BOHR MAGNÉTON DE

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 199 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles théories »  : […] C'est à partir des travaux de Niels Bohr (1885-1962) sur la structure interne de l'atome que se développe la théorie quantique du magnétisme. La quantification des orbites électroniques entraîne l'existence d'un moment magnétique élémentaire dont la valeur est déterminée par la constante  h de Max Planck (1858-1947), la charge élémentaire  e , la masse  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-histoire/#i_94497

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le moment magnétique atomique ou ionique »  : […] La mécanique quantique nous apprend que, le plus souvent, le moment cinétique total d'un atome ou d'un ion libre est la somme vectorielle J du moment cinétique orbital L des électrons, provenant de leur mouvement autour du noyau, et de leur moment cinétique de spin S , provenant de leur rotation sur eux-mêmes : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_94497

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes AUGUSTIN, 
  • Michel PATY, 
  • Bernard PIRE
  •  • 16 242 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'électrodynamique quantique »  : […] L'apparition du positron a complètement changé la compréhension de la théorie de Dirac. Dans la conception quantique, le vide a des fluctuations en énergie. Quand celles-ci sont assez élevées, une paire e + e peut se former de manière éphémère, la durée étant donnée par le principe d'incertitude de Hei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-fermions/#i_94497

ZEEMAN EFFET

  • Écrit par 
  • Jean MARGERIE
  •  • 5 760 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Effet Zeeman des molécules libres »  : […] Dans un champ magnétique suffisamment faible, les molécules subissent un effet Zeeman linéaire semblable à celui d'un atome : un niveau de moment cinétique total F(F + 1) se décompose en 2F + 1 sousniveaux équidistants, avec un écart g F βB entre sous-niveaux consécutifs. Les règles de sélection et de polarisation restent les mêmes que pour un atome libre. Le moment magnétiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-zeeman/#i_94497