SIGNORELLI LUCA (1450 env.-1523)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers la grandeur

Après ses travaux à la chapelle Sixtine, Signorelli donne libre cours à ses riches capacités créatrices, dans une succession nourrie de chefs-d'œuvre. Rappelons ici les principaux : le Retable de Saint-Onofrio, au Musée de la cathédrale de Pérouse (1484) ; la Circoncision de la National Gallery de Londres ; le Triomphe de Pan, peint pour Laurent de Médicis (malheureusement détruit à Berlin en 1945) ; le tondo de la Vierge à l'Enfant de la galerie des Offices à Florence (peint aussi pour Laurent de Médicis) ; la Vierge à l'Enfant et les saints ainsi que l'Annonciation (1491), du musée de Volterra ; le Portrait d'un juriste, du musée de Berlin ; les fresques de Monteoliveto (1497) et le tondo de la Sainte Famille, aux Offices. Dans ces années de féconde activité, le séjour de Luca à Florence avant la mort de Laurent de Médicis se révèle particulièrement important. Dans le Triomphe de Pan qu'il exécute à ce moment-là, il propose une interprétation absolument originale de la pensée philosophique qui dominait à la cour des Médicis, du fait surtout de Marsile Ficin. La composition de l'œuvre se rattache aux recherches stylistiques effectuées à Lorette avec la Conversion de saint Paul ; mais elle va bien au-delà et s'impose par son classicisme élevé et sa plénitude, qui en font une œuvre véritablement unique dans la production du peintre et dans tout l'art de la Renaissance.

La Cène, Luca Signorelli

La Cène, Luca Signorelli

Photographie

Luca Signorelli (1450 env.-1523), La Cène, panneau de prédelle. Galleria degli Uffizi, Florence, Italie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Vie de saint Benoît, Luca Signorelli

La Vie de saint Benoît, Luca Signorelli

Photographie

Luca Signorelli (1450 env.-1523), La Vie de saint Benoît, fresque. Cloître de l'abbaye de Monteolivetto Maggiore, près de Sienne, Italie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Scènes de la vie de saint Benoît, L. Signorelli

Scènes de la vie de saint Benoît, L. Signorelli

Photographie

Luca Signorelli, Scènes de la vie de saint Benoît, 1505-1508. Détail. Fresque. Cloître de l'abbaye de Monte Oliveto Maggiore, près de Sienne, Italie. 

Crédits : G. Nimatallah/ De Agostini

Afficher

Cette série de chefs-d'œuvre terminée, Signorelli reçoit commande, en 1499 puis en 1500, de poursuivre la décoration des plafonds de la chapelle de San Brizio à la cathédrale d'Orvieto, commencée par Angelico, et d'effectuer aussi la décoration des murs ; cette dernière ne fut pas terminée avant 1504. Les sujets des fresques sont fournis par les théologiens de la cathédrale : pour les plafonds, les Chœurs célestes, et pour les murs, les scènes de la fin du monde (depuis la Venue de l'Antéchrist jusqu'à la Récompense des élus et le Châtiment des damnés). Un grandios [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

La Cène, Luca Signorelli

La Cène, Luca Signorelli
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Vie de saint Benoît, Luca Signorelli

La Vie de saint Benoît, Luca Signorelli
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Scènes de la vie de saint Benoît, L. Signorelli

Scènes de la vie de saint Benoît, L. Signorelli
Crédits : G. Nimatallah/ De Agostini

photographie




Écrit par :

  • : consultant auprès des Musées du Vatican pour la restauration des œuvres d'art

Classification


Autres références

«  SIGNORELLI LUCA (1450 env.-1523)  » est également traité dans :

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 530 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les fresques italiennes »  : […] Le souffle apocalyptique éclate de nouveau dans les fresques de la chapelle San Brizio dans le dôme d'Orvieto en Italie. Commencées en 1447 par Fra Angelico et Benozzo Gozzoli, elles furent confiées de 1499 à 1504 à Luca Signorelli, dont elles sont le chef-d'œuvre. Il a peint la prédication de l'Antéchrist, la fin du monde, la résurrection générale et un étonnant Jugement dernier, qui fait presse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jean/#i_24706

AUTOPORTRAIT, peinture

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 584 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le regard du peintre : l'autoportrait « situé » »  : […] Dans ses Vite ( Vies des peintres illustres ...), Vasari attire notre attention sur un autre procédé, inauguré par Giotto dans les fresques de l'Annunziata de Gaète (1333), où l'on pouvait voir « sa propre figure au pied d'un grand crucifix splendide ». Ce type d'autoportrait dit in assistenza ou situé, c'est-à-dire intégré à une scène religieuse ou profane, en dépit parfois de toute vraisemblan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoportrait-peinture/#i_24706

Voir aussi

Pour citer l’article

Pasquale ROTONDI, « SIGNORELLI LUCA (1450 env.-1523) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luca-signorelli/