LOI, religion

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « La littérature apocalyptique »  : […] Comme repère originel de l'écriture apocalyptique, il faut placer la destruction du Temple de Jérusalem en 587 avant J.-C. et l' Exil à Babylone. Occasion d'un croisement religieux et culturel aux effets imprescriptibles, l'Exil entraîna une renaissance véritable, caractérisée par le maintien de l'essentiel éthique, voire culturel, d'une religion nationale, celle de Moïse, conservée aussi pure que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-apocalyptique-et-apocryphe/#i_8954

AVERROÈS, arabe IBN RUSHD (1126-1198)

  • Écrit par 
  • Jean JOLIVET
  •  • 3 289 mots

Dans le chapitre « Philosophie et religion »  : […] Ici apparaît aussitôt un problème : comment Averroès peut-il être à la fois musulman et aristotélicien, juriste traitant d'obligations fondées sur un texte révélé et philosophe pour qui le monde est éternel ? Averroès s'explique sur ce point, notamment dans son Faṣl al-maqāl ( Traité décisif  ). Il n'y a pas de contradiction entre la philosophie et la l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/averroes/#i_8954

BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 302 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Loi »  : […] Les termes de la Loi sont les termes de l'alliance : mais celle-ci commence aux récits, qui donnent force aux prescriptions. Par eux le Testament est dressé. Ils sont fondateurs, leur fonction est de légitimation. Dans le temps et dans l'espace, la généalogie et le cadastre sont faits pour donner à chacun ses titres à exister ici, maintenant et ainsi, et ses titres à espérer. Il y a beaucoup de f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-ancien-et-nouveau-testament/#i_8954

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 682 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un livre lu en communauté »  : […] L'ensemble de ces vocables met en lumière le rapport qui existe, dès l'origine, entre les hommes qu'un tel livre rassemble et ce livre lui-même : c'est un livre de vie. Significative est aussi la multiplicité même des œuvres qui le composent, multiplicité qu'exprime le jeu des pluriels et des singuliers dans ses diverses dénominations. Il semble que, de tout temps, les fidèles aient eu conscience […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-livres-de-la-bible/#i_8954

DHARMA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 234 mots

Dans le chapitre « Devoir propre et salut »  : […] En mythologie le Dharma est personnifié. Il est dit avoir une démarche subtile. On appelle svadharma le devoir propre de chacun, qui est en fait la disposition naturelle dans laquelle il se trouve et qu'il doit suivre. Par exemple c'est le devoir propre du guerrier de combattre, comme le proclame Kṛṣṇa dans la Bhagavad Gītā . La n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dharma/#i_8954

MUSULMAN DROIT

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 4 410 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théorie juridique musulmane »  : […] Dans la théorie politique classique, Dieu est le seul législateur. La Loi divine concerne tous les domaines : politique, économique, social, familial et, de manière générale, culturel. Tout pouvoir s'inscrit donc dans le cadre d'une Loi qu'il n'est pas habilité à modifier, mais seulement à respecter. Cela donne aux hommes de religion, aux juristes et surtout aux saints, une faculté considérable d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-musulman/#i_8954

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « La Loi et la Foi »  : […] Dans ses épîtres aux Galates et aux Romains, saint Paul oppose la Loi et la Foi, la lettre et l'Esprit. La rédemption par l'amour est la révélation de la loi nouvelle, la charité. Au moment où il écrit ses fameuses lettres (autour des années 50), le christianisme et le judaïsme n'étaient pas deux religions distinctes. Paul se dit lui-même pharisien, fils de pharisien ; et Luc, dans les Actes des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_8954

ḤADĪTH

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 1 474 mots

Mot arabe qui signifie récit, propos ou communication, ḥadīth est utilisé pour désigner plus particulièrement les propos tenus par le prophète Mahomet. Au début, il avait son sens le plus étroit, se limitant aux communications orales faites par le Prophète. Ensuite, on l'employa pour désigner toute tradition rapportant les paroles ( aqwāl ) ou les actes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadith/#i_8954

HALAKHA

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 409 mots

Règle de conduite pratique, la halakha (de la racine hébraïque halakh , « aller ») est le guide officiel de la vie religieuse et civile dans le judaïsme. Décrétée par l'autorité compétente (les rabbins) dans des formes déterminées, elle est obligatoire pour tout juif orthodoxe et a force de loi. La halakha constitue donc tout le système légal du judaïsme (par opposition à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/halakha/#i_8954

HINDOU DROIT TRADITIONNEL

  • Écrit par 
  • Robert LINGAT
  •  • 4 317 mots

Dans le chapitre « Le dharma »  : […] De ces trois éléments, seul le dharma est une notion spécifiquement indienne. Le mot a des acceptions nombreuses qui dérivent toutes de la racine dhṛ , « soutenir, maintenir, entretenir », qui a donné en latin fre et fir , d'où fretus (« appuyé sur ») et firmus (« ferme, stable »). Le dhar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-traditionnel-hindou/#i_8954

IBN ḤAZM (994-1064)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 2 210 mots

Dans le chapitre « Le savant ẓāhirite »  : […] Suivant Ibn Ḥazm, le langage est fait pour la communication et son but est l'intercompréhension ( tafāhum ). Il doit être clair, ne pas se construire sur des sous-entendus ( taqdīr ) et ne pas être énigmatique. Cela est encore plus vrai pour la Parole de Dieu qui, d'après le Coran lui-même, a été révélée en un « arabe clair ». Il faut donc comprendre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-hazm/#i_8954

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources »  : […] La législation de l'islam s'est élaborée peu à peu à partir du Coran considéré comme le texte de base intangible, bien qu'en fait la jurisprudence ait empêché momentanément l'application de mesures difficilement exécutables. Ainsi l'ordre de couper la main du voleur a-t-il été suspendu par le calife Omar lors d'une famine ; et des juristes tardifs ont argué du fait que des masses entières étaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-fondements/#i_8954

ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

  • Écrit par 
  • Louis GARDET, 
  • Olivier ROY
  •  • 11 478 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Loi et ses applications »  : […] Toute société humaine a besoin de se référer à une organisation des pouvoirs législatif, judiciaire, exécutif. Qu'en fut-il en Islam ? « Le Coran, disait Louis Massignon, constitue essentiellement le code révélé d'un État supra-national ». Mais le terme d'« État » n'a pas ici son sens moderne et habituel. Ce serait un singulier contresens que de vouloir chercher dans le texte coranique même un ty […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-islam-et-politique/#i_8954

KARAÏTES, QARAÏTES ou CARAÏTES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 599 mots

La tournure adjectivale « karaïtes » (ou Benè - Miqra , « fils de l'Écriture » ; de l'hébreu qārā  : « lire »), repérable dans les midrashim et traduisible par « biblistes » ou « scripturaires », fut adoptée par les (ou imputée aux) épigones d'Anan, le premier fondateur du groupe des karaïtes ; ceux-ci, au sein du judaïsme, devaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karaites-qaraites-caraites/#i_8954

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'homme devant Dieu »  : […] La Croix nous a fait entrer dans la relation entre Dieu et l'homme. Il faut encore développer cette perspective pour voir apparaître une conception nouvelle de l'homme. La vie de l'homme est un tissu complexe de relations multiples : relations à autrui, au monde, à soi-même, à Dieu. Ces relations ne constituent pas simplement un domaine mis à la libre disposition de l'homme. Elles sont aussi le li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_8954

MANU

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 296 mots

Dans le chapitre « Les «  Lois de Manu » »  : […] Le rôle de Manu ne se borne pas à procréer le genre humain, directement ou par personne interposée ; il doit aussi édicter les lois qui régissent les rapports des hommes entre eux. Un code célèbre, appelé Manusmṛti ( Tradition de Manu ) ou Mānavadharmaśāstra ( Traité des lois manaviennes ), mieux connu sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manu/#i_8954

MISHNA

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 333 mots

Terme hébraïque qui, dans le judaïsme, a commencé par désigner l'ensemble de la loi orale en corrélation avec le texte écrit ( mikra ), mais en est venu, en fin de compte, à s'appliquer au recueil des halakot rédigé et publié par le patriarche Juda I er vers le début du iii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mishna/#i_8954

PÉCHÉ, religion

  • Écrit par 
  • Jacques POHIER
  •  • 6 302 mots

Dans le chapitre « Péché et mutations philosophiques de l'éthique »  : […] Les importantes mutations culturelles engendrées ou favorisées par les découvertes, les théories et les pratiques des différentes disciplines évoquées ci-dessus se sont conjuguées avec des mutations non moins importantes, et à peine plus anciennes, dans la conception même qu'on se fait, au moins en Occident, de la moralité et de ce qu'elle représente pour l'homme. Hegel marque sur ce point une ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peche-religion/#i_8954

LE PROCÈS, Franz Kafka - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 1 101 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une écriture de l'indéchiffrable »  : […] Ce pouvoir de vie et de mort qui fait irruption dans l'existence de K. et contre lequel nulle résistance humaine ne se révèle efficace est-il une force transcendante à la société ? Le Procès reprend-il la tradition séculaire de la satire et de la mise en question de la justice inique, corrompue et parfois même criminelle ? Ou bien s'agit-il, comme chez Dostoïevski […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-proces/#i_8954

TŌRAH

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 2 855 mots
  •  • 3 médias

Le judaïsme se distingue des autres religions révélées par le fait qu'il place au centre de la révélation la Tōrah , la «   Loi » . Non qu'il faille confondre Loi et légalisme : à côté des prescriptions religieuses, éthiques et sociales, la Tōrah ne cesse de parler, à travers les récits qui la composent, du « Dieu unique », maître de l'histoire et créateur des cieux et de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torah/#i_8954