LOI D'AIRAIN

Formule qui rendit célèbre Ferdinand Lassalle (1825-1864) et selon laquelle le salaire moyen ne dépasse pas le minimum vital nécessaire, compte tenu des habitudes et du degré de civilisation d'un pays, à la subsistance et à la reproduction de l'ouvrier.

Sous le nom exact de « loi d'airain économique » (das eherne ökonomische Gesetz) et reprenant la thèse de Ricardo, ainsi que le fera ensuite Marx, Lassalle constatait que la valeur de la force de travail, telle celle d'une marchandise, dépend de son coût de production, c'est-à-dire de l'ensemble des sommes nécessaires à l'entretien de la vie de l'ouvrier et à la perpétuation de son espèce. Le salaire ne peut durablement s'élever au-dessus de ce niveau car l'accroissement du nombre des ouvriers, par suite de l'amélioration de leur existence et de la concurrence qui en résulterait, le ramènerait à son taux primitif. Il ne peut non plus être longtemps inférieur car l'émigration, le célibat, la réduction du nombre des naissances, diminueraient le nombre des ouvriers et, par concurrence, ramèneraient le salaire à son taux antérieur.

Cette loi désespérante et inexorable, contredite par les faits et beaucoup trop schématique, a eu cependant une incontestable portée politique liée aux excès du capitalisme et à la misère de la condition ouvrière au xixe siècle.

—  Jean-Paul HUET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LOI D'AIRAIN  » est également traité dans :

LASSALLE FERDINAND (1825-1864)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 511 mots

Né dans une famille de riches négociants juifs de Breslau, Ferdinand Lassalle suit les cours de l'université de sa ville natale, puis de celle de Berlin. Influencé par Fichte et par Hegel ainsi que par l'économiste List, il est favorable à une sorte de socialisme d'État : c'est à l'État qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-lassalle/#i_80030

Pour citer l’article

Jean-Paul HUET, « LOI D'AIRAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-d-airain/