MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Propagation de la rouille du blé

Propagation de la rouille du blé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Contournement de la résistance variétale chez une espèce cultivée

Contournement de la résistance variétale chez une espèce cultivée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Des maladies à propagation erratique mais inéluctable

Comment une souche de champignon identifiée depuis 1999 devient-elle du jour au lendemain « l'ennemi public numéro 1 » des cultures de blé, venant menacer les zones majeures de production, qu'il s'agisse de l'Asie centrale, du sous-continent indien ou de la Chine ? Ce champignon se multiplie à l'aide de spores microscopiques qui sont produites à la surface des tiges et des feuilles malades. Très légères et sphériques, ces spores, ainsi que celles de nombreux autres champignons parasites des plantes, sont particulièrement bien adaptées à la dissémination par le vent et peuvent « voyager » passivement sur de très longues distances.

Historiquement, de nombreuses émergences de maladies ont été provoquées par le transport aérien intercontinental de spores. Dernier exemple majeur en date, la rouille asiatique du soja (provoquée par le champignon Phakopsora pachyrhizi qui a été identifié au Japon en 1902), qui sévit en Amérique du Sud depuis 2001, a atteint le continent nord-américain en 2004 (plus précisément la Louisiane) « grâce » au cyclone Ivan et ne cesse depuis lors de progresser vers le nord.

La menace d'Ug99 qui pèse sur l'Asie est d'autant plus réelle qu'une souche virulente du champignon causant la rouille jaune du blé (P. striiformis) avait suivi un chemin analogue dans les années 1990 (cf. carte) et provoqué de gros dégâts dans le sous-continent indien.

Propagation de la rouille du blé

Propagation de la rouille du blé

Dessin

Exemple de propagation de deux maladies ré-émergentes: la rouille jaune et la rouille noire du blé. Celles-ci sont provoquées, respectivement, par les souches virulentes de Puccinia striiformis et P. graminis f. sp. tritici. Apparues dans la même région (la première en 1986 et la seconde... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La menace des maladies émergentes pour les plantes cultivées et les forêts n'est pas un phénomène nouveau. Historiquement, on peut citer l'épidémie européenne de mildiou de la pomme de terre entre 1845 et 1850, qui a eu des conséquences socio-économiques funestes sur tout le continent, puis, les épidémies d'oïdium (1847) et de mildiou (1878) de la vigne, qui ont fortement affecté la viticulture française et continuent encore à le faire sporadiquement. L'origine [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : chargé de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (I.N.R.A.)

Classification

Voir aussi

MILDIOU    ROUILLE DU SOJA    SPORE

Pour citer l’article

Ivan SACHE, « MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-emergentes-vegetales/