MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Virus VIH et lymphocyte T4

Virus VIH et lymphocyte T4
Crédits : SPL/ AKG-images

photographie

Relations de parenté entre virus humains VIH et virus simiens VIS

Relations de parenté entre virus humains VIH et virus simiens VIS
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tique en train de se nourrir

Tique en train de se nourrir
Crédits : SPL/ AKG-images

photographie

Véhicules de l’ONU près d’une rizière pendant la guerre de Corée

Véhicules de l’ONU près d’une rizière pendant la guerre de Corée
Crédits : AKG-images

photographie

Tous les médias


Existe-t-il une géographie de l’émergence des maladies infectieuses ?

Dans la mesure où l’émergence d’une maladie dépend du contact de l’homme avec le virus ou la bactérie porté par un animal, on s’attend à une distribution géographique de l’émergence plus ou moins superposée à celle des espèces vectrices. C’est plus complexe que cela. Une étude publiée par Nature en 2008 et souvent reprise, fondée sur les données épidémiologiques mondiales de la période 1940-2005, indique que l’Europe, et particulièrement les régions limitrophes de la Manche et de la mer du Nord, montre le plus fort taux de réémergence de maladies. Ce taux va de pair avec l’introduction d’espèces invasives. L’interprétation de ce constat invoque l’intensité des transports en tous genres dans cette zone, la forte densité de population, l’intensité des échanges internationaux et l’existence d’un important réseau de surveillance sanitaire à tous niveaux qui permet de repérer le moindre signal. En fait, les maladies dites nouvelles que l’on y décèle sont dans cette zone souvent des variants de maladies connues, ou des variations quantitatives de ces maladies, ou encore des accidents comme le paludisme dit « des aéroports ». Mais comme il a déjà été dit, ces contaminations accidentelles peuvent être à l’origine d’un foyer épidémique émergent (Zika, chikungunya, dengue, etc.).

En revanche, les lieux d’émergence de maladies jusque-là non décrites chez l’homme se situent presque invariablement dans la zone intertropicale, ou du moins de climat tropical, qu’il s’agisse de l’Amérique du Sud, de l’Afrique centrale ou de l’Asie du Sud-Est, de la Chine du Sud à l’Indonésie. Leurs localisations se trouvent au contact de réservoirs animaux situés dans des régions particulières des tropiques (bassin amazonien, bassin du Congo, Chine du Sud, Indonésie…). Il est tentant d’interpréter l’émergence dans ces régions comme la conséquence de l’exploitation de territoires sylvestres, de la déforestation et des mouvements de population qui accompagnent l’appropriation de ces terres par un nouveau type d’agriculture induisan [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/