LOS ANGELES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Los Angeles : composition de la population dans l'agglomération

Los Angeles : composition de la population dans l'agglomération
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Los Angeles

Los Angeles
Crédits : Chad Ehlers/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


La spécificité du paysage et la multiplicité des sites

Los Angeles se caractérise par un urbanisme horizontal. La ville ne s'est pas développée à partir d'un centre, mais au gré de la construction des voies de transports en commun engagée et financée le plus souvent par des promoteurs fonciers qui, à partir des années 1860-1870, ont commencé de transformer des ranches (propriétés agricoles appartenant souvent à des Californios, métissage d'Indiens et d'Espagnols) en lotissements urbains dont ils revendaient les parcelles aux nouveaux arrivants. Le Pueblo (situé à une vingtaine de kilomètres du Pacifique) créé en 1781 par les Espagnols n'était qu'une petite ville mexicaine (la Californie fut mexicaine de 1822 à 1848) de 1 600 habitants au moment de l'entrée de la Californie dans la fédération américaine en 1850. La croissance démographique et économique de Los Angeles résulte de l'arrivée, en 1876, du Southern Pacific la reliant à San Francisco au nord ; une deuxième ligne de chemin de fer la relie à Saint Louis (Missouri) par Santa Fe en 1887. Son urbanisation prend alors l'aspect d'une juxtaposition de lotissements. Los Angeles n'ayant intégré dans son développement ni la notion de « place publique » ni celle de monument, elle offre peu de « lieux » susceptibles d'être visités en dehors des sites naturels comme la plage et la montagne, des parcs d'attractions comme Disneyland (créé en 1955 à Anaheim, dans le comté d'Orange), des studios de cinéma et de télévision et des musées comme le Los Angeles County Museum (L.A.C.M.) et le Centre Getty à Brentwood, sur les collines de Santa Monica, inauguré en décembre 1997.

L'organisation de la ville

Le paysage de Los Angeles, dont l'uniformité est assurée par le principe de la trame orthogonale et par la présence d'une végétation importante inclut une pluralité de centres, quartiers ou municipalités, comme Century City, Culver City, Pasadena, Westwood, Mid-Wilshire, Compton, Torrance, Inglewood, Santa Monica, Irvine, Riverside... Il ne permet pas de distinguer la limite des quart [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : directrice de recherche émérite au CNRS-CREDA, université Sorbonne Nouvelle, Paris, professeur à l'institut des hautes études de l'Amérique latine, Paris

Classification


Autres références

«  LOS ANGELES  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 932 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Un réseau urbain très polarisé »  : […] Si la population est concentrée sur les littoraux, ceux-ci sont loin de constituer un cordon d'urbanisation uniforme. Au contraire, on distingue trois grands foyers de population, organisés autour de trois grands chapelets de villes, les mégalopoles : – Le plus important, dans le Nord-Est, regroupe environ 55 millions d'habitants (années 2010) et est centré sur l'agglomération new-yorkaise. Surno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_17476

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 56 médias

Dans le chapitre « La persistance du problème noir »  : […] Les relations entre Noirs et Blancs restent un des principaux problèmes sociaux de la décennie de 1990, et il ne s'agit pas d'une question marginale. Le rap, qui prend pour inspiration la vie dans les quartiers noirs défavorisés, émerge comme un courant musical en 1991 tout en devenant moins violent. Les conséquences de la dégradation de ces ghettos sont projetées sur la scène publique lorsque de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_17476

GEHRY FRANK O. (1929- )

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  • , Universalis
  •  • 1 604 mots

Dans le chapitre « Le mouvement qui déplace les lignes »  : […] La source première de l'inspiration de Gehry demeure toutefois cette ville chaotique qu'est Los Angeles. Chaque bâtiment en est une métaphore, l'occasion d'exprimer un désordre doublé du spectre du tremblement de terre qui menace la Californie. La maison qu'il construit pour un cinéaste (1981) ou le California Aerospace Museum (1984) témoignent notamment de cette prise de position. Attentif au con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-o-gehry/#i_17476

HOLLYWOOD

  • Écrit par 
  • Joël AUGROS, 
  • Francis BORDAT
  •  • 7 744 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Le nom de Hollywood (« bois de houx ») est donné en 1886 par Daeida Wilcox au ranch acheté par son mari dans la vallée de Cahuenga, en Californie. Agent immobilier, Harvey Henderson Wilcox découpe sa vaste propriété en vingt-cinq blocs comprenant chacun de dix à vingt-quatre parcelles, et les revend avec profit. Le lotissement, délimité au nord par Franklin Avenue, au sud par Sunset Boulevard, à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hollywood/#i_17476

MUSÉES AMÉRICAINS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 646 mots

1943-1959 Musée Guggenheim, New York, Frank Lloyd Wright (1867-1959). L'architecte applique une conception originale du parcours muséal, en créant une rampe hélicoïdale qui mène le visiteur jusqu'au sommet du musée. Ce schéma rend toutefois impossible une libre déambulation à travers l'espace. 1961-1962 Musée d'Oakland, Californie, Kevin Roch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musees-americains-de-l-apres-guerre-reperes-chronologiques/#i_17476

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 512 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics conteneurs des ports du monde »  : […] Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a, en particulier, mis en service, à la fin de l'ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ports-maritimes/#i_17476

PREMIERS STUDIOS DE CINÉMA À HOLLYWOOD

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

À quelques kilomètres de Los Angeles, ancien pueblo mexicain devenu américain en 1850, Hollywood est d'abord un ranch, « le bois de houx », bientôt vendu en lotissements. En 1903, avec 700 habitants, Hollywood devient une ville. Dès 1909, D. W. Griffith (1875-1948) y tourne pour la Biograph. Des studios de fortune, constitués d'une plate-forme et d'un velum, naissent dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiers-studios-de-cinema-a-hollywood/#i_17476

Voir aussi

Pour citer l’article

Cynthia GHORRA-GOBIN, « LOS ANGELES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/los-angeles/