M LE MAUDIT, film de Fritz Lang

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le meurtrier est parmi nous

Berlin au début des années 1930. Un inconnu aborde des petites filles dans la rue puis les assassine. Ces crimes répétés plongent la ville dans une psychose de peur. La police multiplie les rafles, ce qui gêne les activités de la pègre berlinoise. La police et la pègre décident alors parallèlement de quadriller la ville, chacun utilisant des méthodes différentes : scientifiques et modernes pour la police, fondées sur la délation et le syndicat des mendiants pour la pègre. L'assassin, encore anonyme, rencontre une nouvelle victime. Il est démasqué par un vendeur de ballons aveugle qui transmet l'information aux mendiants. L'assassin se réfugie alors dans un immeuble de bureaux. Les truands, alertés, décident d'investir l'immeuble et de s'emparer du meurtrier pour le juger. La police, qui a arrêté l'un des malfaiteurs, l'interroge et découvre le stratagème de la pègre. Elle intervient en pleine séance de procès organisé par la pègre dans une usine désaffectée. La loi de l'État aura le dernier mot, ce qui ne rassure pas les mères inquiètes.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  M LE MAUDIT, Fritz Lang  » est également traité dans :

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Musique de film

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 6 504 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'avènement du sonore »  : […] L'avènement du sonore mit un terme à ces pratiques aléatoires qui ne peuvent que laisser perplexe dans la mesure où d'une salle à l'autre la perception que le spectateur avait des images pouvait s'avérer différente. Toutefois, il créa de nouveaux problèmes. Une question fondamentale se posa en effet : dès lors que tous les sons émis à l'image étaient audibles, comment justifier la présence d'une m […] Lire la suite

LORRE PETER (1904-1964)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 271 mots

Né le 26 juin 1904 à Rózsahegy, en Autriche-Hongrie Peter Lorre, de son vrai nom László Loewenstein, joue de petits rôles dans une troupe de théâtre allemande à partir de 1921. Il accède à la notoriété internationale lorsqu'il incarne un meurtrier d'enfants psychotique, au visage rond et à la voix douce, dans le grand classique du cinéma allemand, M le maudit (1931), réalisé par Fritz Lang. Son […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel MARIE, « M LE MAUDIT, film de Fritz Lang », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/m-le-maudit/