LYMPHOCYTES

ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard HALPERN, 
  • Georges HALPERN, 
  • Salah MECHERI, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 12 542 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Facteurs immunologiques »  : […] Bien que cette forme d'hypersensibilité soit de nature immunologique et aussi spécifique à l'égard de l'antigène que les phénomènes allergiques du type immédiat, ses caractères immunologiques sont différents. On vient de voir que pour induire l'hypersensibilité retardée, la protéine antigénique doit être associée à des adjuvants. L'induction de l'allergie retardée avec des quantités minimes de pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allergie-et-hypersensibilite/#i_7821

ANTICORPS MONOCLONAUX

  • Écrit par 
  • Michel MAUGRAS, 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 2 135 mots

Les anticorps, ou immunoglobines, sont des protéines sécrétées par une famille de cellules, les lymphocytes , dont la principale propriété est de reconnaître le « non-soi ». Les substances chimiques reconnues comme étrangères, qu'elles soient des associations de molécules ou des molécules, sont appelées antigènes. L'anticorps identifiera l'antigène grâce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticorps-monoclonaux/#i_7821

ANTIGÈNES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 7 370 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Épitopes reconnus par les récepteurs T »  : […] Les épitopes T correspondent aux motifs structuraux des protéines, motifs « vus » et reconnus par les lymphocytes T. Contrairement aux épitopes B, ces épitopes sont toujours des segments courts continus d'acides aminés qui résultent de la fragmentation de la protéine native en petits peptides à l'intérieur des cellules présentatrices de l'antigène. Ces fragments sont ultérieurement exposés à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigenes/#i_7821

COMMUNICATION CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves COMBARNOUS
  •  • 6 579 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Interactions entre protéines membranaires »  : […] Chez les animaux, les cellules ne sont pas seulement en contact les unes avec les autres via une sorte de « colle » ou matrice extracellulaire. La surface externe des membranes plasmiques de toutes les cellules porte des protéines dites d’adhérence permettant des interactions transitoires ou durables avec d’autres cellules ou avec la matrice extracellulaire (sécrétée de concert entre cellules vois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-cellulaire/#i_7821

CYTOMÉTRIE EN FLUX

  • Écrit par 
  • José PIERREZ, 
  • Xavier RONOT
  •  • 1 077 mots

Dans le chapitre « Applications »  : […] L' analyse du contenu en ADN demeure l'une des principales applications de la cytométrie en flux. La mesure monoparamétrique est couramment employée pour déterminer la répartition des cellules dans les phases du cycle cellulaire : les principales limites concernent la distinction – sur la base du contenu en ADN – des cellules en phase G2, en mitose, et des cellules binucléée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cytometrie-en-flux/#i_7821

DENDRITIQUES CELLULES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 236 mots
  •  • 1 média

En 1868, Langerhans décrivait dans la peau des cellules hérissées de très nombreux prolongements cytoplasmiques : les cellules dendritiques . Longtemps peu étudiées, elles ont pris une importance croissante en immunologie en raison de leur rôle dans toutes les étapes de l'immunité (J. Banchereau et R. M. Steinman, « Dendritic Cells and the control of immunity », in Nature , 3 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellules-dendritiques/#i_7821

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 725 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Rôle de l'hypersensibilité cellulaire »  : […] L'absence d'intervention obligatoire des anticorps circulants conduit à penser que le phénomène de rejet est à rapprocher de l'hypersensibilité retardée à médiation cellulaire au cours de laquelle, précisément, les anticorps circulants n'interviennent pas. Il s'agit d'un conditionnement cellulaire où le rôle principal est assuré par le lymphocyte, qui enregistre la stimulation antigénique et rép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes/#i_7821

HÉMOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 756 mots

Décompte des cellules contenues dans le sang. Un volume exactement connu de sang est dilué dans un réactif approprié à la catégorie de cellules sanguines que l'on veut étudier. En tenant compte de la dilution et du volume de sang prélevé, les résultats seront donnés en nombre d'éléments par millimètre cube. Le dénombrement de ces éléments est effectué à l'aide d'une « cellule de verre », sous u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemogramme/#i_7821

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL
  •  • 5 421 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Lymphotropisme du VHC »  : […] La multiplication probable dans les cellules mononucléées du sang périphérique (lymphocytes) explique les nombreuses atteintes extra-hépatiques associées à l'infection virale C. Il s'agit principalement de manifestations auto-immunes (vascularite cryoglobulinémique, glomérulonéphrite membrano-proliférative, syndrome de Sjögren, hépatite auto-immune de type II, lichen plan...) ou générales telles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hepatite-c/#i_7821

HISTOCOMPATIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean DAUSSET, 
  • David GRAUSZ
  •  • 4 807 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Classe III »  : […] C'est dans ce locus que sont codés les facteurs du complément (C2, B, C4A, C4B) et du TNF, tous solubles, qui fonctionnent d'une manière non spécifique pendant la réponse immunitaire. Il semble que certains de leurs produits, par exemple TNF, s'accumulent à la jonction entre lymphocytes B et T pour effectuer l'activation de la réponse immune. Les protéines du complément sont des protéases qui tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histocompatibilite/#i_7821

HYPERLEUCOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 488 mots

Augmentation du nombre de globules blancs dans le sang. Normalement le taux varie de 4 000 à 8 000 par mm 3 chez l'adulte. Il est beaucoup plus élevé chez le nourrisson (allant jusqu'à 30 000 par mm 3 à la naissance). Une hyperleucocytose peut augmenter l'une des trois catégories de globules blancs normalement retrouvés dans le sang (polynucléair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyperleucocytose/#i_7821

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Organisation du tissu lymphoïde et circulation des lymphocytes »  : […] L'organisme humain adulte contient environ 10 12  lymphocytes (mille milliards), répartis de façon diffuse dans le sang, la lymphe et les tissus, ou bien rassemblés au sein de structures favorisant les interactions cellulaires nécessaires au développement de la réponse immunitaire et à sa régulation. Ces structures lymphoïdes constituent les organes lymphoïdes secondaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_7821

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La notion de système immunitaire »  : […] Le fonctionnement et le maintien de l'intégrité (homéostasie) de nombreux systèmes physiologiques vitaux, nerveux, immunitaire, endocrinien, etc., et, plus généralement, des organismes eux-mêmes chez les animaux pluricellulaires (Métazoaires), mettent en jeu des ensembles cellulaires et moléculaires de complexité variable intégrés et régulés. Il s'agit de véritables circuits de communications inte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_7821

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Syndromes immunoprolifératifs »  : […] Les syndromes immunoprolifératifs regroupent les proliférations malignes touchant les cellules impliquées dans les phénomènes immunologiques. Ils peuvent réaliser des affections aiguës ou chroniques, ces dernières ne s'observant que chez l'adulte. Le lymphocyte B ou T peut être touché à différents stades de différenciation ; habituellement les cellules les plus immatures correspondent aux maladie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunopathies/#i_7821

LECTINES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 166 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure et propriétés »  : […] Elles sont composées d'une ou plusieurs sous-unités associées par des forces non covalentes en une molécule polymère. La mieux connue, la con A, est un tétramère dans lequel des ions métalliques interviennent dans l'assemblage des sous-unités et dans la configuration du site de liaison, configuration d'une grande importance pour son activité . La phytohémagglutinine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lectines/#i_7821

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

Dans le chapitre « Leucémie lymphoïde chronique »  : […] Cette leucémie est observée principalement après 50 ans. Elle se manifeste par une augmentation plus ou moins importante des lymphocytes du sang. Leur taux peut atteindre des valeurs considérables, de plusieurs dizaines voire centaines de milliers par millimètre cube. Pour impressionnante qu'elle puisse être, cette augmentation des lymphocytes sanguins n'a en elle-même ni conséquence ni gravité. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucemies/#i_7821

LEUCOPÉNIE

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 130 mots

Diminution anormale du nombre des globules blancs du sang (leucocytes) qui tombent à moins de 5 000 unités par millimètre cube de sang. Elle accompagne fréquemment certaines affections, surtout celles qui sont causées par des virus ou des protozoaires, la malnutrition, les anémies chroniques, certains troubles spléniques, l'agranulocytose, le lupus érythémateux et le choc anaphylactique. La leucop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucopenie/#i_7821

LYMPHOMES

  • Écrit par 
  • Claude SULTAN
  • , Universalis
  •  • 1 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Lymphomes malins non hodgkiniens »  : […] D'autres lymphomes malins, non hodgkiniens, sont le fait d'une prolifération monoclonale de l'une des composantes cellulaires du tissu lymphoïde. Dans plus de 90 p. 100 des cas, il s'agit d'une prolifération des lymphocytes B. Ces lymphomes sont observés dans une tranche d'âge légèrement supérieure à celle relevée dans le cas de la maladie de Hodgkin, sans prédominance de sexe. Les circonstances d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lymphomes/#i_7821

PHAGOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Béatrice DESCAMPS-LATSCHA
  •  • 3 736 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Autres fonctions »  : […] Longtemps on a cru que la phagocytose était la seule fonction des phagocytes et que ces cellules avaient pour seule mission celle de servir d'éboueurs des éléments étrangers à notre organisme. Or il est aujourd'hui devenu clair que les polynucléaires comme les phagocytes du système mononucléé sont capables d'exercer bien d'autres fonctions que celle de la phagocytose qui les définit. Ainsi ces cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagocytose/#i_7821

RÉPONSE IMMUNITAIRE

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 1 205 mots

Les défenses immunologiques ont pour objectif de rejeter spécifiquement tout élément étranger à l'organisme. À cet effet, il faut capter l'information, reconnaître ce qui est propre à l'étranger, transmettre cette information aux agents défensifs en activant des effecteurs spécifiques qui vont détruire les particules étrangères. Toutes ces étapes font intervenir des cellules spécialisées qui appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reponse-immunitaire/#i_7821

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le système de défense immunitaire »  : […] Le sang est la voie la plus facile pour étudier le système de défense immunitaire. Il existe schématiquement deux types d'immunité. L' immunité humorale est liée à la synthèse d' anticorps dirigés contre l'antigène. Les anticorps sont des immunoglobulines dont il existe trois types principaux : IgG, IgA, IgM, sécrétés par des cellules spécialisées, les plasmocytes dérivés d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-composition-et-proprietes/#i_7821

SANG - Formation

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 4 405 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La lymphopoïèse »  : […] Les lymphocytes sont mêlés aux cellules myéloïdes dans le sang et dans la moelle. Dans le sang, ils sont classiquement comptés avec les globules blancs, ou leucocytes, bien qu'ils en soient physiologiquement plus éloignés que les plaquettes ou les globules rouges. On a vu que les cellules souches lymphoïdes et myéloïdes sont cousines, et qu'il existe certainement, même chez l'adulte, des cellules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-formation/#i_7821

SIDA (syndrome immuno-déficitaire acquis)

  • Écrit par 
  • François BRICAIRE, 
  • Patrice PINELL, 
  • Yves SOUTEYRAND
  •  • 9 685 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Physiopathologie »  : […] Une fois présent dans l'organisme humain, le virus va se fixer, pénétrer et se développer dans certaines cellules capables de le recevoir. Seules les cellules possédant des récepteurs spécifiques au virus sont contaminées . Ce sont essentiellement, mais non exclusivement, les lymphocytes CD4 (T4) qui seront ses victimes, mais il touche aussi d'autres cellules qui lui servent de « sanctuaire » ( en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sida/#i_7821

SOI ET NON-SOI, immunologie

  • Écrit par 
  • Pierre SONIGO
  •  • 1 353 mots

Dans le chapitre « Naissance des anticorps »  : […] Selon la théorie de la sélection naturelle de la formation des anticorps, proposée par Niels Jerne en 1955, les anticorps préexistaient à l'inoculation de la substance étrangère, appelée antigène. Mais, en l'absence d'antigène, ils étaient présents en faible quantité. L'antigène induirait non pas la formation des anticorps, mais seulement l'augmentation de la quantité des anticorps les plus effic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soi-et-non-soi-immunologie/#i_7821

THÉRAPEUTIQUE - Immunorégulation

  • Écrit par 
  • Didier FRADELIZI
  •  • 6 834 mots

Dans le chapitre « Immunomodulation »  : […] Cette approche thérapeutique consiste à modifier la balance des cytokines. Les cytokines sont les messagers chimiques de la communication intercellulaire. Elles jouent un rôle considérable dans le fonctionnement de tout le système immunitaire et au cours de l'inflammation. Les cytokines sont des protéines glycosylées composées d'une centaine d'acides aminés, sécrétées par une grande variété de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-immunoregulation/#i_7821

THÉRAPIE GÉNIQUE : PREMIER ESSAI

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 204 mots

La maladie des enfants-bulles est causée par des mutations du gène codant l'adénosine désaminase (AD), une enzyme indispensable au fonctionnement des lymphocytes. En son absence, les enfants atteints ont un système immunitaire tellement faible qu'ils doivent vivre à l'abri d'une bulle. En 1990, le médecin américain French Anderson choisit cette maladie pour le premier essai de thérapie génique che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapie-genique-premier-essai/#i_7821


Affichage 

Cellules B : Cytochimie

tableau

Caractéristiques cytochimiques des cellules B au cours des principales étapes de leur différenciation 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cellules T : antigènes de différenciation

tableau

Principaux antigènes de différenciation des cellules T (le terme CD, en nomenclature internationale «Cluster of differenciation», sert à la désignation de ces antigènes) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Couple réaction immunitaire-vaccination

dessin

La vaccination permet d'acquérir une immunité spécifique artificielle vis-à-vis d'un antigène donné en s'appuyant sur le principe de mémoire du système immunitaire Elle consiste à mettre en contact l'organisme avec de très faibles doses de virus ou de bactéries atténués et inoffensifs... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hémogramme normal chez l'adulte

tableau

Hémogramme normal chez l'adulte 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système immunitaire

vidéo

Mécanismes de défense assurés par les globules blancsLes êtres vivants sont exposés à une multitude de micro-organismes nocifs, tels que les virus, les bactéries ou les parasites Contre ces agents infectieux, ils sont dotés d'un système immunitaire qui les protègeQuand un micro-organisme... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Ultrastructure de quelques éléments

diaporama

Schémas de l'ultrastructure de quelques éléments figurés du sang (d'après J Bernard, J-P Lévy et collaborateurs, 1971) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cellules B : Cytochimie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Cellules T : antigènes de différenciation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Couple réaction immunitaire-vaccination
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hémogramme normal chez l'adulte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Système immunitaire
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Ultrastructure de quelques éléments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama