LINDBERG MAGNUS (1958- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un refus des entraves esthétiques

Né à Helsinki le 27 juin 1958, Lindberg est diplômé de l'Académie Sibelius de la capitale finlandaise, où il étudie la composition avec Paavo Heininen et Einojuhani Rautavaara (1977-1981). Heininen stimule sa curiosité pour tous les courants de la musique occidentale. En 1977, Lindberg est – aux côtés de Kaija Saariaho et d'Esa-Pekka Salonen, notamment – l'un des membres fondateurs de l'association Korvat auki ! (« Ouvrez vos oreilles ! »), qui se donne pour mission de promouvoir la musique contemporaine en organisant des concerts et en offrant un lieu de rencontres entre compositeurs, instrumentistes, critiques et musicologues. Parallèlement à ses activités de compositeur, Lindberg est pianiste, et sa carrière de concertiste l'amènera à créer de nombreuses pièces. En 1980, il fonde avec Esa-Pekka Salonen l'ensemble expérimental Toimii ! (« Ça marche ! »), qui doit devenir, selon ses propres paroles, « un laboratoire où compositeurs et instrumentistes pourraient travailler ensemble à de nouveaux moyens d'expression musicale », notamment grâce à un travail sur l'improvisation en concert.

Lindberg est le premier compositeur finlandais à prendre le sérialisme comme point de départ. L'adoption de cette technique est pour lui beaucoup plus que le « jeu intéressant » que celle-ci avait représenté pour les compositeurs des années 1960, qui l'avaient souvent utilisée comme succédané aux problèmes compositionnels. Dans le lied Jag vill breda vingar ut (1978), il s'évertue ainsi à soumettre le sens dramatique du texte et sa charge émotionnelle aux rigueurs de cette technique. Mais le catalogue de Lindberg manifeste une grande diversité, puisque la plupart de ses œuvres sont régies par des règles différentes.

Après une série de pièces recourant au sérialisme intégral, ses intérêts compositionnels changent : Lindberg prend conscience que la forme générale, le rythme et les hauteurs ne sont pas les seuls paramèt [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  LINDBERG MAGNUS (1958- )  » est également traité dans :

SALONEN ESA-PEKKA (1958- )

  • Écrit par 
  • Charles TRUMBULL
  • , Universalis
  •  • 1 001 mots

Le chef d’orchestre finlandais Esa-Pekka Salonen est aussi un compositeur reconnu, dont les œuvres témoignent d’une grande originalité. Esa-Pekka Salonen naît le 30 juin 1958 à Helsinki. Il étudie à l’académie Sibelius de la capitale finlandaise : le cor d’harmonie de 1973 à 1977, puis la direction d’orchestre avec Jorma Panula et la composition au côté d’Einojuhani Rautavaara. Il approfondit cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esa-pekka-salonen/#i_38188

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « LINDBERG MAGNUS (1958- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnus-lindberg/