LOMBARD STREET : A DESCRIPTION OF THE MONEY MARKET, Walter BagehotFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La liquidité de Lombard Street

Dans l'ensemble de ses publications, Bagehot a traité des principales questions financières de son temps : l'impact déstabilisateur des découvertes aurifères sur le bimétallisme international ; l'impôt et la finance en Inde ; la finance française sous le second Empire, notamment l'aventure du Crédit Mobilier des frères Pereire ; le danger des prêts aux pays « semi-civilisés » ; les défauts du système de réserves des banques américaines issu de la Guerre de Secession ; la spéculation sur, et la concurrence dans, les chemins de fer. Il se prononce en faveur d'une réforme monétaire britannique pour adopter un système décimal à l'image de, et cohérent avec, ceux du continent. Mais Bagehot est surtout connu pour ses nombreux articles sur la banque britannique, pour ses commentaires des crises de 1857 et 1866 qui préparent l'ouvrage de 1873. Lombard Street remporte un succès immédiat et durable : trois éditions en 1873, une édition française dès 1874, quatorze éditions en 1915.

Le livre se compose de treize chapitres. Les deux premiers offrent un exposé général de la théorie défendue par l'auteur : la Banque d'Angleterre est singulière car elle centralise les réserves d'or. En conséquence, en cas de crise de liquidité, alors que les banques cherchent à réduire leurs prêts et à augmenter leurs liquidités, la Banque d'Angleterre doit au contraire augmenter ses prêts et mettre sa réserve à la disposition de ses concurrentes. En vue d'empêcher qu'une alarme ne se transforme en panique, elle doit garantir la liquidité de Lombard Street (le marché financier de Londres), assurer la liquidité des banquiers de la place, autrement dit, exercer la mission de ce qu'on appelle le prêteur en dernier ressort. Bien qu'elle soit une banque par actions, elle a une responsabilité d'intérêt général, des devoirs. Et le versement de dividende vient après la fonction de prêteur en dernier ressort. Bagehot renoue avec une thèse déjà avancée en 1802 par [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LOMBARD STREET : A DESCRIPTION OF THE MONEY MARKET, Walter Bagehot  » est également traité dans :

BAGEHOT WALTER (1826-1877)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 807 mots

Économiste et journaliste britannique, Walter Bagehot est issu d'une lignée de négociants dans laquelle se distingue son oncle maternel, Vincent Stuckey, directeur de la plus grande banque de l'ouest de la Grande-Bretagne. Enfant, Bagehot reçoit une éducation sévère, typiquement victorienne. À l'âge de treize ans, il rejoint le Bristol College l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-bagehot/#i_31767

Voir aussi

Pour citer l’article

Jérôme de BOYER, « LOMBARD STREET : A DESCRIPTION OF THE MONEY MARKET, Walter Bagehot - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombard-street-a-description-of-the-money-market/