MAÎTRISE

ARTISANAT

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Louis LERETAILLE
  • , Universalis
  •  • 7 093 mots

Dans le chapitre « Les « métiers » médiévaux »  : […] À l'origine, les artisans étaient pour la plupart des serfs ; toutefois, en récompense ou en garantie de leur travail, il leur arrivait d'être affranchis, voire fieffés. Dès le ix e  siècle, ils commencent à se grouper en sociétés de protection mutuelle. Ce seront les « geldoniae » ( guildes) et les « confratriae » ( confréries) dont les traditions, devenues folkloriques avec le temps, se sont co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artisanat/#i_21393

CORPORATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 3 421 mots

Dans le chapitre « Les corporations du XIe au XIVe siècle »  : […] Quels que puissent être les héritages collégiaux – romain dans l'Europe méridionale, germanique dans l'Europe septentrionale – les corporations, filles des villes, naissent avec elles au xi e  siècle (il s'agit alors d'associations de marchands, à l'exception de celle d'Arras), mais c'est aux xii e et xiii e  siècles qu'elles se multiplient et s'organisent en se donnant ou en recevant leurs premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corporations/#i_21393

OUVRIER MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT, 
  • Bernard PUDAL
  •  • 10 989 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Premières organisations »  : […] Dès le xvi e  siècle, les compagnons ne trouvent plus de protection dans le cadre de la corporation. D'une part, le système corporatif est loin de concerner l'ensemble du travail industriel ; bien des professions, bien des localités lui échappent. D'autre part et surtout, la corporation se transforme. Son évolution est sensible en Angleterre comme en France. Désormais la maîtrise est une caste fe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ouvrier/#i_21393