AIRES LOI DES

KEPLER JOHANNES

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 3 455 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'« Astronomia nova » et la victoire sur Mars »  : […] Dix années séparent la tentative précédente du grand ouvrage qui ouvre bien, conformément à son titre, l'ère d'une astronomie nouvelle. Encore faudra-t-il trois ans de plus pour qu'il soit imprimé, en 1609. C'est que son épître dédicatoire à l'empereur Rodolphe II y est la seule page agréable à lire, pétillante et spirituelle, et que, malgré ce trésor de finesse, les subsides nécessaires pour vain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-kepler/#i_27978

KEPLER LOIS DE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

Avec Galilée, Johannes Kepler peut être considéré comme le premier chercheur moderne : ils n'accordent de confiance qu'à l'observation ou à l'expérience, quitte à rejeter les dogmes établis. La confrontation des observations très précises de la position de Mars faites par son maître Tycho Brahe avec les prédictions des Tables pruténiques convainc Kepler que l'orbite de la pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-de-kepler/#i_27978

MÉCANIQUE CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 6 163 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cas général »  : […] Le point B étant soumis à une force centrale constamment dirigée vers A, le mouvement se fait dans un plan passant par A et par le vecteur vitesse initiale V 0 ayant pour origine la position initiale B 0 . Ce mouvement se fait suivant la loi des aires , c'est-à-dire que le rayon AB balaie au cours du mouvement des aires égales en d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-celeste/#i_27978

MÉCANIQUE SPATIALE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CARROU
  •  • 6 668 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le problème des deux corps et le problème des « N » corps »  : […] On désire décrire le mouvement de la particule B de masse  m 2 par rapport à la particule A de masse  m 1 – c'est le problème des deux corps. On considère un système d'axes parallèles aux axes galiléens mais d'origine A (fig. 1a) . L'utilisation simultanée de l'équation fondamentale de la dynamique et de la loi de l'attraction newtonienne permet de con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-spatiale/#i_27978


Affichage 

Figure 1

dessin

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Figure 1
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin