POSTCOLONIALES LITTÉRATURES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jusqu'aux années 1960, pour la plupart des commentateurs, la littérature en langue anglaise se réduisait aux textes publiés par des écrivains britanniques, nord-américains et irlandais. Pourtant, des auteurs originaires d'Afrique, d'Australie, du Pacifique Sud ou de la Caraïbe commençaient déjà à sortir de l'ombre. Le prestigieux Booker Prize vint, dès 1971, récompenser Dans un État libre (In a Free State) du Trinidadien V. S. Naipaul. Puis ce fut le tour de la Sud-Africaine Nadine Gordimer en 1974, de Salman Rushdie en 1981. À partir de là, le prix fut décerné à un auteur du Commonwealth presque une année sur deux (Thomas Keneally en 1982, J. M. Coetzee en 1983, Keri Hulme en 1985, Peter Carey en 1988, Ben Okri en 1991, Michael Ondaatje en 1992, Arundhati Roy en 1997, J. M. Coetzee, à nouveau, en 1999, Margaret Atwood en 2000...). Reconnaissance suprême, le prix Nobel de littérature est attribué à Patrick White en 1973, à Wole Soyinka en 1986, à Nadine Gordimer en 1991, à Derek Walcott en 1992, à V. S. Naipaul en 2001 et à J. M. Coetzee en 2003. Cette production, importante par son abondance comme par ses qualités propres, prit au début des années 1980 le nom de « Nouvelles Littératures ». Par la suite, le terme « postcolonial » semble s'être provisoirement imposé pour désigner cet ensemble varié, bien qu'il ne s'applique, stricto sensu, qu'à une partie du champ désigné par les appellations plus anciennes.

Nadine Gordimer

Nadine Gordimer

Photographie

L'engagement politique de Nadine Gordimer l'a amenée à élaborer de nouvelles formes littéraires, capables de réconcilier réalité historique et conscience individuelle. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

Afficher

S'il ne fait pas de doute que la littérature postcoloniale s'enracine de manière [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages



Médias de l’article

Nadine Gordimer

Nadine Gordimer
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

photographie

Wole Soyinka

Wole Soyinka
Crédits : Hulton Getty

photographie

Aimé Césaire

Aimé Césaire
Crédits : Sergio Gaudenti/ Sygma/ Getty Images

photographie

Léopold Sédar Senghor au Conseil de l'Europe (Strasbourg, 1949)

Léopold Sédar Senghor au Conseil de l'Europe (Strasbourg, 1949)
Crédits : Felix Man/ Picture Post/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie





Écrit par :

Classification


Autres références

«  POSTCOLONIALES LITTÉRATURES  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littératures d'Afrique anglophone »  : […] Le prix Nobel décerné en 1986 à l'écrivain nigérian Wole Soyinka a certainement contribué à la reconnaissance internationale de l'excellence des littératures africaines, et en particulier de la vitalité de celles d'Afrique anglophone, longtemps éclipsées par le bruit fait autour de la négritude. En effet, l'Afrique anglophone, peut-être plus pragmatique, s'était d'abord manifestée par la plume d'h […] Lire la suite

ANAND MULK RĀJ (1905-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX
  •  • 805 mots

Mulk Raj Anand fut, avec Raja Rao et R. K. Narayan, l’un des pères fondateurs de la littérature indienne en langue anglaise dans les années 1930. Né en 1905 à Peshawar, dans ce qui est devenu le Pakistan, il commença ses études de philosophie dans son pays pour les achever à Cambridge et à Londres où, préparant son doctorat, il rencontra Virginia Woolf et le groupe de Bloomsbury. Converti au marxi […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L’anthropologie postmoderne »  : […] Depuis les années 1980, la problématisation quasi généralisée des connaissances académiques a constitué un mouvement important dans les universités anglo-saxonnes. En dépit d'une très grande hétérogénéité interne, ce courant, qualifié de « postmoderne », considère dans l'ensemble que les théories sociales modernes, héritées des Lumières, reposent sur la fausse conviction que la connaissance des l […] Lire la suite

ARMAH AYI KWEI (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 348 mots

L'œuvre du romancier ghanéen Ayi Kwei Armah traite de la corruption et du matérialisme dans l'Afrique contemporaine. Né en 1939 à Takoradi, dans la colonie de la Gold Coast (auj. au Ghana), Ayi Kwei Armah fréquente les écoles missionnaires locales, puis le collège d'Achimota. En 1959, il part aux États-Unis, où il termine son cursus secondaire à la Groton School, avant d'obtenir une licence à l'un […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre «  Littérature »  : […] Un peu plus de deux siècles après l'arrivée des premiers colons européens, l'Australie possède une littérature originale, qui ne saurait passer pour un sous-produit de la littérature britannique dont elle est cependant issue. Ses débuts furent laborieux, comme c'est souvent le cas pour les littératures postcoloniales, appelées à s'émanciper de la culture métropolitaine ou impériale qui a orienté […] Lire la suite

BRATHWAITE EDWARD KAMAU (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Le poète antillais d'expression anglaise Kamau Brathwaite explore dans ses œuvres la richesse et la complexité des racines africaines et indigènes que l'on retrouve dans la culture caribéenne. Kamau Brathwaite, de son vrai nom Lawson Edward Brathwaite, naît le 11 mai 1930 à Bridgetown, la capitale de la Barbade. Il étudie au Harrison College de son île natale, avant de fréquenter le Pembroke Colle […] Lire la suite

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le postmodernisme »  : […] Dans les années 1950 encore, les écrivains pouvaient difficilement vivre de leur plume dans un pays postcolonial peu peuplé, dominé par les industries culturelles anglaise et, surtout, américaine. Une nouvelle fierté nationale s'installa à partir des années 1960, à l'occasion du centenaire du Canada, amenant le gouvernement à subventionner les arts. Ce soutien, accompagné d'un nouvel intérêt de la […] Lire la suite

CARAÏBES - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Claude FELL, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Oruno D. LARA
  •  • 15 809 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les « pères fondateurs » de la littérature caraïbe anglophone »  : […] George Lamming (né en 1927), V. S. Naipaul (1932-2018), Wilson Harris (1921-2018), Samuel Selvon (1923-1994), Derek Walcott (1930-2017), Edward Kamau Brathwaite (né en 1930) et, dans une moindre mesure, Michael Anthony (né en 1930), Earl Lovelace (né en 1935) et Roy Heath (1926-2008), l'auteur de The Murderer ( L'Assassin , 1978), sont aujourd'hui considérés comme la première génération qui ait d […] Lire la suite

CHAMOISEAU PATRICK (1953- )

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 123 mots

Dans le chapitre « Une œuvre au service de la créolité »  : […] Né en 1953 à Fort-de-France, Patrick Chamoiseau, diplômé en droit et économie sociale, exerce en Martinique comme éducateur social auprès du tribunal pour enfants. Son premier essai littéraire, Manman Dlo contre la fée Carabosse (1981), présenté comme « théâtre conté », s'articule déjà sur la parole transmise. Deux romans vont imposer une écriture originale de l'oralité créole, et le souci quasi […] Lire la suite

COETZEE JOHN MAXWELL (1940- )

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 817 mots
  •  • 1 média

Né à Cape Town en 1940, John Maxwell Coetzee a pour ancêtres des colons hollandais venus s'installer en Afrique du Sud à la fin du xvii e  siècle (allusion y est faite dans Dusklands , 1974). Ses études le mènent aux États-Unis, où il enseigne la littérature anglaise, après avoir consacré sa thèse à Samuel Beckett . De retour au pays, il professe à l'université de Cape Town, de 1984 à 2002, date à […] Lire la suite

EN ATTENDANT LES BARBARES, John Maxwell Coetzee - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX
  •  • 789 mots
  •  • 1 média

L'expérience de la violence hante la fiction du romancier sud-africain J. M. Coetzee (né en 1940). Après avoir évoqué la guerre psychologique au Vietnam et l'extermination des Hottentots aux débuts de la colonisation dans Dusklands (1974), Coetzee sonde les fantasmes d'une fille de fermier blanc solitaire dans le roman expérimental Au Cœur de ce pays (1977). Mais c'est En attendant les barbares […] Lire la suite

LES ENFANTS DE MINUIT, Salman Rushdie - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 844 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un roman historico-parodique »  : […] Le roman débute avec la naissance simultanée, le 15 août 1947, de l'Inde indépendante et de Saleem Sinai, le narrateur de cette autobiographie fictive : « À l'instant précis où l'Inde accédait à l'indépendance, j'ai dégringolé dans le monde. » Salué par les plus hauts dignitaires du pays, il se découvre, avec 999 autres de ses semblables, les « Enfants de minuit » nés la nuit de l'indépendance, do […] Lire la suite

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 230 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Quelle identité culturelle ? »  : […] Hors d’Europe, les littératures francophones relèvent de la « francophonie d’implantation » issue de l’expansion coloniale de la France ou appartenant à des zones de rayonnement culturel. Pour ces littératures en contact avec une ou plusieurs autres littératures écrites dans un ou plusieurs autres idiomes, le questionnement identitaire et linguistique est au cœur de la création, d’autant que les d […] Lire la suite

GHOSH AMITAV (1956- )

  • Écrit par 
  • Geetha GANAPATHY DORÉ
  •  • 1 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une réconciliation de la mémoire avec l'histoire »  : […] Né à Calcutta en 1956, Amitav Ghosh grandit au Bangladesh (alors Pakistan oriental), au Sri Lanka, en Iran et en Inde. Il poursuit ses études secondaires à la Doon School de Dehra Dun et prépare sa licence d'histoire au St. Stephen's College de Delhi, puis sa maîtrise de sociologie à la Delhi School of Economics. En 1976, en plein état d'urgence décrété par Indira Gandhi, il collabore au quotidien […] Lire la suite

GORDIMER NADINE (1923-2014)

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 1 123 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « Faire surgir l'histoire à partir de vies individuelles » »  : […] Née en 1923 à Springs, petite ville minière du Transvaal, de parents immigrés, Nadine Gordimer est retirée de l'école à l'âge de onze ans, sa mère prétextant un souffle au cœur qui s'avérera imaginaire. Pendant cinq ans, elle n'ira pas en classe, mais lira tout ce qui lui tombe sous la main. À l'âge de treize ans, elle publie une nouvelle – elle en écrira plus de deux cents – suivie d'un recueil ( […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 532 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Réalisme et poésie »  : […] Avec Mulk Raj Anand (1905-2004), le roman indien puise aux sources du réalisme européen des années 1930. Inspiré par une esthétique marxiste, Anand dénonce l'exploitation sociale fondée sur le système des castes dans Untouchable (1935) et Coolie (1936). Dans son roman philosophique The Serpent and the Rope ( Le Serpent et la corde , 1960), Raja Rao (1908-2006) amorce une recherche au carrefour […] Lire la suite

LAMMING GEORGE (1927- )

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 642 mots

Originaire de l'île de la Barbade, l'écrivain George Lamming a commencé par écrire des poèmes et de courtes histoires avant d'émigrer en Angleterre, en 1950. Séjournant à Trinidad de 1946 à 1950, il se forgea une personnalité artistique qui eut bien de la peine à émerger dans la société coloniale antillaise de cette époque. Le poète évoque les Antilles comme une prison qui stérilise l'imagination […] Lire la suite

MAGHREB - Littératures maghrébines

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Christiane CHAULET ACHOUR, 
  • André MANDOUZE
  •  • 14 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La littérature maghrébine de langue française »  : […] Écrire dans la langue du colonisateur sans s'y aliéner ? Depuis son émergence, cette question hante la littérature maghrébine de langue française. Mais était-il possible, sous la domination coloniale, d'écrire dans une autre langue ? Une fois accumulé, un patrimoine littéraire doit-il être gommé au nom d'une « pureté » linguistique plus imaginaire que réelle ? Les trois littératures du Maghreb son […] Lire la suite

NAIPAUL VIDIADHAR SURAJPRASAD (1932-2018)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX
  •  • 1 963 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un portrait amer du monde colonial »  : […] Dans ses premiers romans ( The Mystic Masseur , 1957 [ Le Masseur mystique ], The Suffrage of Elvira , 1958), qui ont pour cadre Trinidad, il observe sans complaisance les politiciens déculturés et cyniques. Miguel Street (1959), série de vignettes inspirées par Cannery Row de John Steinbeck, met en scène les habitants d'un quartier populaire de Port of Spain, excentriques souvent sympathique […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre DURIX, Jean-Louis JOUBERT, « POSTCOLONIALES LITTÉRATURES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-postcoloniales/