MAGNUS VII ERIKSSON (1316-1374) roi de Norvège (1319-1343) et de Suède (1319-1363)

HAAKON ou HÅKON V MAGNUSSON (1270-1319) roi de Norvège (1299-1319)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Roi de Norvège (1299-1319), né en 1270 en Norvège, mort le 8 mai 1319 en Norvège. Fils cadet de Magnus VI le Législateur, Haakon V, dit Haakon Magnusson, succède en 1299 à son frère aîné Erik II Magnusson (1268-1299, règne 1280-1299). Résolu à réduire le pouvoir de la haute noblesse et des ecclésiastiques qui s'était renforcé depuis le règne d'Erik II, Haakon V abolit le titre de baron en 1308, r […] Lire la suite

MARGUERITE Ire (1353-1412) reine de Danemark, de Norvège et de Suède

  • Écrit par 
  • Lennart T. NORMAN
  • , Universalis
  •  • 860 mots

Reine de Danemark, de Norvège et de Suède, née en 1353 à Søborg (Danemark), morte le 28 octobre 1412 à Flensburg, dans le Schleswig-Holstein (auj. en Allemagne). Fille du roi de Danemark Valdemar IV, Marguerite n'a que six ans lorsqu'elle est promise à Haakon VI, roi de Norvège et fils du roi Magnus Eriksson de Suède et de Norvège. Cette union est destinée à contrer d'une part les prétentions […] Lire la suite

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 720 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « De l'unification à l'Union (XIIe-XIVe s.) »  : […] La majeure partie du xii e  siècle voit une Norvège divisée par des luttes inexpiables entre prétendants. Cependant l'organisation ecclésiastique se complète. En 1152-1153, le cardinal Nicolas Brekespear apporte tardivement les idéaux réformateurs de l'Église grégorienne et crée, au bénéfice de Nidaros, un archevêché national, qui se voit rattacher les archipels atlantiques. Vers la même époque s' […] Lire la suite

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les vicissitudes de l'union avec les pays scandinaves »  : […] Bientôt les Folkungar se déchirèrent en d'atroces querelles familiales. Le pouvoir réel passa à une aristocratie étroite, éclairée mais égoïste, très liée à celle des royaumes voisins, qui gouvernait au sein du « conseil du royaume » ( Riksråd ). Cette classe s'accommoda sans peine du hasard successoral qui unit en 1319 les couronnes de Suède et de Norvège sur la tête du jeune Magnus Eriksson. Ce […] Lire la suite