LORRAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Lorraine : carte administrative avant réforme

Lorraine : carte administrative avant réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Lorraine : espaces lorrains

Lorraine : espaces lorrains
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Lorraine : la vallée sidérurgique de l'Orne

Lorraine : la vallée sidérurgique de l'Orne
Crédits : Collection A. Humbert-C. Renard-Grandmontagne

photographie

Paysage de la Lorraine houillère

Paysage de la Lorraine houillère
Crédits : Collection R. Berton-A. Humbert

photographie

Tous les médias


Géographie

Au début des années 1960, certains journalistes comparaient la Lorraine au Texas tant étaient fortes sa réputation industrielle et son attraction sur les hommes, venus en masse du sud et de l'est de l'Europe. Vingt ans plus tard, la presse regorgeait d'articles décrivant une région sinistrée, frappée de plein fouet par une succession de crises. L'image de la Lorraine qui s'est alors progressivement imposée était celle d'une vieille région industrielle en crise. Cependant, en ce début du IIIe millénaire, une autre image est modelée par les décideurs régionaux, celle d'une Lorraine au cœur de l'Europe, cherchant à se construire une nouvelle personnalité faite de dynamisme et d'ouverture.

Lorraine : espaces lorrains

Lorraine : espaces lorrains

Dessin

Espaces lorrains : de la vieille industrie à l'ouverture européenne (d'après : Cartographie d'André Humbert et Colette Renard-Grandmontagne). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Qu'y-a-t-il derrière ces images opposées ? La réalité du passé industriel lorrain est incontestable : nul ne peut nier l'importance du textile, de la sidérurgie, de l'extraction houillère et même de la chimie dans l'économie régionale et nationale. Nul ne peut ignorer, non plus, la gravité de la crise sur les espaces et les hommes. Les usines ont fermé les unes après les autres, les friches industrielles se sont multipliées, la population lorraine est restée quasi stable, alors que la plupart des autres régions françaises croissaient. Depuis 1975, la population lorraine est passée de 2 331 800 à 2 356 000 habitants. Néanmoins, paradoxalement, le taux de chômage régional est resté toujours très proche de la moyenne nationale : ainsi, en 2015, le taux lorrain était de 10,5 p. 100 alors que le taux national s'élevait à 10 p. 100.

La focalisation sur l'apogée industriel et sur la crise qui a suivi a occulté une réalité essentielle, à savoir que la Lorraine ne se réduit pas à ses espaces industriels. Ces derniers n'occupent, proportionnellement, que des surfaces modestes au regard de l'extension totale de la région et, de surcroît, ils sont circonscrits à des périmètres bien délimités. Hormis ces foyers industriels et le long corridor urbain cen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LORRAINE  » est également traité dans :

GRAND EST, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

La région Grand Est, qui s’est appelée à titre provisoire Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines : Alsace, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alsace-champagne-ardenne-lorraine-region-administrative/#i_2890

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le royaume de Germanie »  : […] Si l'Allemagne du Moyen Âge est l'héritière du royaume de Francia orientalis reconnu, au traité de Verdun (843), à l'un des fils de Louis le Pieux, Louis le Germanique, l'expression « Allemagne » est due aux Français qui, à partir du x e  siècle, étendirent à un vaste ensemble le nom d'une région limitée au pays du Danube et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_2890

ALSACE-LORRAINE QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Françoise LÉVY-COBLENTZ
  • , Universalis
  •  • 2 675 mots
  •  • 1 média

La question d'Alsace-Lorraine a hypothéqué les rapports entre la France et l' Allemagne de 1879 à 1918. Elle a pesé également sur la vie politique intérieure des deux pays, exaltant chez l'un le nationalisme, chez l'autre le pangermanisme. En 1914, deux cent cinquante mille Alsaciens et Lorrains sont mobilisés dans l'armée allemande, dix-sept mille volontaires passent la frontière pour rejoindre l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-alsace-lorraine/#i_2890

BAR-LE-DUC

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 414 mots
  •  • 1 média

Modeste chef-lieu de la Meuse, Bar-le-Duc, seconde ville de ce département après Verdun, ne compte guère plus de 16 638 habitants (2012). Elle souffre sans aucun doute de sa situation sur la « diagonale du vide » qui prend la France en écharpe de la frontière belge aux Corbières en passant par les hautes terres du Massif Central. Trop loin de Paris (à 230 kilomètres) pour en ressentir les effets p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bar-le-duc/#i_2890

CHARLES IV (1604-1675) duc de Lorraine (1625-1675)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 341 mots

Fils de François, comte de Vaudémont, frère du duc Henri II, Charles IV devint duc lorsque son père abdiqua en 1625. Chevaleresque mais inconsistant, il fut mêlé à toutes les querelles européennes et crut habile, pour protéger son duché en pleine guerre de Trente Ans, de combattre la France, sa puissante voisine. Il négocia ainsi avec l'Angleterre et les Habsbourg contre la France et la Suède. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-iv-1604-1675-duc-de-lorraine-1625-1675/#i_2890

CHARLES V DE LORRAINE (1643-1690)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 374 mots

Second fils de François Nicolas de Lorraine, neveu de Charles IV, Léopold Nicolas Sixte, duc de Lorraine, ne put jamais prendre possession de son duché. Le traité de Montmartre qui, en 1662, avait ratifié la vente du duché de Lorraine à Louis XIV lui fit rompre son mariage avec la duchesse de Nemours. Il conserva de toute cette affaire une haine implacable à l'égard du roi de France. L'empereur Lé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-v-de-lorraine/#i_2890

CHARLES LE TÉMÉRAIRE (1433-1477) duc de Bourgogne (1467-1477)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Fils aîné de Philippe le Bon et d'Isabelle de Portugal, Charles le Téméraire attendit trente-quatre ans la succession de son père (1467) et trompa l'attente en voyageant, en complotant et en préparant son règne. Il prit notamment part à la ligue du Bien public (1465) et combattit à Montlhéry contre l'armée de Louis XI. L'État bourguignon dont il hérita finalement n'était que l'union personnelle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-le-temeraire/#i_2890

ÉPINAL

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 472 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département des Vosges, Épinal est installé au débouché de la Moselle sur le piémont qui s'étend vers le nord. Cette position de contact, dans un site de vallée, a créé une agglomération qui s'allonge de plus en plus vers le nord, en s'ouvrant en éventail, alors que l'exiguïté de la vallée encaissée en amont a empêché toute extension vers le sud. Le cœur de la ville est associé à un s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epinal/#i_2890

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les réticences »  : […] Les Lorrains furent sans doute les plus attachés à leurs princes. La Lorraine était pratiquement indépendante, même si les ducs étaient princes du Saint Empire, et vassaux du roi pour certains de leurs fiefs. La guerre de Trente Ans y fut particulièrement cruelle et les troupes françaises s'y comportèrent de telle manière que la fidélité au duc Charles IV s'en trouva renforcée. Charles V, dont l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-formation-territoriale/#i_2890

FRANCE (Arts et culture) - Les langues régionales

  • Écrit par 
  • Jean SIBILLE
  •  • 3 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « France métropolitaine  »  : […] –  Français et « langues d'oïl » . Parmi les langues issues du latin, on distingue classiquement la langue d'oïl (au singulier) au nord de l'ancienne Gaule et la langue d'oc , au sud. Le français standard est une forme codifiée de la langue d'oïl, issue principalement des parlers centraux de l'Île-de-France et de l'Orléanais (que c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-les-langues-regionales/#i_2890

FRANÇOIS Ier DE HABSBOURG-LORRAINE (1708-1765) empereur germanique (1745-1765) duc de Lorraine (1729-1736)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 373 mots

Empereur germanique (1745-1765) né le 8 décembre 1708 à Nancy (duché de Lorraine), mort le 18 août 1765 à Innsbruck (Autriche). À partir de 1723, François, dont la dynastie en Lorraine est apparentée de près aux Habsbourg d'Autriche, vit à la cour de l'empereur germanique Charles VI, à Vienne. Duc de Lorraine (sous le nom de François-Étienne) de 1729 à 1736, il épouse Marie-Thérèse d'Autriche, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ier-de-habsbourg-lorraine/#i_2890

LA TOUR GEORGES DE (1593-1652)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 279 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La notoriété et l'oubli »  : […] Fils d'un boulanger de Vic, aujourd'hui Vic-sur-Seille, dans l'évêché de Metz, Georges de La Tour naît en mars 1593. Il était issu de ce milieu relativement aisé d'artisans et de petits propriétaires qui, dans l'ancienne France, fut de tout temps une réserve d'élites. Son mariage, en 1617, avec Diane Le Nerf, fille d'un argentier du duc de Lorraine Henri II, alliée à toute la noblesse locale, marq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-la-tour/#i_2890

LOTHARINGIE

  • Écrit par 
  • Pierre RICHÉ
  •  • 336 mots

À la mort de l'empereur Lothaire I er en 855, son royaume est partagé entre ses trois fils. Le deuxième, Lothaire II, reçoit la partie septentrionale qui s'étend de la Frise au plateau de Langres et au Jura ; ce Lotharii regnum est à l'origine du nom de Lotharingie (en allemand Lothringen ). Dès le début, ce royaume fut convoit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lotharingie/#i_2890

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 392 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère »  : […] En 1667, la France rompit la paix qu'elle maintenait avec l'Espagne depuis huit ans. Ce fut le commencement des guerres qui tinrent une si grande place dans le règne et dont il est plus important de comprendre le caractère et les conséquences que d'évoquer les péripéties. Ainsi se trouvent posés deux problèmes : celui de la politique étrangère du roi et celui de la force militaire du royaume. Y eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xiv/#i_2890

MAGINOT LIGNE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 704 mots
  •  • 1 média

Le sénateur André Maginot était ministre de la Guerre depuis trois semaines quand il défendit, devant le Parlement, le projet de défense des frontières proposé par ses prédécesseurs ; il le fit adopter le 14 janvier 1930. C'est pourquoi il a laissé son nom à ce système de fortification permanente dont la pénible gestation divisa le Haut Commandement français et dont la fin tragique souligna l'inad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligne-maginot/#i_2890

METZ

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 1 130 mots
  •  • 5 médias

Préfecture de la Moselle et, jusqu’en 2015, de la région administrative Lorraine , Metz est une ancienne cité épiscopale. Son agglomération a connu une forte expansion depuis sa création en 2002 puisque, en 2012, elle comprend quarante communes pour une population de 389 700 habitants. Bien que proche des grands foyers industriels de la Lorraine du Nord, Metz est demeurée une ville essentiellemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metz/#i_2890

MINETTE DE LORRAINE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 516 mots

La minette est le nom local désignant le minerai de fer oolithique qui affleure, en couches stratifiées, dans la région limite entre la Lorraine et le Luxembourg, selon une large bande à l'ouest de la Moselle. La formation ferrifère est interstratifiée dans le Jurassique et est datée du Toarcien supérieur (180-175 millions d'années). Elle comprend de sept à huit couches, bien individualisées, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minette-de-lorraine/#i_2890

MOSELLE

  • Écrit par 
  • André FISCHER
  •  • 702 mots

Le plus important des affluents du Rhin et son seul grand affluent de rive gauche. Le cours de la Moselle, long de 514 kilomètres, offre un magnifique exemple d'inadaptation par rapport à la structure géologique sous-jacente. Née dans les Vosges méridionales, près du col de Bussang, elle s'écoule d'abord vers le nord - nord-ouest en direction de la Meuse, infléchit son cours à la hauteur de Toul p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moselle/#i_2890

NANCY

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 1 022 mots
  •  • 5 médias

L'ancienne capitale du duché de Lorraine est, au début du xxi e  siècle, à la tête d'une agglomération de 434 470 habitants. Celle-ci est un des deux pôles principaux de la métropole lorraine qui s'étire, sur une centaine de kilomètres, pour l'essentiel le long du couloir mosellan, de Nancy à Thionville. Si la renommée internationale de Nancy est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nancy/#i_2890

NANCY ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Hervé DOUCET
  •  • 1 951 mots
  •  • 3 médias

De 1901, date du dépôt des statuts de l'Alliance provinciale des industries d'art – l'autre nom de l'École de Nancy – à 1909, date de l'Exposition internationale de l'est de la France qui accueillit la dernière exposition collective du groupe d'artistes lorrains , Nancy fut le cadre du développement d'un mouvement Art nouveau qui toucha tous les domaines de la création artistique et dynamisa les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-nancy/#i_2890

PARISIEN BASSIN

  • Écrit par 
  • Jean ROBERT
  •  • 5 035 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les limites du Bassin parisien »  : […] L'un des points les plus frappants de la géographie du Bassin parisien est que, selon les aspects évoqués, son périmètre diffère. Sur le plan physique, il comprend des territoires appartenant aux régions Île-de-France, Centre-Val de Loire, Grand Est (sauf l’Alsace et les Vosges), Normandie, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté (pour l'Yonne) et Pays de la Loire (pour la Sarthe). Si la Lorrain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bassin-parisien/#i_2890

PATRIMOINE MINIER EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 2 673 mots

Dans le chapitre « Les musées de sites miniers »  : […] Le signal le plus visible du massacre du patrimoine des sites miniers a été sans aucun doute l'acharnement avec lequel en France, par exemple, les chevalements des bassins houillers ont été détruits jusqu'au début des années 1990. Dans le bassin de Blanzy-Montceau-les-Mines il n'en est pas resté un seul debout. Un désastre total a été évité grâce à la prise de conscience, de la part des pouvoirs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-minier-en-europe/#i_2890

RENÉ II (1451-1508) duc de Lorraine (1473-1508) et de Bar (1480-1508)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 258 mots

Fils de Ferry de Vaudémont et petit-fils par sa mère de René I er , duc d'Anjou et de Lorraine, roi de Naples, René II succéda en 1473 à son cousin le duc de Lorraine Nicolas et recueillit en 1480, à la mort du roi René, l'héritage du duché de Bar, dont il n'entra en possession qu'après la mort de Louis XI, en 1483. Le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, voulant recons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-ii/#i_2890

RHÉNANIE

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 651 mots

Géographiquement, la Rhénanie est une région complexe comprenant : le fossé du haut Rhin (Bade-Alsace - bassin de Mayence), la traversée du massif schisteux rhénan et les pays du bas Rhin (baie géologique de Cologne, plaine bas-rhénane). Le fossé du haut Rhin est d'origine tectonique, d'âge oligo-miocène. Il se décompose à son tour en différents éléments : collines des avant-pays montagneux (colli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhenanie/#i_2890

RICHIER LIGIER (1500 env.-av. 1567)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 479 mots
  •  • 2 médias

Né à Saint-Mihiel en Lorraine sans doute dans les dernières années du xv e  siècle, Ligier Richier acquit, semble-t-il, très rapidement une grande réputation de sculpteur puisque, selon un texte de 1532, on le tenait alors pour « le plus expert et meilleur ouvrier en dict art que l'on vit jamais ». Sa première œuvre conservée serait le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligier-richier/#i_2890

STANISLAS Ier LESZCZINSKI (1677-1766) roi de Pologne (1704-1709 et 1733-1736)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 489 mots

Roi de Pologne (1704-1709 et 1733-1736), né le 20 octobre 1677 à Lwów, en Pologne (auj. Lviv, en Ukraine), mort le 23 février 1766 à Lunéville (France). Fils unique d'un noble polonais, Stanislas Leszczynski voyage à travers l'Europe occidentale pendant sa jeunesse. En 1702, le roi Charles XII de Suède envahit la Pologne durant l'une des multiples guerres qui ne cessent d'opposer les puissances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-ier-leszczinski/#i_2890

SUCCESSION DE POLOGNE GUERRE DE LA (1733-1738)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 432 mots

À la mort du roi de Pologne Auguste II en 1733, Stanislas Leszczyński tente de remonter sur le trône de Pologne avec l'aide d'un corps d'armée français de deux mille hommes. Devenu beau-père de Louis XV en 1725, il a l'appui de la France, mais aussi celui d'une partie de la noblesse polonaise et des Czartorisky. Il est élu roi de Pologne une seconde fois. Mais il se heurte à des mécontents (en par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-la-succession-de-pologne/#i_2890

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 529 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Bohême et Lorraine »  : […] Les verreries lorraines sont nées après celles de Normandie, vers 1330, sous l'impulsion de familles verrières de Bohême. Elles utilisent le procédé au manchon , comme à Venise. Il est permis de supposer que la technique est passée d'Italie en Bohême à la faveur du double courant d'exportation de verre et d'importation de cobalt. Si le procédé est voisin, le verre est différ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/#i_2890

Voir aussi

Pour citer l’article

André HUMBERT, René TAVENEAUX, « LORRAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorraine/