MALAISIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielMalaisie (MY)
Chef de l'ÉtatTengku Abdullah Shah (depuis le 31 janvier 2019)
Chef du gouvernementMuhyiddin Yassin (depuis le 1er mars 2020)
Note :
CapitaleKuala Lumpur 2
Note : La ville accueille le premier palais royal et les deux chambres législatives.
Centre administratifPutrajaya 3
Note : La ville accueille le second palais royal, les bureaux du gouvernement et la Cour suprême
Langue officiellemalais
Unité monétaireringgit (MYR)
Population32 735 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)330 345

La Malaisie indépendante

L'indépendance fut suivie d'un élargissement considérable de la citoyenneté fédérale aux Chinois, conformément à la politique de large ouverture acceptée par le Tunku. Le nombre d'électeurs chinois inscrits passa de 143 000 en 1955 (11,2 p. 100 du corps électoral) à 764 000 en 1959 (soit 35,6 p. 100 du corps électoral), ce qui était proche de la proportion démographique. Cette évolution était critiquée par les nationalistes conservateurs malais, qui avaient constitué le Pan Malayan Islamic Party (P.M.I.P.), fort surtout dans le Nord-Est. Les Malais exigeaient de leurs dirigeants une politique de stricte limitation de l'influence chinoise.

La victoire de l'Alliance aux élections du 19 août 1959 attesta que sa politique d'entente raciale était approuvée par la majorité de la population, encore que les extrêmes (P.M.I.P., etc.) eussent enregistré des progrès. Disposant du pouvoir politique (gouvernement, administration, armée, police), de la terre et du contrôle de l'éducation, les Malais entendaient éviter que les Chinois, dynamiques et numériquement majoritaires dans les villes et qui dominaient le commerce, l'industrie et la finance, ne l'utilisassent pour déborder sur le terrain politique. Les Britanniques continuaient toutefois de contrôler plus de 60 p. 100 du secteur moderne de l'économie malaisienne, qu'ils orientaient de façon décisive.

La Fédération : élargissement ou novation

À partir de 1959-1960, la vie politique de la Malaisie est dominée par la question de l'éventuel élargissement de la Fédération. Singapour avait en effet obtenu l'autonomie interne en 1959, et ses dirigeants (le People's Action Party [P.A.P.], de Lee Kuan-Yew, vainqueur des communistes) estimaient que l'île n'avait pas d'avenir si elle restait coupée de son hinterland. Ils proposèrent dès l'automne 1959 une fusion (merger) de Singapour avec la Fédération. L'accueil fut réservé.

Pour le Tunku et l'U.M.N.O., en effet, l'entrée de Singapour romprait au bénéfice des Chinois (Singapour était [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 26 pages

Médias de l’article

Malaisie : carte physique

Malaisie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Malaisie : drapeau

Malaisie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Kuala Terengganu

Kuala Terengganu
Crédits : N. Cirani/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Parc de Gunung Mulu (Malaisie)

Parc de Gunung Mulu (Malaisie)
Crédits : Glen Allison/ Getty Images

photographie

Afficher les 15 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur ès lettres (histoire), historien, professeur (relations internationales)
  • : maitre de conférences à l'université de Paris-VII-Denis-Diderot
  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Autres références

«  MALAISIE  » est également traité dans :

MALAISIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ASEAN (Association of South East Asian Nations) ou ANSEA (Association des nations du Sud-Est asiatique)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LE GLOANNEC
  •  • 225 mots

Organisation internationale fondée en août 1967 par l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande pour remplacer l'Association de l'Asie du Sud-Est (A.S.A.), l'Association des nations du Sud-Est asiatique vise à coordonner l'action de gouvernements hostiles à la remise en cause du statu quo politique en Asie du Sud-Est. Ses principaux objectifs comprennent : l'élimination d […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le « pseudo-socle de la Sonde » »  : […] L'ensemble de la péninsule indochinoise, y compris le Tenasserim et le plateau Shan, ainsi que Bornéo et la plate-forme sous-marine de la Sonde, appartiennent à une zone consolidée. Nous avons proposé de l'appeler « pseudo-socle ». En effet, les terrains cristallins, consolidés avant le Précambrien, n'occupent ici qu'une place peu importante : il s'agit du massif du Ngoc Anh (sud du Vietnam), for […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'enjeu des grandes voies de communications internationales »  : […] L'intégration économique, et donc spatiale, des pays asiatiques entre eux rend cruciale la question des voies de communications internationales. Outre les aéroports internationaux construits dans les grandes métropoles et dont le trafic est en augmentation constante, trois espaces sont éminemment stratégiques : les détroits de Malacca et d'Insulinde, le Moyen-Orient, le centre sino-indien et tibét […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Diversité des organisations territoriales »  : […] L'opposition plaine-montagne est un des principes structurants des territoires et des sociétés de l'Asie du Sud-Est continentale, par-delà les différences entre aire d'influence culturelle chinoise et indienne de part et d'autre de la cordillère annamitique, ou entre États-nations. Les plaines alluviales et, pour le Vietnam, littorales sont les plus densément peuplées, par les populations ethnique […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - La formation des États indianisés

  • Écrit par 
  • Janice STARGARDT
  •  • 4 709 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le commerce ancien »  : […] Avant 1968, on disposait de très peu de données archéologiques spécifiques sur le commerce ancien dans la région. Les efforts considérables de Malleret pour établir une documentation complète concernant les pièces de monnaie, l'orfèvrerie et les perles provenant d' Oc-èo et de son voisinage et pour esquisser leur répartition au Sud-Est asiatique ont fourni un premier aperçu de l'existence d'un vas […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Nous assistons actuellement à une véritable révolution de la recherche préhistorique et protohistorique en Asie du Sud-Est. Les connaissances accumulées pendant plus d'un demi-siècle par le travail patient d'une poignée de chercheurs européens ou américains sont remises en question pour être remplacées par de nouvelles hypothèses élaborées surtout par une nouvelle génération d'archéologues sud-est […] Lire la suite

AUSTRONÉSIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 915 mots

Pris dans un sens strict, les Austronésiens forment un groupe ethnolinguistique considérable dispersé de Madagascar aux îles Hawaii et recouvrant la totalité de l'Indonésie, de la Malaisie et des Philippines, la quasi-totalité de la Mélanésie et de Formose, et enfin la Micronésie et la Polynésie. Entité essentiellement linguistique, cet ensemble exclut les populations autochtones de l'Australie et […] Lire la suite

BORNÉO ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 132 mots
  •  • 4 médias

Une des plus grandes îles du monde, Bornéo est située à l’est de la péninsule malaise, dans les grandes îles de la Sonde. Elle est baignée par la mer de Chine méridionale au nord-ouest et, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, par la mer de Sulu, la mer de Célèbes, le détroit de Macassar et la mer de Java. Kalimantan, qui couvre les trois quarts de l’île, appartient à l’Indonésie […] Lire la suite

BRUNEI

  • Écrit par 
  • Françoise CAYRAC-BLANCHARD, 
  • Universalis
  •  • 3 062 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Montée du nationalisme et rébellion de 1962 »  : […] L'accession à l'indépendance des pays voisins ne pouvait laisser Brunei indifférent. Le sultan Omar Ali Saifuddin III, monté sur le trône en 1950, prend les devants en annonçant en 1953 un projet de constitution et en organisant des conseils de district, nommés il est vrai. Mais en janvier 1956 se crée un grand parti nationaliste, le Parti du peuple de Brunei (P.P.B.), sous l'égide de A. M. Azahar […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Asie. Signature d’un accord de libre-échange entre quinze États d’Asie et du Pacifique. 15 novembre 2020

, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam). L’Inde en est absente. Ces pays représentent environ 30 p. 100 du PIB mondial. En janvier 2017, le président américain Donald Trump avait retiré son pays du projet de Partenariat transpacifique (TPP) initié par son prédécesseur Barack Obama […] Lire la suite

États-Unis. Accord entre Goldman Sachs et la justice dans l’affaire 1MDB. 20 octobre 2020

au détournement d’une partie des 6,5 milliards de dollars levés en 2012 et 2013 dans le cadre de la création de ce fonds souverain malais sous l’égide du Premier ministre Najib Razak – celui-ci a été condamné en juillet. En août, Goldman Sachs a déjà accepté de verser 2,5 milliards de dollars à la Malaisie dans ce dossier. […] Lire la suite

Malaisie. Condamnation de l’ancien Premier ministre Najib Razak. 28 juillet 2020

La Haute Cour de Kuala Lumpur condamne l’ancien Premier ministre Najib Razak à douze ans de prison pour corruption, blanchiment d’argent et abus de pouvoir, ainsi qu’à une amende de 210 millions de ringgit (42 millions d’euros). Celui-ci est impliqué dans le détournement de 42 millions de ringgit (8,4 millions d’euros) d’une filiale du fonds souverain 1Malaysia Development Berhad (1MDB). Najib Raz […] Lire la suite

Malaisie. Démission du Premier ministre Mahathir Mohamad. 24 février - 1er mars 2020

Le 24, le Premier ministre Mahathir Mohamad annonce sa démission, ainsi que son retrait de la direction du Parti unifié indigène de Malaisie. Cette décision résulte de l’éclatement de la coalition au pouvoir, dû au projet de certains de ses membres de renverser le gouvernement et d’en former un […] Lire la suite

Philippines – Canada. Crise diplomatique pour différend environnemental. 16-31 mai 2019

des conteneurs au Canada. En avril, le président Rodrigo Duterte avait donné jusqu’au 15 mai au Canada pour les récupérer. Le 28, la Malaisie annonce à son tour son intention de renvoyer vers leurs pays d’origine des centaines de tonnes de déchets non recyclables. En janvier 2018, la Chine a interdit […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe DEVILLERS, Nathalie FAU, Denys LOMBARD, « MALAISIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/malaisie/