MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Propagation de la rouille du blé

Propagation de la rouille du blé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Contournement de la résistance variétale chez une espèce cultivée

Contournement de la résistance variétale chez une espèce cultivée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Des maladies favorisées par les systèmes de culture

La menace que représente la souche Ug99 est amplifiée par la vulnérabilité des cultures de blé : à l'échelle mondiale, 80 p. 100 des emblavements (ensemencement d'une terre avec une céréale) sont potentiellement sensibles à la nouvelle souche. Leur protection nécessiterait alors des applications fongicides ciblées, qui ne sont pas économiquement et environnementalement acceptables dans tous les pays menacés.

Une caractéristique essentielle des maladies des plantes, qui est sans doute moins critique en épidémiologie humaine et animale, est l'interaction génétique très spécifique existant entre les populations parasites et les peuplements hôtes. Une maladie se déclenche à la suite de l'établissement d'une interaction compatible entre une variété cultivée et une souche parasitaire, souvent déterminée par une relation de type « clé-serrure » entre les gènes du parasite et ceux de l'hôte (cf. figure). Une souche devenue naturellement, par mutation, virulente sur les variétés jusqu'alors résistantes, possède un avantage sélectif par rapport aux souches non virulentes (qui ne peuvent se développer sur ces variétés) ; la nouvelle souche remplacera rapidement les anciennes et attaquera les plantes, d'où le nom de « contournement de résistance variétale » donné à ce mécanisme. Pour toutes les espèces de grande culture, la diversité génétique a été drastiquement réduite au cours du xxe siècle par une sélection orientée prioritairement sur les critères de rendement. La résistance la plus facile à obtenir pour un sélectionneur est celle qui est portée par un seul gène : en conséquence, de grandes surfaces cultivées, homogènes génétiquement, se trouvent à « disposition » de la souche virulente émergente. Cette situation n'est pas propre au blé : le contournement de la résistance est également connu chez le pommier, le colza, la pomme de terre ou le riz, avec les mêmes conséquences en termes de non-durabilité de la [...]

Contournement de la résistance variétale chez une espèce cultivée

Contournement de la résistance variétale chez une espèce cultivée

Dessin

Le phénomène du contournement de la résistance variétale se traduit par le passage de la plante de l'état de résistance (pas de maladie) à l'état de sensibilité (maladie). Pour de nombreuses maladies, l'état de résistance ou de sensibilité est déterminé par une interaction de type... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : chargé de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (I.N.R.A.)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Ivan SACHE, « MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-emergentes-vegetales/