LOPHOPHORIENS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Unité de l'ensemble des Lophophoriens Deutérostoniens

L'ensemble des Ptérobranches, Balanoglosses, Échinodermes forme une réelle unité. Ces groupes sont phylogénétiquement apparentés, car il s'agit de Lophophoriens cœlomates dont le cœlome formé par entérocœlie comporte trois paires de cavités symétriques. La première, représentée par une seule cavité médiane antérieure, est le procœle ; le mésocœle est constitué par une seconde paire de cavités lophophorales, la troisième paire forme le métacœle. Le procœle et le mésocœle lophophoral présentent une communication avec l'extérieur et l'eau de mer y pénètre. Les Ptérobranches, les Balanoglosses, les Échinodermes, Lophophoriens à trimérie cœlomique, sont donc des Hydrocœliens, terme par lequel Auguste Lameere réunit ces trois types d'organisation.

Formation des cavités cœlomes chez Saccoglossus

Dessin : Formation des cavités cœlomes chez Saccoglossus

Dessin

Deux types de formation des cavités cœlomiques dans le genre Saccoglossus : les trois paires de cavités se forment indépendamment par entérocœlie (a) ; les paires de cavités cœlomiques du collier et du métasome se forment aux dépens du cœlome antérieur, lui-même d'origine... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : professeur honoraire de l'université de Bruxelles, membre correspondant de l'Institut de France

Classification

Autres références

«  LOPHOPHORIENS  » est également traité dans :

KAMPTOZOAIRES

  • Écrit par 
  • Paul BRIEN
  •  • 1 339 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Organisation »  : […] Le zoïde des Kamptozoaires par exemple chez Pedicellina a la forme d'une massue à symétrie bilatérale, dont le pédoncule s'évase progressivement ou brusquement en un calice contenant tous les organes. La partie apicale du calice s'incline dans le plan sagittal vers l'une des faces dite ventrale ou frontale ; elle est en outre très fortement déprimée en une « cavité atriale », encore appelée vesti […] Lire la suite

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Synapomorphies et relations internes des trois grands clades de Bilateria »  : […] Outre la croissance par mue, le clade des ecdysozoaires est soutenu par un assez grand nombre de synapomorphies morpho-anatomiques (Schmidt-Rhaesa et al . , 1998). Il s'agit tout d'abord de caractères liés à la cuticule : la perte de la ciliature épidermique, la présence de chitine alpha dans la cuticule (au moins dans certaines régions du corps et à certains stades), l'organisation en trois couch […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul BRIEN, « LOPHOPHORIENS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lophophoriens/