MALADIE

ANIMAUX MODÈLES, biologie

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 309 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Un emploi abusif de la notion de « modèle animal de maladies humaines » »  : […] Si on s'en tient à la situation actuelle, pourquoi s'obstiner à parler de modèle de l'humain, expression inexacte, alors que disposer d'outils nouveaux pour l'étude de la genèse de tel aspect d'une maladie humaine constitue déjà un progrès remarquable ? Une réponse probable, laquelle s'ajoute au triomphalisme spontané de la biologie moderne, est liée à la sociologie des institutions de recherche e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animaux-modeles-biologie/#i_58332

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 506 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les thérapies : la prévention et l'acuponcture »  : […] Contrairement aux manuscrits de Manwangdui qui proposaient un large éventail de pratiques préventives et curatives dont la pharmacopée, le Huangdi Neijing et le Nanjing négligent les approches pharmaceutiques et mettent l'accent sur la saignée et l'acuponcture . L'origine de l'acuponcture comme des points d'acuponcture du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-medecine-en-chine/#i_58332

DIAGNOSTIC

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 448 mots

Partie de l'acte médical qui vise à déterminer la nature de la maladie observée. Le diagnostic est indispensable à l'établissement du pronostic et de la thérapeutique. Il est moins une phase de l'examen médical ou paramédical qu'une conclusion de celui-ci. Facile et même évident dans certains cas, il peut être très difficile dans d'autres ; devant l'urgence thérapeutique, le médecin devra alors dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diagnostic/#i_58332

HAHNEMANN CHRISTIAN FRIEDRICH SAMUEL (1755-1843)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 822 mots
  •  • 1 média

Médecin allemand, fondateur de l’homéopathie, Christian Friedrich Samuel Hahnemann est né le 10 avril 1755 à Meissen, en Saxe, ville où son père était peintre sur porcelaine. Samuel étudie d’abord à l'école municipale, où il montre de grandes dispositions pour les langues anciennes (grec et latin) et modernes (français et anglais). Remarqué pour ses capacités, il est admis à l’école princière Sai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-friedrich-samuel-hahnemann/#i_58332

HIPPOCRATE DE COS (460-env. 370 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUANNA
  •  • 6 889 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La « Collection hippocratique » »  : […] Comme l'analyse des témoignages externes ne permet de préciser l'origine que d'un fort petit nombre de traités, un effort important à été fait, surtout depuis la seconde moitié du xix e siècle, pour essayer de déterminer par une analyse interne, en tenant compte des affinités ou des oppositions entre les traités et en les rattachant dans la mesur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippocrate-de-cos/#i_58332

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 527 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La construction doctrinale de Samuel Hahnemann »  : […] Le fondateur de la doctrine ne fut ni le génie que décrivent ses thuriféraires ni l’illuminé présenté par ses détracteurs. Samuel Hahnemann, né à Meissen en Saxe en 1755 dans une famille de peintres sur porcelaine, fait ses études secondaires dans cette ville avant d’entreprendre des études de médecine, d’abord à Leipzig puis, déçu par un enseignement très théorique, à Vienne, qui était alors la M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeopathie/#i_58332

HÔPITAL

  • Écrit par 
  • Robert-Frédéric BRIDGMAN, 
  • Universalis
  •  • 4 223 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Politique financière hospitalière »  : […] Le système hospitalier est dans tout pays encadré par une forte législation hospitalière complexe et protéiforme. C’est non seulement le lieu de soins et ses pratiques qui sont encadrés, mais aussi la place du système hospitalier dans les programmes de développement. Les techniques diagnostique et thérapeutique se perfectionnent, ce qui entraîne des investissements croissants en personnel et en éq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hopital/#i_58332

HUMEURS THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Sophie SPITZ
  •  • 928 mots
  •  • 1 média

Élaborée peu à peu par Hippocrate (460 env.-env. 370 av. J.-C.) et les auteurs du Corpus Hippocraticum , puis par Galien (129-env. 201), la doctrine médicale de la théorie des humeurs a joué un rôle prépondérant dans l'histoire de la médecine jusqu'à la fin du xviii e siècle environ. La théorie humorale considère que la sant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-humeurs/#i_58332

MALADIES RARES

  • Écrit par 
  • Bernard BARATAUD
  •  • 2 061 mots

Les hommes se sont organisés pour lutter contre les maladies qui ont affecté d'importantes populations, notamment dans les pays riches où les stratégies de traitements et de recherche sont identifiées et financées. Il n'en va pas de même pour les 7 000 affections dites rares ou orphelines en raison du faible nombre de personnes concernées par chacune d'elles, car la plupart sont dues à des particu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-rares/#i_58332

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Lenteurs de la clinique et progrès de l'hygiène »  : […] Les cliniciens et thérapeutes de cette époque n'ont pas fait franchir à la médecine des progrès aussi décisifs. Son exceptionnelle clairvoyance a néanmoins mérité à Thomas Sydenham (1624-1689) d'être surnommé l'« Hippocrate de l'Angleterre ». Leopold Auenbrugger (1722-1809), avec la percussion thoracique, imagina une méthode d'examen simple, active et objective. Jean-Baptiste Sénac (1693-1770), W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/#i_58332

MÉDECINE - Relation malade-médecin

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION, 
  • Lucien ISRAËL
  •  • 7 756 mots

Dans le chapitre « Le corps du patient »  : […] La maladie introduit une faille dans l'image que l'individu avait de lui-même. L'image est ternie, elle cesse d'être satisfaisante. C'est au niveau du corps, de l'amour ou de l'intérêt qu'il porte à son corps, que le sujet se trouve blessé. Il ne peut plus se considérer comme le bel objet, ou le bel instrument, source de plaisir pour soi, d'admiration ou d'envie pour autrui. En fait, ce rôle icono […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-relation-malade-medecin/#i_58332

MÉDECINE - Médecine préventive

  • Écrit par 
  • Maurice CLOAREC
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rappel historique »  : […] Le souci d'éviter, donc de prévenir, une maladie ou un accident a depuis longtemps permis de protéger une population saine contre la transmission de maladies. Il s'agissait alors de pratiquer des mesures d'exclusion aboutissant à l'isolement des sujets malades ; c'est le principe des léproseries et plus tard des sanatoriums. Pour enrayer la propagation des grandes épidémies, on employait des mesur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-preventive/#i_58332

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 384 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la médecine préventive et réactive à la médecine anticipative »  : […] Au début du siècle dernier, c’est une médecine préventive qui structurait l’action médicale dont le souci principal était de type hygiéniste, afin d’améliorer l’état de santé de la population. On peut citer toutes les mesures pour favoriser l’hygiène, dépister certaines maladies (surtout la tuberculose), promouvoir les vaccinations contre les maladies infantiles, organiser la médecine scolaire, r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-et-internet/#i_58332

NOSOLOGIE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 236 mots

Définition et classification des maladies. L'idée de classer les maladies à l'instar des espèces animales et végétales apparut au xviii e siècle sous l'influence des travaux de Linné (Boissier de Sauvages, 1731 ; Robert James, 1743). Les dermatologues, à la suite de R. William (1757-1812), en Grande-Bretagne, et de J. L. Alibert (1768-1837), en F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nosologie/#i_58332

OBÉSITÉ (psychologie)

  • Écrit par 
  • Catherine DEVIDAL
  •  • 1 127 mots

En 1997, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini l’obésité comme une accumulation excessive de graisse corporelle pouvant nuire à la santé. L’indice de masse corporelle (IMC) et la mesure du tour de taille permettent de déterminer le niveau d’adiposité et la répartition des tissus adipeux. Toujours selon l’OMS, 35 p. 100 des adultes sont en situation d’obésité dans le monde, y compris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite-psychologie/#i_58332

ORPHELINES MALADIES

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 217 mots

Pendant des années, les patients atteints de maladies exceptionnelles, dites orphelines, se sont battus pour la reconnaissance de leur problème et pour que la recherche de produits thérapeutiques destinés à lutter contre ces affections soit encouragée. Ils ont gagné leur combat : le 15 décembre 1999, l'Europe adoptait, après les États-Unis et le Japon, un règlement incitatif en faveur des médicame […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-orphelines/#i_58332

PATHOCÉNOSE

  • Écrit par 
  • Danielle GOUREVITCH
  •  • 625 mots

Étymologiquement, pathocénose signifie « communauté de maladies ». La notion et le mot ont été créés par Mirko Grmek pour désigner l'ensemble des états pathologiques présents au sein d'une population déterminée à un moment donné (« Préliminaire d'une étude historique des maladies », in Annales E.S.C ., 24, 1969, pp. 1437-1483). La fréquence et la distribution de chaque maladi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pathocenose/#i_58332

PATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 434 mots

Terme de médecine, « pathologie » désigne la science qui cherche à établir, par l'observation et l'expérimentation, les lois de l'anormalité dans le domaine biologique. Est pathologique tout ce qui s'oppose, au sein d'un organisme, au plein exercice des fonctions (vie végétative, reproduction et comportement). Un tel état est souvent, mais pas nécessairement, lié à une atteinte à l'intégrité des s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pathologie/#i_58332

PHYSIOLOGIE ANIMALE (histoire de la notion)

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 4 775 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Physiologie et pathologie »  : […] Mais à trop insister sur ce que l'essor de la physiologie au xix e siècle doit aux recherches de laboratoire, on s'exposerait à ne pas comprendre l'ordre – ou le désordre – historique selon lequel les physiologistes ont rencontré ou choisi les problèmes qu'ils se sont attachés à bien poser et à résoudre. On ne doit ni oublier ni sous-estimer le f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiologie-animale-histoire-de-la-notion/#i_58332

PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Marilou BRUCHON-SCHWEITZER
  •  • 3 926 mots
  •  • 1 média

La psychologie de la santé est une discipline récente en pleine expansion. Centrée tout d’abord sur les facteurs psychosociaux affectant le développement des maladies, elle s’est ensuite intéressée à ceux menant à des issues de santé positives (qualité de vie, bien-être, santé physique, santé mentale), chez des sujets malades et bien portants, de tous les âges, dans des contextes variés . En 1979 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-sante/#i_58332

SOCIOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Patrice PINELL
  •  • 3 421 mots

Dans le chapitre « Sociologie des maladies chroniques : organisation du travail médical et trajectoire de maladie »  : […] L’approche parsonienne de la maladie, élaborée à partir des situations de maladies aiguës d’origine infectieuse, se révèle inopérante pour rendre compte des transformations liées à la place de plus en plus importante prise par les maladies chroniques et dégénératives. Avec la survie sur le long terme en dépit de maladies autrefois incurables, les malades sont confrontés à des problèmes relatifs à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-de-la-sante/#i_58332

VIROÏDES

  • Écrit par 
  • Thierry CANDRESSE
  •  • 2 112 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’émergence du concept de viroïde »  : […] Si plusieurs maladies causées par les viroïdes sont connues depuis la première moitié du xx e  siècle, ce n’est que progressivement, à la fin des années 1960, que la compréhension de la structure de ces agents a fait émerger le concept de viroïde. Jusqu’alors, ces maladies étaient considérées comme étant d’origine virale car elles en possédaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viroides/#i_58332


Affichage 

Grands enjeux médicaux du XXIe siècle, J. Bernard

vidéo

Le professeur Jean Bernard fait le point sur les avancées médicales du XXe siècle et les connaissances actuelles en répondant à quelques questions : En quoi ces progrès ont-ils transformé la médecine ? Quelles sont les maladies qui résistent à la médecine moderne ? Qu'est-ce que la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Grands enjeux médicaux du XXIe siècle, J. Bernard
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo