention en République centrafricaine. En 2014, les forces françaises se déploient sur trois fronts : le Mali, la République centrafricaine et, désormais, l’Irak également. La France est en effet membre de la coalition engagée contre Daesh (« État islami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2014/#i_13469

FRANCE - L'année politique 2013

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 309 mots

Dans le chapitre « La France dans le monde »  : […] La politique extérieure permet quelque peu au gouvernement et à François Hollande de redorer leur image . L’intervention de la France au Mali (opération Serval lancée en janvier) est en effet couronnée de succès. Conduite avec l’accord des alliés de la France, des pays africains et de l’O.N.U., elle inaugure sans doute une nouvelle phase des relations entre la France et le continent africain, con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2013/#i_13469

GAO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 237 mots

Ville de l'est du Mali, en Afrique occidentale, Gao (autrefois Kawkaw ) est située sur le Niger à la limite méridionale du Sahara, à environ 320 kilomètres à l'est de Tombouctou. Sa population, environ 58 000 habitants en 2005, est essentiellement constituée de Songhaï. Village de pêcheurs fondé au vii e  siècle, Gao est l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gao/#i_13469

INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 496 mots

30 janvier-8 février 1944 Inaugurée par le général de Gaulle, la conférence de Brazzaville exclut la possibilité de toute autonomie ou indépendance des colonies françaises, mais prévoit de leur conférer le droit d'élire des représentants dans les assemblées nationales. 13 octobre 1946 Approuvée par référendum, la Constitution de la IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-l-afrique-noire-francaise-reperes-chronologiques/#i_13469

KEITA MODIBO (1915?-1977)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 571 mots

Né à Bamako dans une famille musulmane d'origine malinké, Modibo Keita fait ses études à l'école William-Ponty et joue un rôle important dans les groupes fondés autour des années trente par des jeunes gens ayant reçu une éducation occidentale ; il est instituteur à Sikasso puis à Bamako de 1936 à 1947. Après la Seconde Guerre mondiale, il est cofondateur et secrétaire général de l'Union soudanaise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modibo-keita/#i_13469

KEÏTA SEYDOU (1921 env.-2001)

  • Écrit par 
  • André MAGNIN
  •  • 600 mots
  •  • 1 média

Le photographe Seydou Keïta est né vers 1921 à Bamako (Mali), il est mort à Paris le 22 novembre 2001. Aîné d'une famille de cinq enfants, Seydou Keïta est ébéniste de métier et photographe autodidacte. En 1935 son oncle lui offre son premier appareil photo, un Kodak Brownie Flash. Devenu artisan photographe, Seydou Keïta se spécialise dans l'art du portrait qu'il réalise sur commande, en lumière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seydou-keita/#i_13469

MALI EMPIRE DU (XIe-XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

Les origines du Mali sont très mal connues. Il s'est probablement peu à peu constitué, de part et d'autre du Niger, en amont de l'actuel Bamako, à proximité des mines d'or du Bouré. Le premier à parler du Mali, El Bekri, décrit la conversion à l'islam de son roi vers le milieu du xi e  siècle. Servant d'intermédiaire entre les tribus païennes du S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mali-empire-du/#i_13469

MALINKÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 500 mots

Au nombre d'environ 6,2 millions dans les années 2000, les Malinké sont localisés dans l'est du Mali (77 000), mais on les trouve également, mêlés à d'autres populations, au Sénégal (440 000), en Gambie (590 000), en Guinée (2 800 000), en Guinée-Bissau (140 000), dans le nord de la Côte-d'Ivoire (1 500 000) et au Burkina Faso. Certains groupes dioula, spécialisés dans les activités commerciales, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malinke/#i_13469

MANDÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 221 mots

Noyau de l'Empire mandingue, les Mandé forment un immense groupe ethno-linguistique en Afrique de l'Ouest. Ils s'étendent de la boucle du Niger jusqu'à l'océan Atlantique, du Sénégal au Liberia. Les Mandé occidentaux sont principalement les Soussou et les Dialonké. Peut-être venus du haut Sénégal, ils submergèrent le territoire de l'actuelle Guinée, vers le xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mande/#i_13469

MAURES, ethnie

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 323 mots

Ensemble de populations du Sahara occidental dont les traits sont relativement spécifiques. Au nombre de 2 millions environ, les Maures sont répartis de l'oued Draa (Haut Atlas) au fleuve Sénégal ; on rencontre donc des Maures au sud du Maroc, au Sahara occidental, en Mauritanie, au nord du Sénégal et à l'ouest du Mali. Les Maures sont de langue arabe, sauf les Zénaga qui sont berbérophones. Leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maures-ethnie/#i_13469

SAHARA

  • Écrit par 
  • Ali BENSAÂD, 
  • Jeffrey Allman GRITZNER
  •  • 7 605 mots
  •  • 7 médias

Le Sahara est le plus grand désert chaud du monde. Occupant presque tout le nord de l'Afrique, il mesure environ 4 800 kilomètres d'est en ouest et entre 1 300 et 1 900 kilomètres du nord au sud, soit une superficie totale de près de 8 600 000 kilomètres carrés. Il se prolonge au-delà de la mer Rouge et est appelé alors désert saharo-arabique, étiré sur 7 500 kilomères et couvrant 12 millions de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara/#i_13469

SAHEL

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 3 528 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Population et peuplement »  : […] D'ouest en est, la population sahélienne présente une grande diversité. Le désert mauritanien est traditionnellement le domaine des nomades Maures, de plus en plus sédentarisés. Le long de la vallée du fleuve Sénégal cohabitent les peuples afro-mauritaniens noirs : Ouolof, Sarakolé, Peul et Toucouleur. Au Mali se succèdent du nord au sud les nomades touareg, puis les pasteurs peul, enfin les pay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahel/#i_13469

SÉNÉGAL, fleuve

  • Écrit par 
  • Hélène WARGNIER
  •  • 547 mots
  •  • 1 média

Fleuve tropical qui se forme à Bafoulabé (Mali) par la réunion de deux rivières, le Bafing et le Bakoy. Son principal affluent, le Falémé, est situé sur la rive gauche. Les affluents de la rive droite, Kolimbiné et Karakoro, sont de faible importance. Le Sénégal arrose un bassin de 450 000 kilomètres carrés et traverse plusieurs États : Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal. Son cours s'étend sur 1 64 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal-fleuve/#i_13469

SENOUFO ou SENUFO

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 559 mots

Les populations de langue senoufo (rattachées au groupe voltaïque) comptent environ 1 500 000 personnes au début du xxi e siècle et occupent un vaste territoire qui couvre le sud du Mali et du Burkina Faso, et le nord de la Côte-d'Ivoire. Bien que n'étant guère connues que par les travaux incomplets de B. Holas, elles sont devenues très tôt célè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senoufo-senufo/#i_13469

SONINKÉ ou SARAKHOLÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 765 mots
  •  • 1 média

Les Soninké (comme ils se nomment eux-mêmes : un Soninké, des Soninko), appelés Sarakholé (ou Sarakolé) par les Wolof, occupent une place exceptionnelle dans l'histoire de l'Afrique de l'Ouest. Considérés comme les fondateurs du premier des grands empires soudanais, le Ghāna, le fameux « pays de l'or », ils sont mentionnés dès le ix e  siècle par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soninke-sarakhole/#i_13469

STATUAIRE DOGON (Mali)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Les Dogon habitent depuis le xv e  siècle une des régions les plus spectaculaires d'Afrique, les falaises de Bandiagara (Mali), et la complexité de leur cosmogonie a nourri l'ethnologie française pendant de longues décennies. Mais le pays dogon n'a pas une occupation ethniquement homogène : il y a eu dans cette zone-refuge un brassage humain impor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statuaire-dogon/#i_13469

TOMBOUCTOU

  • Écrit par 
  • Pierre BOILLEY, 
  • Éric HUYSECOM
  •  • 968 mots
  •  • 2 médias

Tombouctou est une ville du Mali située aux confins du Sahara (population en 2009 : 54 453 habitants). Dès le v e  siècle, le Sahel, et particulièrement la « bosse de chameau » du fleuve Niger dont la boucle se dirige vers le nord avant de repartir au sud, furent un espace de commerce et d'urbanisation. Tombouctou en a toujours été la ville la plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tombouctou/#i_13469

TOUAREGS

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 564 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Intégration forcée ou marginalisation »  : […] Déstabilisée dans ses fondements mêmes, la société touarègue était sans aucun doute mal préparée à affronter les recompositions politiques induites par la décolonisation. En effet, une fois avorté le projet français de l'Organisation commune des régions sahariennes (O.C.R.S.) dont il fut brièvement question dans les années 1950, les Touaregs se trouvent définitivement écartelés entre plusieurs É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touaregs/#i_13469

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre BOILLEY, Christian COULON, François BOST, « MALI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mali/