MAIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chirurgie de la main

Depuis plus d'un demi-siècle, la chirurgie de la main est apparue comme une entité distincte de la chirurgie générale. Aux États-Unis, Koch, Mason, Allen, puis Bunnell, en Europe, Marc Iselin puis J. Gosset et R. Tubiana ont peu à peu « promu » son autonomie.

Celle-ci trouve sa justification dans trois considérations essentielles :

– L'organe à réparer a une fonction très délicate.

– Les techniques microchirurgicales ont une importance majeure.

– Le malade ou le blessé à opérer a besoin d'une assistance psychologique.

L'organe blessé

C'est un truisme de rappeler qu'anatomiquement la main est la plus fantastique concentration d'éléments nobles et indispensables, dans un volume réduit, où toute blessure risque d'entraîner des dégâts considérables.

En matière de traumatismes, même graves, des organes périphériques, le pronostic vital est rarement en jeu, mais l'élément fonctionnel est primordial.

Le problème de base dans la réparation d'une main est d'assurer sa mobilité, en même temps que sa stabilité, sa couverture et sa sensibilité : l'élaboration de la tactique chirurgicale doit tenir compte de ces éléments, en même temps que de l'inéluctabilité de la fibrose post-opératoire. Pour éviter, ou tout au moins limiter celle-ci, il faut opérer le moins possible, donc le plus complètement possible à chaque fois, en mobilisant au plus rapidement des éléments entièrement réparés.

Cette conception de la chirurgie la plus globale et la moins répétitive est une des bases de la spécialité.

Le rétablissement d'une fonction aussi normale que possible des éléments atteints aura donc nécessité des interventions reconstructives complexes dont le résultat peut être annulé par une évolution infectieuse.

La lutte contre l'infection n'est pas affaire d'antibiotiques mais d'opérations sur une peau bien décontaminée, d'excision complète des tissus contus voués à la nécrose, et de couverture par peau saine convenablement placée sur les réparations sous-jacentes.

Il n'y a aucun inconvénient [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Os

Os
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Main : musculature palmaire

Main : musculature palmaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Artères et nerfs

Artères et nerfs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à la faculté de médecine de Paris
  • : chirurgien de l'hôpital de Nanterre, directeur de l'unité de chirurgie de la main et d'Urgences-Mains Paris-Ouest
  • : docteur en psychologie, psychanalyste, chargée de cours à l'université de Paris-VII, attachée de psychopathologie à l'hôpital de Nanterre.

Classification

Autres références

«  MAIN  » est également traité dans :

APONÉVROTIQUE TISSU

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 271 mots

Tissu conjonctif fibreux constitué de plusieurs plans de fibres collagènes. Celles-ci sont parallèles entre elles dans un plan donné, mais d'un plan à un autre l'orientation des fibres est entrecroisée. Ainsi se constitue une trame jouant un rôle mécanique d'enveloppe souple et élastique. Cette enveloppe existe notamment autour d'organes tels que les muscles, dont les dimensions peuvent changer sa […] Lire la suite

ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 078 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Variétés »  : […] Les variétés de diarthroses, conditionnées par la forme des surfaces articulaires et les possibilités dynamiques de ces articulations, sont au nombre de six. 1. L' énarthrose a des surfaces cartilagineuses taillées en segment de sphéroïde. L'une, convexe, s'appelle la tête et l'autre, concave, la glène. L'énarthrose permet des mouvements dans tous les plans de l'espace ; pour cette raison, elle e […] Lire la suite

CANAL CARPIEN SYNDROME DU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 363 mots

Le canal carpien est un défilé fibro-osseux situé entre la paume de la main et le poignet ; il est limité en arrière par le carpe et en avant par le ligament annulaire. Dans ce canal inextensible vont vers la main les tendons fléchisseurs et leur gaine, entourant le nerf médian qui véhicule la sensibilité cutanée des trois premiers doigts, d'une partie du quatrième, jamais du cinquième. On appelle […] Lire la suite

DERMATOGLYPHES PALMAIRES

  • Écrit par 
  • Georges OLIVIER
  •  • 919 mots

Les figures dessinées par les crêtes dermo-épidermiques de la face palmaire de la main et des doigts et de la face plantaire du pied et des orteils, sont appelées dermatoglyphes (du grec derma, -tos , peau, et gluphê , gravure). Ils n'existent nulle part ailleurs. Aux doigts, ils sont synonymes d'empreintes digitales. Les crêtes épidermiques correspondent en profondeur à une double rangée de papil […] Lire la suite

DUPUYTREN GUILLAUME (1777-1835)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 218 mots

Chirurgien d'avant-garde et pathologiste que Balzac prit comme modèle pour camper le médecin Despleins dans Le Médecin de campagne , en raison, peut-être, des origines rurales de Dupuytren, qui naquit à Pierre-Buffière, dans la Haute-Vienne. Il est surtout connu pour sa description de la maladie dite de Dupuytren, qui consiste en une rétractation permanente d'un ou plusieurs doigts par sclérose de […] Lire la suite

ÉPAULE-MAIN SYNDROME

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 421 mots

Le syndrome épaule-main (Steinbrocker, 1947) est le nom souvent donné à l'algodystrophie réflexe du membre supérieur, décrite par Ravault en 1946. Ce syndrome paraît correspondre à un dérèglement vaso-moteur localisé lié à des facteurs nombreux et évoluant, généralement en deux périodes d'aspect clinique différent, vers la guérison à peu près totale. La première période, inconstante, est pseudo-in […] Lire la suite

ÉPICONDYLITE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 278 mots

L'épicondyle est une saillie osseuse située à la face externe de l'extrémité inférieure de l'humérus. De nombreux muscles s'y insèrent, jouant un rôle dans la prono-supination et les mouvements de la main et des doigts. L'épicondylite ou épicondylalgie est due à de petites ruptures musculaires au sein des insertions tendino-périostées pouvant, dans les formes sévères, s'étendre à la capsule de l'a […] Lire la suite

FIGURATION, paléolithique et néolithique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 558 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les premières images »  : […] C’est à partir de 100 000 ans environ que de petits groupes de Sapiens s’éloignent progressivement de l’Afrique, sans doute par élargissement insensible de leurs territoires de chasse et de cueillette. Ils atteignent, vers l’est, l’Australie il y a 50 000 ans environ, ce qui suppose une maîtrise de la navigation en mer. Vers l’ouest, ils sont signalés en Europe à partir de 40 000 ans. Ils franchi […] Lire la suite

GAUCHERIE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 464 mots

Le terme « gaucherie » comporte plusieurs sens. Ce terme fait référence au choix de la main gauche pour écrire, mais il signifie également « manque d’adresse ». Les gauchers seraient-ils maladroits, par opposition aux droitiers ? Ou s’agit-il d’une stigmatisation sans fondement dont sont souvent victimes les minorités ? On dit d’une personne qu’elle est gauchère si elle écrit avec sa main gauche […] Lire la suite

LATÉRALISATION MANUELLE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 597 mots

Le terme « latéralisation » renvoie au fait que les organes corporels doubles, bien que symétriques en apparence, sont fonctionnellement asymétriques. C’est le cas pour les mains, les pieds, les yeux, les oreilles, organes corporels périphériques qui ne sont pas nécessairement tous latéralisés du même côté. Concernant la latéralisation manuelle (ou préférence manuelle), il est notoire que chacun […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Condamnation du djihadiste Tyler Vilus. 3-9 juillet 2020

2015 à Istanbul, affirmant alors avoir quitté la Syrie pour « mourir les armes à la main ». Le 9, le parquet national antiterroriste, qui avait requis la réclusion à perpétuité, fait appel de cette décision. […] Lire la suite

Chine. Reprise en main de Pékin à Hong Kong. 1er-31 juillet 2020

Le 1er, à Hong Kong, des manifestations interdites et réprimées marquent le vingt-troisième anniversaire de la rétrocession de l’ancienne colonie britannique à la Chine, le jour de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la sécurité nationale. Le 6, les autorités de Hong Kong exigent le retrait des livres scolaires dont les contenus pourraient contrevenir à cette loi qui […] Lire la suite

États-Unis. Développement du mouvement de contestation du racisme et des violences policières. 1er-16 juin 2020

et les violences policières, parfois accompagnées de déprédations et de pillages. Une Bible à la main, entourés du conseiller à la Défense nationale, du secrétaire à la Défense et de l’attorney gene […] Lire la suite

États-Unis. Propagation importante de la Covid-19. 5-31 mai 2020

de forcer la main. Le 25, Donald Trump donne « une semaine » au gouverneur démocrate de Caroline du Nord pour autoriser le Parti républicain à tenir sa convention à Charlotte en août, comme prévu, en levant l’interdiction des grands rassemblements. Le 31, on dénombre au total cent quatre mille morts de la Covid-19 dans le pays, ce qui place les États-Unis au premier rang mondial pour le nombre de victimes. […] Lire la suite

France. Lutte contre l’épidémie de Covid-19. 1er-31 mars 2020

encore que nous ne le faisons déjà une France, une Europe souveraine […] qui tiennent fermement leur destin en main. » Les élections municipales sont maintenues. À cette date, soixante et une personnes sont mortes de la Covid-19 dans le pays. Le Grand Est et l’Île-de-France sont les régions […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude GILLOT, François ISELIN, Marie PEZÉ, « MAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/main/