FALLOUX LOI (1850)

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Seconde cohabitation avec Édouard Balladur »  : […] Les élections législatives de mars 1993 sont conformes à la déroute annoncée des socialistes, la gauche ne totalise qu'environ 30 p. 100 des suffrages et la droite 44 p. 100, les écologistes étant à près de 11 p. 100 et l'extrême droite à 12,7 p. 100. La nouvelle majorité (R.P.R., U.D.F. et divers droite) dispose de 474 sièges sur 577. Jacques Chirac, voulant se présenter à l'élection présidentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-mitterrand-1981-1995/#i_40672

DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 4 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'élimination des républicains »  : […] La victoire électorale de Louis Napoléon Bonaparte fut un désaveu implicite de la politique menée par les républicains depuis février. L'élection de l'Assemblée législative le 13 mai 1849 montre un partage de l'opinion en deux grandes tendances. Le parti de l'Ordre, regroupant les légitimistes, les orléanistes, des républicains modérés et des bonapartistes, eut 53 p. 100 des voix et un peu moins d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuxieme-republique/#i_40672

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La loi Falloux »  : […] Il fallut la loi Falloux pour venir – momentanément, mais à quel prix ! – à bout de l'œuvre de Cousin. La réaction fit tomber des sanctions sur les professeurs de philosophie qui se refusaient à reconnaître l'autorité de la religion. De nombreux professeurs refusèrent de prêter serment et furent ainsi écartés de l'enseignement. En 1852, l'enseignement proprement dit de la philosophie (et aussi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie/#i_40672